jeudi 27 septembre 2018

Le 11 septembre était une opération israélienne (L. Guyénot)


Cet article de Laurent Guyénot, paru sur le site Unz Review, est remarquable. Je l’ai traduit car il offre la synthèse la plus dense, la plus cohérente et la plus convaincante que j’aie jamais pu lire sur cette psy-op machiavélique (pour ne pas dire démoniaque) du 11 septembre. Attention : Si vous en êtes encore à la version “Ben Laden et Al Qaïda”, votre représentation du monde risque d’en être bouleversée. 

« Comment les néoconservateurs ont embarqué l’Amérique dans la quatrième guerre mondiale »

« Impossibilités techniques

Grâce à des enquêteurs courageux, de nombreuses anomalies dans l’explication officielle des événements du 11 septembre 2001 ont été publiées sur Internet dans les mois qui ont suivi, prouvant qu’il s’agissait d’une opération sous faux drapeau et qu’Oussama Ben Laden était innocent, ainsi qu’il l’a déclaré à plusieurs reprises dans les journaux afghans et pakistanais et sur Al Jazeera [1]. Les preuves de cette effroyable fraude n’ont fait que croître et sont maintenant accessibles à quiconque veut passer quelques heures de recherches sur le Web (bien que j’aie remarqué, en préparant cet article, que Google rend maintenant l’accès à cette recherche plus difficile qu’il y a cinq ans, en donnant une priorité artificielle aux sites anti-conspiration).


Ainsi, des membres du mouvement « Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11 septembre » ont démontré qu’il était impossible que des crash d’avion et des incendies de kérosène déclenchent l’effondrement des tours jumelles. Même Donald Trump l’a compris. En fait, parler d’ “effondrement” est peut-être trompeur : les tours ont littéralement explosé, pulvérisant du béton et projetant latéralement, à grande vitesse, des morceaux de poutres d’acier pesant plusieurs centaines de tonnes à des centaines de mètres. La poussière pyroclastique qui a immédiatement inondé les rues, un peu comme la poussière d’un volcan, indique un mélange à haute température de gaz chauds et de particules solides relativement denses, un phénomène impossible dans un simple effondrement. Il est également impossible que le WTC 7, un autre gratte-ciel (47 étages), qui n’avait pas été touché par un avion, se soit effondré sur sa propre empreinte à une vitesse proche de la chute libre, à moins que ce ne soit par « démolition contrôlée ».

Des témoignages de pompiers enregistrés peu après les événements décrivent des séquences d’explosions juste avant l’ “effondrement”, bien en dessous de l’impact de l’avion. La présence de métal en fusion dans l’épave jusqu’à trois semaines après l’attaque est inexplicable, sauf par la présence d’explosifs partiellement brûlés. Le pompier Philip Ruvolo a témoigné devant la caméra d’Étienne Sauret pour son film Dommages collatéraux (2011) : « On descendait tout en bas et on voyait de l’acier fondu – de l’acier fondu coulant le long des canalisations, comme si on avait été dans une fonderie – comme de la lave. »

Des professionnels de l’aviation ont également signalé des impossibilités dans le comportement des avions. Les vitesses indiquées sur les cartes des deux avions qui ont percuté les tours jumelles, soit 443 mi/h et 542 mi/h, excluent qu’il s’agisse de Boeing 767, car ces vitesses sont pratiquement impossibles à atteindre près du sol. Dans le cas peu probable où de telles vitesses pourraient être atteintes sans que l’avion ne s’écrase, il était impossible de les diriger avec précision sur les tours, surtout par les pilotes amateurs qu’on accuse du détournement. Hosni Moubarak, un ancien pilote, a dit qu’il ne pourrait jamais le faire (il n’est pas le seul chef d’Etat à avoir exprimé ses doutes : Chavez et Ahmadinejad en font partie). Rappelons qu’aucune des boîtes noires des avions de ligne n’a jamais été retrouvée, une situation incompréhensible.

Et bien sûr, il y a les anomalies évidentes des sites de Shanksville et du Pentagone : aucun avion ou débris d’avion crédible n’est visible sur aucune des nombreuses photos facilement disponibles.

« Inside Job » ou « Mossad Job » ?

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je n'ai rien d'autre à dire que:

    je crois malheureusement enfin, que ce qui est dit est l'horrible vérité, qui conduira tous ceux impliqués, à leur mort, dans de profonds tourments en enfer pour longtemps.

    Mais pour moi cela n'est pas suffisant et acceptable, j'espère qu'ils paieront tous de leur vivant ici bas sur Terre, pour le bien être de ce qui nous est le bien le plus précieux, notre humanité.

    Quant à ces gens coupable, ils ne font désormais plus partie quoiqu'ils peuvent en dire, de cette fraternité.

    Finalement comment devrait t'on traiter le cas juif, Israël et leur religion ?

    A mon sens cet Etat devrait être placé sous la tutelle globale des Nations Unies pour au moins cinq générations afin de rééduquer toute la population juive au niveau mondial, sans véritable droit d'autodétermination politique et sans droit de posséder sa propre armée, les centres existants du pouvoir en Israël devraient êtres démantelés, à l'exemple de ce qui s'en est suivit après la chute du régime de Saddam Hussein en Irak.

    Quant à la croyance juive. Mais qui donc après la mise a plat de la vérité sur le 11 septembre, souhaitera encore à y être assimilé ?

    Enfin l'holocauste ne devrait plus être traité autrement comme une pièce parmi d'autres, de l'horreur globale, qui s'est déployée en Europe durant la seconde guerre mondiale et non pas comme une affaire particulière et autant spéciale.

    Bon week-end. Bien à vous toutes et tous.

    Thierry Poget

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme22.10.18

    Plusieurs signes à venir (sans date et dans le désordre) de l'approche imminente des tribulations, transmis par Dieu à Frère ELYÔN :
    -déces de Yasser Arafat : réalisé le 11 novembre 2004
    -décés d'Ariel Sharon : réalisé le 11 janvier 2014
    -décés de Fidel Castro : réalisé le 25 novembre 2016
    -inondations à Paris : réalisé le jour de la Fête du Sacré Coeur, le vendredi 3 juin 2016
    parce que le Sacré-Coeur est en colère contre les français, mais une inondation plus importante
    est à venir.
    -décés de Jhonny Halliday : réalisé le 6 décembre 2017
    -réhabilitation de Guillaume Seznec, condamné à tort.
    -ensuite une grande vague d'apparitions d'OVNI pilotés par des êtres maléfiques
    non-humains sera le dernier signe
    -Commencement par une première "grande" catastrophe : Faillite et fermeture des
    banques en France et en Europe, ce qui provoquera des pénuries et des conflits
    civils et ethnico-religieux sanglants.
    http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

    RépondreSupprimer