lundi 10 septembre 2018

Le secret pour vivre 30 ans de plus, selon Valter Longo



Ce que vous mangez peut-il déterminer la durée et la qualité de votre vie ? La réponse est oui. Mais un oui cliniquement prouvé. Près de trente années de recherche sur les liens entre la nutrition, les gènes, le vieillissement et les maladies ont permis au professeur Valter Longo d’élaborer une stratégie unique pour avancer dans l’âge en bonne santé.


Comment ? En adoptant au quotidien son régime de longévité et en pratiquant trois à quatre fois par an une Fasting-Mimicking Diet (FMD) – une diète qui imite les effets du jeûne – cinq jours durant. Grâce à la FMD, vous tirerez tous les bénéfices du jeûne sans en subir les inconvénients (la faim, le manque d’énergie, les difficultés d’endormissement…).

Valter Longo a formulé le régime de longévité et la Fasting-Mimicking Diet après avoir mené, aux États-Unis et en Europe, de nombreuses études expérimentales aux résultats remarquables : la FMD active la production de cellules souches, régénère et rajeunit les cellules et les organes. Elle limite ainsi l’apparition de maladies (cardiovasculaires, neurodégénératives, inflammatoires, auto-immunes), mais aussi les risques de cancer, diabète, ou concourt à les enrayer, voire à les faire régresser. En résumé, elle réveille la capacité assoupie qu’a l’organisme de s’auto soigner et déclenche un “rajeunissement de l’intérieur”.

Conséquences de cette stratégie combinée : une perte de poids et une réduction du tour de taille ; un allongement significatif de la durée de vie ; une prévention de la perte de masse musculaire et osseuse ; une protection contre les maladies. De quoi vivre sainement, longtemps et… pleinement !

Réduire la consommation de viande
Valter Longo s'est penché sur la question pendant plusieurs décennies et est notamment parti à la rencontre de nombreux centenaires à travers le monde. Son précepte principal repose sur une diminution drastique des quantités quotidiennes de protéines animales, trop riches en graisses saturées, selon lui. C'est-à-dire, beaucoup moins de viande, de charcuterie et de fromages, ainsi qu'une consommation réduite de lait et d'oeufs.

En pratique, il s'agit de consommer 0,7g de viande par kilo pesé: un homme de 80 kg devra donc se contenter de 56g de viande par jour. Bref, bien moins qu'un steak ordinaire de 150/200g.

Légumes et produits de la mer
Il privilégie par contre fortement le poisson, les fruits de mer, les légumes, les céréales, les fruits sec et l'huile d'olive (trois cuillères par jour), un délai de douze heures entre le premier et le dernier repas de la journée, et un délai de douze heures également entre le dernier repas et le petit-déjeuner du lendemain matin.

Les bienfaits du jeûne
Pour compléter le tout, Valter Longo suggère de pratiquer une sorte de jeûne, trois à quatre fois par an. Mais pas radicalement. Son "fasting-mimicking diet" consiste à se limiter pendant ces jours-là de potages, de barres de céréales et d'infusions de thé. Ce régime permettrait de stimuler la production de cellules souches et de purifier les organes.

Pas pour les seniors 
Attention, il précise que ces recommandations ne s'adressent pas aux personnes de plus de 65 ans qui, au contraire, ont besoin de consommer un peu plus de protéines animales pour consolider leur masse musculaire. Il rappelle en outre l'importance du médecin et du nutritionniste dans l'encadrement et le suivi du régime.

Source : https://www.7sur7.be

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Depuis trois semaines je me suis mis au fasting, soit un jeûne intermittent de 16 h00, puis une période de 8h00 ou je peux manger. Actuellement je prends le déjeuner vers 14h30, puis le diner vers 21h00 et je cesse toutes nourriture solide jusqu'au lendemain 14h00.

    Durant ces huit heures je consomme, pommes, bananes, noix ou chocolat noir minimum 72%.

    Je bois du thé vert-menthe sans sucre, de l'eau ou des infusions de gingembre ou de bissap fait maison, que je coupe avec de l'eau car je les trouve trop sucré par mon épouse.

    Depuis 2001 j'ai cessé de boire de l'alcool spontanément et en même temps j'ai arrêté de consommer de la viande et du poisson (régime végétarien strict). Puis en 2002 j'ai repris l'alcool après une année et ensuite j'ai arrêté l'alcool avec le café.

    Bien entendu je ne fume pas, ni me drogue, mais je fais mon ghee au curcuma moi-même et j'ai arrêté tous les laitages depuis 2016. Je consomme du miel et je bois du thé vert sans sucre, mais aromatisé le plus souvent à la menthe.

    Je mange beaucoup d'oeufs et j'avais même testé le régime préhistorique, mais vu que je ne consomme plus de viande, j'ai mangé environ 9 oeufs par jour durant 6 semaines, là j'avais perdu presque 16 kg, mais ils sont vite revenu dès que j'ai a nouveau ajouté des légumes.

    Je ne fais plus aucun sport, si ce n'est tous les jours environ 35 minutes d'exercices d'un yoga spirituel qui se nomme tsalung et qui se pratique en apnée, puis j'ai mes pratiques de visualisations etc, du bouddhisme tibétain que je fais chaque jours environ 40 minutes et le soir 10 minutes de tumo, soit environ 15 à 20 rétentions du souffle durant 10 minutes et il m’arrive de faire une demi-heure de marche dans la nature au moins deux fois par semaine.

    Entre 2016 et 2017 j'ai fait toute la pratique du sungazing (voir sur youtube Sébastien Lorca ou Ratan Maneck) pour améliorer la glande pinéale et là j'ai eu la surprise de pouvoir baisser sans problème à ne consommer que le petit déjeuner et le diner.

    Depuis juillet 1997 je fais tous les matins la pratique d'amaroli et quelques fois il m'arrive de le faire toute la journée.

    Dans trois mois environ j'aurai 59 ans et depuis trois semaines, j'ai déjà perdu une bonne partie de mon solde de graisse abdominale.

    Depuis un an et demi je fais attention à ne pas mélanger les fruits avec les légumes afin d'optimiser la digestion.

    Je ne prive pas de manger des pâtes de temps à autres et de consommer du pain de mil, ou des biscottes (Wasa) au seigle.

    Bien à vous.

    Thierry Poget

    RépondreSupprimer