mercredi 5 décembre 2018

"Gilets jaunes": un sniper sur les Champs-Élysées?


Les snipers pour gérer les Gilets Jaunes ... En 1789 le peuple avait des fourches, des faux, des faucilles face aux soldats armés de fusils et baillonnettes. Et il y a eu des morts des deux cotés. Aujourd’hui, le pouvoir se tient prêt.

L'authenticité de cette vidéo a été vérifiée et confirmée. Est-ce normal de placer des snipers sur les hauteurs d'une marche des "gilets jaunes". Oui et non. C'est en tout cas monnaie courante. Explications.




La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux et été exploitée, principalement, pour dénoncer les dérives sécuritaires du pouvoir en place, coupable de placer des snipers sur les hauteurs de la ville lors d'une manifestation populaire. 

Hormis le document Facebook ci-dessus, une autre séquence similaire a également été diffusée par Le Monde (visible ici à 2'10") ce 1er décembre. Elle provient d'ailleurs de l'agence de presse Reuters.

Que voit-on sur ces deux vidéos? Un homme muni d'un fusil à lunette juché sur le toit de l'immeuble Publicis Drugstore, sur les Champs-Élysées, tantôt seul, tantôt accompagné d'un assistant, relate Libération.

Pratiques courantes
La présence d'un sniper est donc attestée. Est-elle exceptionnelle? Non. Le service vidéo de Reuters, à l'origine de ce reportage, a confié à CheckNews (le service fact-checking de Libération) avoir déjà été témoin de telles pratiques en France, notamment lors d'un... concert des Rolling Stones à Paris.

France info explique de son côté que depuis les attentats de 2015, ce "type de mesure est relativement fréquent pour sécuriser des événements sensibles". Des snipers ont ainsi été vus aussi bien lors du Festival de Cannes, que lors de la Marche des fiertés ou encore la Feria de Béziers.

"Binômes tireur-observateur"
Dans les rangs de la police, une source évoque la présence régulière de "binômes tireur-observateur" parmi les CRS lors des "grosses manifestations" pour, d'une part, "assurer la sécurité des manifestants contre des attaques armées" et, d'autre part, "assurer la sécurité des forces de l'ordre contre des manifestants armés".

Source : https://www.7sur7.be

1 commentaire:

  1. Fillon a autoriser le tir à balles réelles sur les manifestants.

    RépondreSupprimer