jeudi 2 août 2018

Allier : les migrants manifestent pour obtenir plus de viande


Mardi 31 juillet, dans l'Allier, plusieurs dizaines de migrants ont protesté devant une gendarmerie contre leurs conditions d’hébergement, et notamment, contre une diminution de la part de la viande dans leurs repas.



Les migrants de Varennes-sur-Allier sont vent debout. Mardi 31 juillet après-midi, quelque 90 d'entre eux manifestaient devant la gendarmerie de cette commune de l'Allier pour dénoncer leurs conditions d’hébergement, et notamment la qualité de leurs repas, rapporte Le Figaro.

« Une diminution de 25% de l'aide de l'État »

Accueillis dans un centre d'accueil et d'orientation (CAO), ils se sont plaints des « conditions matérielles d'hébergement » imposées par le gestionnaire du site, l'association Viltaïs, selon la préfecture. Les résidents se plaignaient, entre autres, de la diminution de la part de viande dans les repas qui leur sont servis.

« Le prix de journée par personne et par jour a baissé en raison d'une diminution de 25% de l'aide de l'État. On leur distribue les portions auxquelles ils ont droit, ils ne sont pas au pain et à l'eau, mais il y a eu des changements dans la qualité des repas », a indiqué le directeur du pôle réinsertion de l'association, Fabien Guieze, dans des propos repris par Le Figaro. Finalement, une délégation de quatre migrants a été reçue à la gendarmerie et une nouvelle réunion est prévue fin septembre.

Source : https://www.valeursactuelles.com

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Qu'ils fassent comme moi, depuis 2001 je me suis mis au régime végétarien strict et je n'en suis pas mort, tout au contraire, mis à par une période d'environ deux ans où je me suis remis à consommer de la viande, car je vivais dans un pays africain (le Sénégal), où je n'avais pas d'endroit pour cuisiner et où j'ai du consentir contre mon gré, de consommer à nouveau des animaux. Actuellement je vis à nouveau au Sénégal, mais j'ai les moyens de cuisiner et je suis mon régime végétarien sans animaux hors mis les oeufs.

    Cher migrant, lorsque l'on décide de quitter son pays volontairement pour un monde "meilleur" eh bien l'on s'adapte aux conditions que l'on trouve.

    Bien à vous.

    Thierry Poget

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme4.8.18

    Donnez leur du bon cochon

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme4.8.18

    c'est normal ce sont des démons ils mangent des énergies d'animaux qui ont peur quand on les tue
    on va voir si votre Sénégal va vous sauver... (pour Thierry Poget)

    RépondreSupprimer