vendredi 11 mars 2016

La chlorella, une algue aux vertus étonnantes


La chlorella aujourd’hui reconnue comme un aliment possédant des propriétés nutritives et curatives exceptionnelles semble avoir des effets plus qu’étonnant sur la santé
Qu’est ce que la chlorella ?


la chlorella by alalumieredunouveaumonde

Découverte en 1890, la chlorella est une sorte d’algue verte unicellulaire vivant aussi bien en eau douce qu’en eau de mer.

Elle se distingue des autres végétaux, et notamment des algues, par sa très forte teneur en chlorophylle. Composée à 58% de protéines, riche en acides gras essentiels (Oméga 3) et en vitamines A, B, C et E, elle contient également des minéraux tels que le fer, le magnésium ou encore le zinc.

Un produit qui suscite l’intérêt:

C’est dans les années 45 que cette algue commença à susciter l’intérêt. Elle est à l’époque envisagée comme substitut de l’alimentation classique dans les pays ou la malnutrition sévit, où celle-ci venait à manquer à cause de la surpopulation jusqu’à ce qu’on réalise qu’il s’agissait d’une plante dont les vertus n’allait cesser d’étonner.

Les Etats-Unis ainsi que d’autres pays ont mené des recherches quant à ses bienfaits et à la possibilité de la produire en grandes quantités malheureusement ces recherches ont été abandonnées car trop onéreuse.

Des vertus médicales étonnantes et largement vérifiées :

La chlorella est aujourd’hui utilisée comme complément alimentaire, sa posologie  varie avec les besoin, elle va de 1 à 15 grammes par jour, elle a des effets reconnus sur l’organisme tout entier.

Elle a un puissant effet détoxifiant sur tout l’organisme et permet notamment d’éliminer tous les métaux lourd de l’organisme. Elle stimule également le système immunitaire qui se renforce au fur et à mesure de sa prise. Elle est recommandée pour lutter contre les maladies infectieuses, les problèmes digestifs, le cholestérol et selon des études menées en laboratoire, elle permettrait de luter contre le cancer, les maladies hépatiques et protégerait même de la radioactivité car elle comme elle chélate les métaux lourds.

Son utilisation associée à celle de la spiruline, une autre algue reconnue pour ses bienfaits, aurait une efficacité supérieure à une utilisation classique.

Les effets de la prise de chlorella sur l’organisme :

Lors des premières prises de chlorella, du fait de son puissant pouvoir détoxifiant, la personne peut ressentir certains effets indésirables mais qui, en général, sont très bien tolérés et ne représentent aucun risque.

Pour une efficacité optimale, il est important de s’assurer de la provenance et de la qualité de la chlorella. Connue pour stocker les métaux lourds, elle peut, si elle est produite sur un sol contaminé, contaminer à son tour l’organisme humain. Des test en laboratoires et des recherches doivent être menées avant que la chlorella produite ne soit commercialisée. Renseignez vous donc auprès de votre fournisseur afin de savoir comment et où celle-ci est produite (voir plus bas).

Son effet détoxifiant et nettoyant de l’organisme peut entraîner momentanément un trouble du transit en l’accélérant, ou dans des cas très rare, en le ralentissant. Dans le premier cas il suffira de diminuer les doses, voire de stopper leur prise durant quelques jours. Dans le second cas, il faudra augmenter les doses, et les réduire lorsque tout sera rentré dans l’ordre.

Connue pour chélater les métaux lourds certains effets indésirables peuvent se manifester les premiers jours de prise, lorsqu’ils seront stimulés dans l’organisme: maux de tête, fatigue, vertiges,…
Un faible pourcentage des utilisateurs est concerné, moins de 10%, et une augmentation des doses suffit à accélérer le processus, à purger l’organisme et par conséquent à stopper ces symptômes.
Passé cette phase de detoxification de l’organisme la personne retrouve en général un niveau d’énergie beaucoup plus élevé.

Cette algue peut être utilisée par tous et n’est contre indiquée qu’en cas de traitement anticoagulant ou d’hémachromatose.

En général il est recommandé de commencer avec 3 à 4 comprimés par jour et d’augmenter jusqu’à atteindre 10 à 15 comprimés par jour pour que la chlorella nettoie l’organisme en profondeur, puis de revenir à 3 comprimés par jour pour une cure d’entretien. En cas d’intoxication, même alimentaire, on peut prendre jusqu’à 15 comprimés en une seule prise, les effets sont surprenants par leur rapidité.

Il est en effet très important d’être sûr de la provenance de cette algue qui doit, comme on l’a vu plus haut, être cultivée dans les conditions de la culture biologique.



  












1 commentaire:

  1. Anonyme12.3.16

    Bonsoir, et bien cela complète bien mon article sur cette plante , merci!
    http://monyka-sensible.eklablog.com/la-chlorelle-est-une-algue-bienfaitrice-contre-les-metaux-lourds-a117519590
    J'en prend tous les jours car je ne mange pas de viande, et elle contient tous les acides aminés que notre corps ne fabrique pas, donc pas besoin de ceux de la viande !
    Si vous êtes intéressé sur les salons bien être,
    j'ai des places gratuites pour vous, secteur île de France !
    faîtes moi signe, Monyka !

    note : voir mon dernier article sur le bol d'air de Jacquier, c'est top niveau, cette appareil !

    RépondreSupprimer