mardi 2 octobre 2018

La réplique de l'Arc de Triomphe de Palmyre, le "Temple de Baal-Moloch", a été exposée devant le Congrès américain du 26 au 30 septembre


L’arc de Palmyre a été inauguré le 26 septembre dernier sur le National Mall et y est resté jusqu’au 30 septembre. Cette même réplique de l'Arc de Triomphe de Palmyre a été inaugurée à Trafalgar Square, à Londres, à Dubaï et à New York en 2016.


Cet arc marquait l'entrée vers la ville antique de Palmyre, en Syrie, construit durant le règne de l'Empereur Septime Sévère, entre 193 et 211 de notre ère. Il est la jonction entre la Grande colonnade de Palmyre et le Temple de Baal, un des vestiges qui a été détruit par l'État islamique en 2015. 

Créée notamment grâce à l’impression 3D, cette copie réalisée à partir de modèles informatiques eux-mêmes basés sur des photographies de l’original pèse presque 11 tonnes et mesure près de six mètres de haut. Fabriquée à Carrare, dans le nord de l’Italie, elle a été « taillée » par deux robots avec du marbre égyptien, puis assemblée en cinq heures dans son lieu d’accueil temporaire.

Le plus imposant édifice de la ville de Palmyre était en fait le Temple de Baal-Moloch dans lequel les cultes des civilisations antiques étaient voués à Baal-Moloch, un dieu à qui on offrait des sacrifices d'enfants (livre de Jérémie 19:5) et pour qui on pratiquait des rituels sexuels pour obtenir ses faveurs.



Source : http://conscience-du-peuple.blogspot.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire