lundi 3 décembre 2018

Réfugiés: Le budget de l’Etat pour l’intégration augmente de 200 millions d’euros


 IMMIGRATION Selon le ministère de l’Intérieur, «il y a un redimensionnement de la politique d’intégration»… 

Une augmentation conséquente pour l’accueil des réfugiés. Selon les documents du gouvernement publiés cette semaine, le budget, consacré à la mission «  immigration, asile et intégration », atteindra 1,58 milliard d’euros en 2019, soit 200 millions d’euros de plus qu’en 2018.

Une hausse de 14 %, alors que le budget général, lui, reste quasiment le même (+0,6 % en 2019). Selon le ministère de l’Intérieur, « il y a un redimensionnement de la politique d’intégration ». Une hausse qui devrait financer le doublement des cours de langue et les mesures d’insertion professionnelle. Le budget prévoit ainsi une hausse de plus de 40 % l’an prochain des crédits de l’intégration, à 395 millions d’euros, dont 52 millions exclusivement pour la formation linguistique.

Le gouvernement table sur « une stabilité de la demande d’asile »


A l’horizon 2020, l’Etat prévoit d’héberger 86 % des demandeurs d’asile, contre 50 % actuellement, selon ces documents. Pour cela, l’objectif « ambitieux » du gouvernement est d’augmenter le parc d’hébergement, qui devrait atteindre « plus de 97.000 places en 2019 », grâce, notamment, à la création de 1.000 places en centres d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada) et de 3.500 en hébergement d’urgence.

Pour équilibrer ces prévisions, le gouvernement table, en 2019 mais aussi en 2020, sur « une stabilité de la demande d’asile » et « une baisse de 10 % des demandeurs Dublin », les réfugiés déjà enregistrés dans un autre pays européen.

Près de 100.000 personnes ont demandé l’asile en France en 2017

Le gouvernement entend également réduire les délais de demande d’asile à « soixante jours » à l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides). Au total, 25 postes supplémentaires à l’Ofii (Office français d’immigration et d’intégration), 10 à l’Ofpra et 122 à la CNDA devraient être créés.


Concernant la lutte contre l’immigration irrégulière, les centres de rétention administrative bénéficieront d’un plan d’investissement de 50 millions d’euros avec « plus de 450 places » supplémentaires prévues en 2018 et 2019. L’ancien ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, avait annoncé 400 places supplémentaires mais « on a étendu le plan en cours d’année », indique-t-on à l’Intérieur. Environ 100.000 personnes ont demandé l’asile en France l’an dernier.


Source : https://www.20minutes.fr

4 commentaires:

  1. Pierre Cassen explique les enjeux du "Pacte mondial sur les migrations", aussi appelé "Pacte de Marrakech", rédigé par l'ONU, que Macron va signer au nom de la France, le 11 décembre prochain.
    Il démontre que l’immigration de masse est financée avec l'argent volé aux Français les plus modestes.
    https://www.youtube.com/watch?v=VDc0ITnnbK8&feature=youtu.be
    On laisse faire?

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme4.12.18

    pk toujours dénoncer l'arrivée de migrants sur les territoires au lieu de dénoncer la racine : c'est-à-dire les guerres et manipulations qui cause ces mouvements de populations. Les migrants n'y sont pour rien arretez de les blamers commme du bétail sur votre site censé être dénonciateur et spirituel... bravo, j'aimerais vous y voir à leur place

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme6.12.18

    "Les migrants sont les mêmes victimes que les juifs d'hitler" le premier fut placé pour fomenté l’éjection et fomenté l'invention d'israel en Palestine.

    Après avoir tuer Kadhafi présent depuis plus de 30 ans en Libye, dans le but d'ouvrir une porte migratoire massive ... Ce complot est celui retrouver chez Albert Pike "ils visent à détruire les cultures" et imposée l'ordre mondial après la mise en scéne d'une troisième guerre mondial a travers des guerres inter national et intra national le "saint jésuite d'esaïe viendra avec sa neo religion luciférienne du soleil noir a sa sainte chimère" en fait "ON EST TOUS VICTIME DU DÉLIRE FANATIC AUX CHIMERES"

    "Les voies migratoires sont délibérer, en fait vous les émigrées êtes les juifs expulsée d'entant"

    L'union européenne a pour but dés l'invention de devenir une "fédération des régions européenne" tout le reste c'est du blabla d'agenda.

    RépondreSupprimer