mardi 19 décembre 2017

Affaire Lafarge ou comment un cimentier en est arrivé à cacher une armée de l’ombre


« Il semble que ce que l’on nous présente comme étant l’affaire Lafarge-Holcim n’est que de la poudre aux yeux destinée à masquer le rôle véritable des vrais soutiens des organisations terroristes en Syrie. Les six cadres responsables (et intègres) du cimentier franco-suisses servant tout juste de boucs émissaires, fusibles jetables, raison d’État oblige.

Sans aller au fond des choses et le dossier est très lourd, il est désormais confirmé que certains illuminés au sein des services spéciaux français, œuvrant au profit des intérêts de puissances tierces, ont non seulement financé, armé, soutenu et conseillé une myriade de groupes terroristes et extrémistes en Syrie et en Irak mais ont eu l’idée grandiose et saugrenue de sauvegarder les « frontières » de l’organisation terroriste dénommée « État Islamique »  ou Daech (acronyme Arabe) contre les forces armées syriennes par une sorte de ligne Maginot bis en plein désert, à l’aide de 6 millions de tonnes de ciment.

D’où venait le montage financier? MBS et consorts continuent d’acheter des châteaux forts en France et en Angleterre.

Hallucinant mais vrai :  Des fortifications souterraines de Daech construites par Lafarge (sponsorisée par la Gauche bobo et la fausse Droite coco) et détruites par les bombes russes.

Lire la suite sur https://olivierdemeulenaere.wordpress.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire