lundi 1 février 2016

MISE À MORT DU MONDE PAYSAN: LE JAPON VA LANCER LA PREMIÈRE FERME ROBOTISÉE


 À quoi bon conserver des agriculteurs alors que des robots peuvent faire mieux en coutant bien moins cher? Pas de pauses, pas de maladies ni de retraites, ce sont des robots qui se chargeront pratiquement de tout, tout en produisant bien plus qu’on ne pouvait l’espérer. C’est le début d’une agriculture 2.0 qui s’annonce, sans amour, dans le silence de machines aseptisées, c’est au final la mise à mort de nos paysans sans qui nous ne serions pas grand chose à l’heure actuelle…



Mais quel choix faire au final? Une production industrielle et robotisée qui pourrait répondre à la demande des populations? Ou une production plus artisanale qui ferait vivre des petits producteurs, au risque de voir des récoltes insuffisantes pour nourrir l’ensemble de la population?

Une entreprise japonaise a annoncé lundi qu’elle lancerait la première ferme entièrement automatisée, où des robots feront tout, depuis l’arrosage jusqu’à la récolte.

D’ici la mi-2017, cette installation fermée devrait commencer à produire 30.000 laitues par jour, a précisé la société Spread, basée à Kyoto avec pour ambition d’en faire pousser un demi-million quotidiennement d’ici cinq ans.

Cette ferme, d’une surface d’environ 4.400 mètres carrés, sera équipée d’étagères du sol au plafond sur lesquelles pousseront les salades.

« Les graines continueront d’être semées à la main, mais tout le reste du processus, y compris la récolte, sera réalisé par des robots », a déclaré à l’AFP un des responsables de la firme, Koji Morisada.

L’automatisation réduira les coûts de main d’oeuvre de moitié environ et les dépenses en énergie de près d’un tiers, a précisé M. Morisada.


Ces laitues cultivées sans pesticides contiendront, affirme l’entreprise, plus de bêta-carotène que les laitues cultivées de façon classique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire