lundi 3 décembre 2018

Brigitte et Emmanuel Macron dépensent 300.000 euros pour changer la moquette de l’Elysée, la polémique enfle


Du jeudi 29 décembre 2018 au 15 janvier 2019, un vaste chantier attend plus de 1000 mètres carrés au sein de l’Elysée. Et le coût pharaonique des travaux fait jaser la toile.


C’est une polémique de plus pour le couple présidentiel. Ce jeudi 29 décembre ont commencé les travaux de rénovations de l’Elysée qui dureront jusqu’au 15 janvier prochain. Validés par Brigitte Macron elle-même, les travaux comportent la rénovation de plus de 1000 mètres carrés de pièces au sein de l’Elysée, de la salle des fêtes au jardin d’hiver.

Dans le journal Le Monde, la première dame explique : « On avait l’impression que l’Elysée était devenu une forteresse qui se protégeait de l’extérieur.On va alléger, épurer. Il faut que la lumière entre. » C’est donc la moquette, les rideaux, les tentures et l’assise des sièges qui seront changées. La nouvelle moquette sera d’un moderne dégradé de gris et beige, et élaborée par les ateliers nationaux et tissée dans une entreprise du Nord de la France. »Ce projet va donner une vision contemporaine de l’Élysée, et mettra à l’honneur un savoir-faire français unique » assure Hervé Lemoine, directeur du Mobilier national au journal Le Figaro.




Pourtant le coût très imposant de ce projet fait déjà grincer des dents : 600 000 euros serait ainsi prévu pour rénover la salle des fêtes dont 300 000 euros de moquette. Alors que le prix de la tenue de Brigitte Macron lors des commémorations du 11 novembre avait été sujet à polémique et que le pays est en proie à une grogne sociale avec le mouvement des gilets jaunes, le tarif a de quoi hérisser quelques poils. Mais le journal Le Figaro l’affirme : le coût des travaux devrait être au moins en partie pris en charge par la vente de produits dérivés.

Source : https://www.dreuz.info

1 commentaire:

  1. Anonyme4.12.18

    ah ! mais Martine cette fois n'a pas voulu frotter
    elle a préféré changer la moquette
    parce que Macro a une certaine tendance à la dégueulasser...
    oh! çà va faire une note à payer supplémentaire pour les esclaves qui travaillent et qui payent
    ponctionnement direct sur leur salaire !

    RépondreSupprimer