mardi 31 juillet 2018

Uniti One : la microvoiture électrique sort sur la route pour la première fois


Uniti est une jeune pousse suédoise qui commercialisera à partir de l'année prochaine une microvoiture électrique biplace à 15.000 euros. Proche dans son concept de la Renault Twizy, elle promet une autonomie trois fois supérieure à celle de la petite française.



La Twizy de Renault va bientôt avoir une concurrente. Après une campagne de financement participatif réussie en 2016, la start-up suédoise Uniti s'apprête à commercialiser sa microvoiture électrique baptisée One. Pensée pour des trajets urbains courts, cette petite citadine biplace en tandem (comme la Twizy) vient d'effectuer ses premiers tours de roues sur route.

Avec son design tout en rondeur et son large pare-brise, la Uniti One est esthétiquement plus proche d'une voiture classique que la Twizy. Ses dimensions sont compactes : 2,9 mètres de long pour 1,27 mètre de large et 1,42 mètre de haut. Sur la balance, on est à 450 kg à vide. Des caractéristiques proches de sa concurrente Renault.

Une concurrente de la Twizy et de la Microlino

Sauf que la One promet des performances et une autonomie nettement supérieures. Là où la Twizy annonce une vitesse de pointe de 80 km/h, Uniti nous promet que son modèle roulera à 130 km/h. Mais c'est du coté de l’autonomie que la différence sera assez spectaculaire : 300 kilomètres pour la One (batterie de 22 kWh) contre 100 kilomètres pour la Twizy (6 kWh). En prime, une batterie amovible que l'on pourra recharger chez soi ou au travail permettra d'ajouter 30 kilomètres d'autonomie supplémentaire.

En revanche, la mini citadine française reste nettement plus abordable avec un tarif neuf aux alentours des 8.300 euros alors que Uniti annonce un prix de 14.900 euros pour la One. Sa commercialisation est prévue à partir de l'année prochaine. La One et la Twizy devraient être rejointes par une autre microvoiture. Il s'agit de la Microlino du Suisse Micro Mobility Systems, version électrique de la mythique Isetta de BMW qui sera vendue aux alentours des 12.000 euros. Sans oublier la 48V de Valeo, voiture électrique à 7.500 euros, qui se destine, pour le moment, au marché chinois.

Source : https://www.futura-sciences.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire