mercredi 22 août 2018

SPECIAL TURQUIE: CIA vs ERDOGAN EN 3 POINTS x7


 http://www.jovanovic.com/blog.htm

 Le Figaro a réussi la superbe lâcheté de publier un article sur un pasteur américain retenu dans une prison turque sans JAMAIS écrire les trois lettres magiques: C I A, abréviation de "Central Intelligence Agency".

La presse french, caniche des intérêts démocrates américains (la presse Lagardère par exemple avec son Journal du Dimanche, ou JDD sans parler du Monde et de BFM-WC) dans son intégralité se garde bien d'expliquer les tenants et aboutissants de la crise bancaire, monétaire et économique qui font rage en ce moment dans le Bosphore. Donc, je vous donne ici les 21 "substantifiques moëlles" qui vous permettront de tout saisir en juste quelques minutes. Point vital, il importe de savoir que la société turque dirigeante est franc-maçonne avec des liens profonds avec les maçonneries américaines et anglaises de la City. Là clairement, le relais de transmission des loges entre Etats-Unis et Turquie s'est mis à l'arrêt.


 1) Après 2 années de préparations minutieuses (prenez le pdf de la chronologie dans l'article suivant), le 15 juillet 2016, la CIA lance son opération "Coup d'Etat" pour sortir Erdogan du pouvoir et le remplacer par un opposant venant du "mystique" Mohamed Fetullah Gullen. Celui-ci est à la tête du mouvement progressiste Hizmet (traduction "Service", leur site en français est ici). On pourrait un peu comparer les Gullistes à la franc-maçonnerie française du Grand Orient. Forte de 2 à 3 millions de personnes, majoritairement fonctionnaires d'Etat, policiers, militaires, enseignants, etc., la CIA a donc estimé que le peuple se rallierait massivement à Gullen et qu'Erdogan serait renversé en deux ou trois mouvements.

2) Pour 1 U$ dollar vous aviez 2,5 Lires turques (LT)

3) Le peuple turc n'a pas suivi les militaires gullistes ni leurs chars, et la tentative de Coup d'Etat qui a duré 2 jours a fait long feu, explosant à la figure des Américains comme des Européens qui s'étaient bien gardés d'hurler au scandale pendant ces 2 jours de flottement. Un vrai boomrang qui leur est revenu au visage, rempli d'explosiifs de toutes sortes, dont diplomatiques. Bruxelles n'a pas même pas osé sortir un communiqué, c'est vous dire à quel point l'UE dépend des Américains.

4) L'enquête des services turcs a établi que la CIA était bien à l'origine du Coup d'Etat avec la participation de tous les supporters de Fetullah Gulen qui, lui, suivait l'affaire de son exil lointain sur le sol américain. Erdogan a même officiellement accusé le général américain Joseph Votel, commandant des forces américaines, d'être avec les traîtres et de les avoir aidés avec tous les moyens de la CIA et de la NSA.

5) En décembre 2016 (donc 5 mois après) Erdogan arrête le pasteur américain Andrew Brunson et sa femme, installés à Izmir, et le jette dans une prison de 10 m2 avec 8 autres prisonniers. Midnight Express. Il l'accuse d'être non seulement l'agent de liaison de la CIA avec les Kurdes du PKK sous couvert d'activités évangéliques, mais également la courroie de transmission principale entre la CIA et tous les fonctionnaires qui ont pris part au Coup d'Etat . Depuis 20 ans Brunson s'était en effet installé à Izmir pour évangéliser les païens (LoL).

6) Pendant deux ans, Erdogan a ensuite conduit une vraie purge à la Midnght Express. Les prisons étaient pleines et les officiers et sous-officiers qui s'étaient révoltés ont vécu de sales moments. Certains ont été accrochés à un ventilateur pendant des heures. D'autres se sont réfugiés.... en Grèce, l'ennemi héréditaire!!! Environ 400.000 fonctionnaires ont été limogés, du simple instituteur jusqu'au général de corps d'armée en passant par des professeurs d'université et bien sûr les journalistes d'opposition. Tout le pays a été purgé des "gullistes".

7) Les relations diplomatiques ET économiques entre les Etats-Unis et la Turquie se sont évidemment sérieusement refroidies. Problème: l'armée américaine a une immense base aérienne à Incyrlik remplie de forces spéciales, espions, pilotes, ballistique atomique, interprètes satellites, etc., etc.

 8) Pour 1 U$D vous avez 3,5 LT

9) Erdogan demande l'extradiction de Fetullah Gullen car il est le symbole du coup d'Etat. Washington refuse.

10) Parallèlement, les relations diplomatiques ET économiques entre la Russie, l'Iran et la Turquie ont subi un brutal réchauffement: les ennemis de mes voisins sont doublement mes ennemis. Oublié le pilote russe abattu.

11) En 2017, Erdogan demande à Donald Trump d'échanger Fetullah Gulen contre l'espion de la CIA Andrew Brunson. Trump refuse.

12) Humiliée par ce ratage phénomènal, la CIA a alors mis en branle son département de guerre économique avec une méthode déjà testée au Vénézuéla, sur la Russie, et en cours en ce moment en Iran: détruire la monnaie, la lire, afin de déclencher des révoltes dans la population. But ultime: que le peuple finisse par haïr Erdogan à cause d'une crise économique et pour une monnaie qui ne vaut plus rien.

13) Persuadé que son gouverneur de la Banque Centrale (un ex de la banque américaine Meryll Lynch en poste à Londres dans la City) est à la solde de Washington, Erdogan le limoge en juillet 2018 et le remplace par le mari de sa fille. Un peu comme Macron nomme son petit Benalla Lt Colonel de gendarmerie.

14) La CIA met la totalité de ses forces d'influence financières et médiatiques contre la monnaie turque qui s'effondre, au point de raser une grande partie des excédents monétaires (et bancaires) du pays en monnaies étrangères, principalement dollar.

15) Washington impose des sanctions économiques contre Abdulhamit Gul, ministre de la Justice, et Soliman Soylu ministre de l'Intérieur !!!

16) Ankara décide alors de prendre posession des Trump Towers de 40 étages à Istanbul:"President, Recep Tayyip Erdogan, to "seize Trump Towers Istanbul" as relations between the two nations continue to spiral downwards".

17) Le 9 août 2018, des avocats d'Istambul, proches d'Erdogan, demandent à Washington de leur livrer 8 autres agents de la CIA qui se trouvent dans la base américaine d'Incyrlik OTAN. Malaise du commandant de la base aérienne qui stocke plusieurs bombes atomiques: "The 60-page criminal complaint specifically names Col. John C. Walker, Col. Michael H. Manion, Col. David Eaglen, Col. David Trucksa, Lt. Col. Timothy J. Cook, Lt. Col. Mack R. Coker, Sgt. Thomas S. Cooper, Sgt. Vegas M. Clark and others deployed to Incirlik Base, asking for their detention. However, those "individuals mentioned are not currently stationed at Incirlik''".

18) Pour 1 U$D vous avez 7,2 LT !!! La lire turque se transforme en barrage gigantesque sur le point de céder et d'inonder toute l'Europe avec une nouvelle méga crise bancaire. Les banques allemandes, italiennes, espagnoles et françaises sont en première ligne.

19) Le Qatar et l'Allemagne viennent au secours d'Erdogan. L'un avec 15 milliards de dollars, l'autre avec un renforcement des liens diplomatiques.

20) Les traders américains ont reçu le feu vert pour attaquer la lire turque pendant la semaine. De son côté, Trump a déclaré que les sanctions économiques contre Ankara vont continuer, même si Brunson est libéré...

21) Ce dimanche 19 août, Standard and Poors et Moodys, les deux agences de notation co-responsables de la crise mondiale et des escroqueries des banques, ont placé les Bons du Trésor turcs au même niveau que le papier toilette (ne faites pas de mauvais esprit, moi même je n'ai pas fait exprès, LoL) c'est à dire Ba3. Avec une prévision d'un rétrecissement de l'économie de 0,5% et une inflation de 22% en 2019. Message secret: il faut jouer à fond sur les différences de taux : - ) et les étrangler. Revue de Presse par Pierre Jovanovic


Lire aussi

SPECIAL TURQUIE: CHRONOLOGIE ET JOLIS SCHEMAS DU COUP D'ETAT RATE DE LA CIA DE 2016 - EN PDF

SPECIAL TURQUIE: QUAND LA CIA TRAVAILLAIT AVEC LE MIT + ERDOGAN, CLE DES ELECTIONS EUROPEENNES DE 2019

SPECIAL TURQUIE: CINQ BANQUES EN "CONTAGION EXPRESS"

SPECIAL TURQUIE: APRES ISTANBUL, ROME, ET APRES ROME: MADRID ET PARIS

Sur   http://www.jovanovic.com/blog.htm


2 commentaires:

  1. Pendant deux ans, Erdogan a ensuite conduit une vraie purge à la Midnght Express. Les prisons étaient pleines et les officiers et sous-officiers qui s'étaient révoltés ont vécu de sales moments. Certains ont été accrochés à un ventilateur pendant des heures. D'autres se sont réfugiés.... en Grèce, l'ennemi héréditaire!!! Environ 400.000 fonctionnaires ont été limogés, du simple instituteur jusqu'au général de corps d'armée en passant par des professeurs d'université et bien sûr les journalistes d'opposition. Tout le pays a été purgé des "gullistes".

    A chaud. Bienfait pour leur gueule !

    RépondreSupprimer
  2. Un jour les ricains devront payer pour tout le mal qu'ils font à notre monde.

    RépondreSupprimer