vendredi 26 février 2016

Free Electric, le vélo révolutionnaire qui pourrait fournir de l'électricité à ceux qui n'en ont pas


Dans le cadre de son initiative "Billions in Change", le milliardaire Manoj Bhargava a dévoilé une invention révolutionnaire : un vélo capable de fournir de l'électricité aux foyers qui n'en ont pas ou peu. Dès l'année prochaine, quelque 10.000 de ces vélos pourraient être installés en Inde. 



Imaginez votre vie sans électricité. "Non seulement vous n'auriez pas de téléphone portable, ni d'ordinateur, ni de télévision. Mais il serait aussi difficile de vous éclairer, de chauffer votre maison et de préparer votre nourriture sans brûler du bois ou du charbon". Voilà comment vit la moitié de la population mondiale, explique le site de Billions in Change. 

Aujourd'hui, on estime qu'environ 1,3 milliard de personnes n'ont toujours pas accès à l'électricité au quotidien. De nombreuses autres n'y ont accès que partiellement ou temporairement. C'est pour répondre à ce problème que le milliardaire indo-américain Manoj Bhargava vient de dévoiler une nouvelle invention dans le cadre de son projet Billions in Change. Son nom : Free Electric. 

Quand pédaler fournit de l'électricité 

Il s'agit d'un vélo hybride capable de fournir de l'électricité grâce à l'énergie mécanique humaine. Autrement dit, une personne peut produire de l'électricité simplement en pédalant sur le vélo. Décrit comme "petit, léger et simple", le dispositif est en effet doté d'un volant qui enclenche un générateur, lui-même relier à une batterie qui se charge au fur et à mesure de l'effort.  

Selon ses concepteurs, pédaler une heure permettrait de fournir assez d'énergie pour alimenter en électricité une maison pendant 24 heures. Manoj Bhargava a expliqué que le Free Electric était l'une de leurs inventions les plus prometteuses parce qu'elle fait appel à l'énergie humaine, une source d'énergie illimitée et plus accessible que toute autre forme d'énergie renouvelable.  

 "C'est la façon pratique la moins coûteuse d'obtenir de l'électricité à travers le monde", a affirmé le milliardaire. "C'est tellement simple que nous pensons pouvoir le fabriquer pour 100 dollars (environ 90 euros). Un simple réparateur de vélos, n'importe où, peut le réparer", a-t-il confié dans une interview reprise par le National Geographic. 

Bientôt testé en Inde 

Manoj Bhargava entend tester l'invention dès l'année prochaine en installant quelque 10.000 prototypes en Inde. Les 50 premiers vélos seront testés dans 15 à 20 petits villages de l'Etat du Uttarakhand situé dans le nord du pays. Ils pourraient ainsi permettre à de nombreux habitants de bénéficier d'électricité de façon illimitée.  

Les concepteurs pensent que Free Electric pourrait aussi venir en aide aux pays développés faisant face à des catastrophes. Le vélo pourrait ainsi représenter une source d'énergie de secours lorsque les réseaux électriques principaux sont affectés. Cette invention "va toucher quelques milliards de personnes", a relevé Bhargava.   

Le vélo a été développé dans le cadre de l'initiative Billions in Change. Celle-ci vise à créer et développer des solutions répondant aux problèmes les plus basiques à l'échelle mondiale : l'eau, l'électricité et la santé.

En savoir plus : http://www.maxisciences.com

1 commentaire:

  1. Anonyme27.2.16

    un lien très intéressant : "les milliardaires vous remercient"

    RépondreSupprimer