vendredi 6 juillet 2018

Les vertus des fruits et des légumes crus pour la santé mentale


Les fruits et légumes crus offrent de meilleurs résultats en matière de santé mentale.
Effectivement, manger certains types d’aliments crus peut être bénéfique, puisque la cuisson des fruits et de légumes fait disparaître des propriétés bienfaisantes pour la santé.


Des chercheurs du Département de Psychologie de l’Université d’Otago (Dunedin, Nouvelle-Zélande) ont découvert que les fruits et légumes crus peuvent être meilleurs pour la santé mentale que les fruits et légumes cuits, en conserve et transformés. L’étude concernant cette découverte a été publiée le 10 avril 2018 dans la revue Frontiers in Psychology.

Santé mentale et nutriments

Les campagnes de santé publique se sont historiquement concentrées sur les aspects de la quantité pour la consommation de fruits et légumes.


Cependant, cette étude a conclu que, pour la santé mentale en particulier, il peut être important de considérer la façon dont les produits ont été préparés et consommés.

Cette recherche met en évidence que la consommation de fruits et légumes dans leur état non modifié est plus fortement associée à une meilleure santé mentale par rapport aux fruits et légumes cuits, en conserve ou transformés.

Les chercheurs pensent que cela pourrait être dû au fait que la cuisson et la transformation des fruits et légumes ont le potentiel de diminuer les niveaux de nutriments. La cuisson limite très probablement la disponibilité des nutriments qui sont essentiels pour un fonctionnement émotionnel optimal.

Pour l’étude, plus de 400 jeunes adultes néo-zélandais et américains âgés de 18 à 25 ans ont été interrogés. Ce groupe d’âge a été choisi car les jeunes adultes ont généralement la plus faible consommation de fruits et de légumes de tous les groupes d’âge et présentent un risque élevé de troubles de santé mentale.

La consommation typique de fruits et légumes crus et cuits et transformés a été évaluée, de même que leur santé mentale négative et positive et leurs variables de style de vie et démographiques qui pourraient affecter l’association entre la consommation de fruits et de légumes et la santé mentale, le régime alimentaire, les problèmes de santé chroniques, le statut socioéconomique, l’origine ethnique et le sexe.

La consommation de fruits et de légumes crus a permis de prédire des niveaux plus faibles de symptomatologie de la maladie mentale, comme la dépression, et de meilleurs niveaux de bien-être psychologique, y compris l’humeur positive, la satisfaction de vivre et l’épanouissement.
Enfin, cette recherche est de plus en plus vitale, car les approches axées sur le mode de vie, comme le changement alimentaire, peuvent constituer une approche accessible et sécuritaire pour améliorer la santé mentale.

Pour conclure, cette étude ne fait pas la différence entre les légumes et les fruits d’origine biologique et ne donne pas non plus de recommandations sur la façon de nettoyer les fruits et légumes crus avant consommation.

Ces précisions devraient faire partie des recommandations, sachant que les produits chimiques utilisés dans l’agriculture conventionnelle et les conservateurs font des ravages sur notre santé.

Prenez donc soin de vous fournir auprès de petits producteurs locaux (au mieux en agriculture biologique et biodynamique) et/ou d’obtenir le maximum d’informations sur les aliments que vous souhaitez manger.

Source : https://blognutritionsante.com

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Franchement je ne sais plus trop quoi penser, car dernièrement j'ai vu un documentaire prétendant que c'est à partir du moment où les premiers hommes ont commencé à manger de la nourriture cuite, que leur cerveau s'est développé, partant que l'énergie que doit fournir le corps pour intégrer des aliments crus, c'est de l'énergie qui ne sera pas disponible pour alimenter le cerveau.

    De même, j'ai vu un autre documentaire qui précisait que c'est depuis que les premiers hommes ont commencé par manger des poissons et notamment des crustacés remplis d'oméga 3, que le cortex cérébral c'est développé.

    Il semble donc que manger des aliments cru nécessite plus d'énergie pour la transformation de ceux-ci en énergie pour le corps et donc ralenti notre activité cérébrale.

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer