mardi 25 septembre 2018

Des bébés cultivés en laboratoire? Les scientifiques produisent des ovules humains issus du sang : une découverte révolutionnaire.


On pourra développer des bébés en laboratoire dans le futur une fois que les scientifiques auront réussi à produire des ovules humains à partir du sang.
Les  experts Japonais ont produit des ovules humains issus du sang en utilisant des techniques de pointe en matière de tests sur cellules souches.

Bien que ces ovules ne puissent devenir des bébés du fait qu’ils sont trop immatures, la recherche peut ouvrir la voie à ce type d’expérimentation.

L’équipe d’experts a produit ces ovules en créant à partir du sang des cellules souches pluripotentes induites, qui furent ensuite insérées dans des ovaires artificiels.

On pense ainsi que dans le futur, cette technique pourrait permettre à des personnes infertiles d’avoir des enfants, tout comme à des couples du même sexe, d’avoir des enfants issus de l’ADN des deux personnes composant chacun de ces couples.

Le Scientifique Hank Greely et un bioéthicien basé à Stanford ont déclaré “ si nous arrivons à produire des ovules et du sperme humains à partir de cellules de la peau, cela offre d’innombrables possibilités de changer les modes de reproduction humaine. “

 Par exemple, avec la facilité d’accès aux ovules, faire un scanner de l’ADN des embryons pourrait devenir une routine avant toute tentative d’avoir un bébé.

“ Pratiquer des tests génétiques  sur une importante tranche de chaque génération de bébés avant qu’ils n’atteignent le stade de foetus – et ce,  alors qu’ils  sont encore  des embryons – et avoir des parents et potentiellement des gouvernements  qui choisissent et sélectionnent les embryons destinés à devenir des bébés. Cela a de nombreuses  implications.”

Les expériences de ce type ont suscité d’incroyables polémiques dans le passé, avec notamment des critiques envers les scientifiques, les accusant de  « se prendre pour Dieu ».

On a descendu en flammes des scientifiques écossais en 2012 lorsqu’ils ont déclaré espérer pouvoir féconder des ovules cultivés en laboratoire.

Mais avec les toutes dernières recherches qui vont plus loin que jamais dans ce domaine, on pourrait envisager des bébés conçus à partir de personnes décédées.

Ronald Green, un bioéthicien basé à Dartmouth a alerté sur le fait qu’à ce stade de la recherche, le clonage sera la prochaine étape.

Il a ainsi déclaré: “ Par exemple, cela pourrait ouvrir la voie au clonage de personnes sans leur consentement préalable.

“ Une femme pourrait désirer avoir un bébé de George Clooney et son coiffeur pourrait commencer à vendre ses follicules pileux en ligne. On pourrait ainsi assister soudainement à la naissance d’une multitude de descendants de George Clooney sans son consentement.”



Traduit par Estelle Franceschi pour Réseau International


2 commentaires:

  1. Anonyme2.10.18

    quel progrés !
    cela fait combien de temps qu'ils trafiquent surement pas d'aujourd'hui
    1200 laboratoires surement plus depuis des décennies la terre un foutoir où toutes sortes de dégénérés s'activent

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme7.10.18

    il est grand temps que cette terre IMPLOSE !!!!

    RépondreSupprimer