lundi 15 janvier 2018

Des mercenaires en Arabie saoudite : qui a procédé aux arrestations des princes


Le prince héritier et ministre saoudien de la Défense Mohammed ben Salmane a créé sa propre société militaire privée. Selon les médias saoudiens, dans la création de cette nouvelle structure le royaume a été aidé par Erik Prince, fondateur de la plus célèbre des sociétés militaires privées: Blackwater.

Les autorités saoudiennes avaient déjà recouru aux services de la société pendant les événements de novembre, quand 11 princes avaient été arrêtés dans le royaume sur des soupçons de corruption. Selon le site d'information Gazeta.ru.

La société créée par le prince héritier s'appelle Al-Saif Al-Ajrab. D'après le journal turc Yeni Safak, se référant aux médias saoudiens, cette unité de combat sera sous le contrôle direct de la nouvelle star de la politique au Moyen-Orient.

D'après le quotidien, l'ordre de créer la nouvelle structure a été signé par le roi Salmane d'Arabie saoudite et les nouvelles forces comptent 5.000 soldats ayant suivi un entraînement de haut niveau. Les objectifs de cette nouvelle société n'ont toutefois pas été annoncés.


Anton Mardassov, chef du département d'étude des conflits au Moyen-Orient à l'Institut du développement innovant et expert du Conseil russe pour les affaires internationales, suppose que la nouvelle armée deviendra une force neutre qui sera chargée des «opérations délicates» et qu'elle comprendra des mercenaires qui, après avoir servi dans l'armée de ben Salmane, pourront également travailler au sein d'autres structures, y compris étrangères.

Le fait que cette nouvelle armée se composera de mercenaires est confirmé, selon les médias saoudiens, par le fait qu'elle a été créée avec le soutien de l'ex-officier des SEAL Erik Prince — fondateur de la société Blackwater renommée «Academy» en 2009.

Auparavant, l'Arabie saoudite avait déjà eu recours à des mercenaires et bénéficié de l'aide d'Erik Prince pour créer des structures similaires. Selon Yeni Safak, quand Salmane ben Abdelaziz est devenu roi saoudien en 2015 Riyad a instauré une coopération étroite avec les Émirats arabes unis (EAU) en la matière. Dans ce cadre et avec le soutien d'Erik Prince a été créée une force spéciale composée de mercenaires qui joue notamment un rôle actif dans l'opération saoudienne au Yémen.

Les EAU sont impliqués dans les arrestations de princes et la pression exercée sur eux, y compris au niveau de l'État. En particulier, explique Anton Mardassov, les EAU ont aidé Riyad à avoir accès aux comptes des princes et des responsables arrêtés.

«Aujourd'hui de nombreuses sources arabes et américaines, dont des anciens collaborateurs du département d'État américain, confirment l'existence d'une société militaire privée sur laquelle se sont appuyés les Saoudiens pour mener des opérations délicates pour être sûrs du résultat», poursuit l'expert.

L'origine du financement de la nouvelle structure de ben Salmane n'est pas précisée, mais Anton Mardassov n'exclut pas que l'argent saisi aux princes arrêtés aurait pu servir à sa création.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Source : https://fr.sputniknews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire