mercredi 12 décembre 2018

Comme par hasard !


Un Rassemblement des Gilet jaune était prévue devant le Parlement Européen de Strasbourg ce mercredi 12 Décembre, la manifestation a été annulée suite à la fusillade de Strasbourg

Cette semaine est un peu particulière pour le Parlement Européen, car il s’agit de la semaine parlementaire à Strasbourg. Une fois par mois, c’est donc Strasbourg qui accueille le session parlementaire européenne. Les Gilets Jaunes ne veulent pas rater cette occasion de se faire entendre devant la célèbre institution.

Le rassemblement aura donc lieu demain, mercredi 12 décembre, à 12h00 devant le Parlement Européen. Plus de 350 participants et 2500 personnes intéressées pour y participer selon la page de l’événement.
Un d’entre eux nous indique la raison de cette manifestation : « Cette session parlementaire va faire se déplacer tous les médias. On va avoir beaucoup plus de visibilité pour notre mouvement et nos revendications. C’est ce qu’on cherche. »


La dernière manifestation des Gilets Jaunes à Strasbourg n’avait pas rassemblé suffisamment de monde pour être décisive, et le cortège s’est mêlé en fin de parcours à la Marche pour le Climat.

Source :  https://alsace-actu.com/




La fabrique de la peur : opus 1, le tireur fou

Après la crise des gilets jaunes, la guerre psychologique.

On s’attendait à un mitraillage aveugle en plein lieu public, ou à un véhicule fou.  On a eu un tireur fou, en plein marché de Noël à Strasbourg.

« Restez chez vous ». Un classique.

A qui on imputera cet acte ?  Daech ?  Trop occupé à récupérer son pactole. Passez. Al-Qaïda ?  C’est un allié contre l’ennemi « illibéral » dans un monde non libéral. Une fantomatique organisation séparatiste ou un forcené isolé ?

Les médias peuvent façonner la réalité.

Il se pourrait que ce soit un fait divers. Ou une opération sous faux drapeau servant les buts de la guerre psychologique que le pouvoir d’État, à distinguer du gouvernement apparent, vient de déclencher en France contre ses propres populations.

Stratsbourg est un classique. C’est l’ABC de la guerre psychologique. Ce qui est à venir est par contre non orthodoxe.

Serrer la ceinture et se taire. Sinon c’est les chiens de guerre de la fabrique de la peur.

Les chiens de guerre du Gladio sont tous fichés S. Le tireur est connu. Ses commanditaires aussi.
Auront-ils le culot d’invoquer la menace terroriste ?
Si c’est le cas, le système est en panne sèche d’idées.

https://strategika51.blog


2 commentaires:

  1. Anonyme13.12.18

    Un attentat c'est des morts et de la casse, pas un electron libre qui tue et blesse très peu, organisé par qui ??
    Bizarre cette coïncidence où des gilets jaunes devaient manifester ce jour là !!!!
    Dégagez il n'y a rien à voir !!!
    NE SAVEZ-VOUS PAS, QUE SOMMES EN DICTATURE !!! "Il$" ne sont pas à un mort près !!

    Surtout que "l'épave" Juncker de la Commission européenne, laissera sa place prochainement pour qui ??
    Devinez ?? ....Macron, celui qui à signé le pacte des migrations qui nous mettra !!!

    On n'a pas fini de se le coltiner ... L'Europe est foutue !!

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme13.12.18

    Société république française, enregistrée au registre du commerce depuis Vincent Auriol. Je suis né marchandise et suis redevable à vie de cette société. Mon code barre est mon numéro de sécurité sociale.

    RépondreSupprimer