lundi 9 juillet 2018

LA MORT DU FRONT NATIONAL, PARDON, RASSEMBLEMENT NATIONAL, DE MARINE LE PEN POUR AOUT 2018 ?


Privée de 2 millions d'euros d'aide de l'Etat au titre du financement des parti politiques, Marine Le Pen a affirmé que son parti ne passerait pas l'été, dans l'impossibilité de payer les salaires, et encore moins de payer la compagne électorale à venir pour les élections européennes.

Ceci est à mettre en lien avec la suppression de la chaîne Youtube de TV Libertés qui avait atteint les 100.000 abonnés.

Vous avez compris: les élites pro-UE ont décidé, avec l'aide des démocrates pro Hillary Clinton de décimer toutes les oppositions populistes.

Pas de quartier...

A moins d'un miracle, la parti politique de Marine Le Pen ne passera pas l'été et sera mis en liquidation.

Du coup, elle ne pourra pas rembourser les 9,5 millions de prêts aux Russes, et les 6 à 8 millions à Cotelec, la société de Jean-Marie Le Pen... Sans parler des 500.000 euros que réclame l'Union Européenne et autres condamnations.

La dette du FN se monte à disons 18 à, 20 millions d'euros. Si les juges ne reviennent pas sur leur décision et si les adhérents ne mettent pas la main à la poche (raison pour laquelle l'estocade a été portée mi juillet), eh bien le "Carré" sera mis en cessation de paiements.

Il s'agit clairement d'une déstruction parfaitement organisée des mouvements populistes et nationalistes français car le vote de la France sera déterminant aux élections européennes de 2019.

Sauf que là Macron commet une erreur, se privant de l'épouventail Marine Le Pen aux présidentielles de 2022.

Du coup il ouvre aussi un superbe boulevard à Nicolas Dupont-Aignan qui devient du coup le seul opposant politique "populiste" et anti-EU sérieux aussi bien pour 2019 que pour 2022.


 A nouveau, on peut souligner la très sage décision de Bernard Monot qui a décidé de claquer la porte du Titanic qu'est devenu le parti des Le Pen, et de rejoindre Nicolas Dupont-Aignan. 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic

3 commentaires:

  1. (Du coup il ouvre aussi un superbe boulevard à Nicolas Dupont-Aignan qui devient du coup le seul opposant politique "populiste" )...peut etre aussi Marion Marechal non !!? Il me semble qu Attali a parler d'une futur presidente femme .Excusez moi j'y apporte vraiment du credit !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme14.7.18

      nicolas dupont aignan le Young Leader et Bilderberg combien vous faudra-t-il encore d'années pour avoir encore besoin de merdes politiques ?

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Je suis suisse, bien que je n'y vive plus, mais si je pouvais voter en France je voterais certainement pour Nicolas Dupont-Aignan que j'ai entendu et qui m'a plutôt laissé une bonne impression. Et surtout ce sera bien fait pour Macron.

    Un adage le dit: "Le mieux est l'ennemi du bien".

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer