mercredi 2 mai 2018

L'IRAN SUPPRIME LE DOLLAR DE SES PAIEMENTS, 7 JOURS PLUS TARD ISRAEL VEUT / VA LUI DECLARER LA GUERRE



http://www.jovanovic.com

Vous avez vu que Israel menace depuis quelques jours l'Iran de bombardements massifs pour l'empêcher de reprendre son programme nucléaire. Mais vous devez mettre cette information au bout pour comprendre vraiment ce qui se trame:


"Iran switches from dollar to euro for official reporting currency. Iran will start reporting foreign currency amounts in euros rather than U.S. dollars, state media said on Wednesday as part of the country’s effort to reduce its reliance on the U.S. currency due to political tension with Washington ... Central Bank governor Valiollah Seif said last week that Supreme Leader Ayatollah Ali Khamenei had welcomed his suggestion of replacing the dollar with the euro in foreign trade, as the “dollar has no place in our transactions today”. Tehran has been trying for years to move away from the dollar, although much of the country’s international trade is still conducted in dollars and ordinary Iranians use them for travel and savings", lire Reuters ici.

Le problème pour la Fed américaine n'est pas tant l'Iran mais le fait que maintenant la Chine, la Russie (et tous ses Etats amis), la Serbie et maintenant l'Iran auquel il faut ajouter la Turquie, ont commencé leur désengagement du dollar, c'est à dire demander des Euros en paiement de leurs pétrole, biens et services, et du coup la demande pour le dollar se prend un coup de marteau sur la tête.

Et, oh hasard, oh malice des Dieux (juifs), Israel menace de déclarer la guerre à l'Iran. Ce qui va permettre d'arrêter l'hémorragie pendant un temps. Les traders de matières premières n'attendent que cela car le prix du pétrole partira flirter avec le ciel.

D'ailleurs deux F-15 israeliens remplis d'électronique ont bombardé les positions iraniennes voici 4 jours ont bombardé les postes Iraniens en Syrie (le 122 raid israelien) et maintenant Tel-Aviv s'attend à la vengeance pour tous les morts: "Israel Braces for Iranian Retaliation for Syria Strike – but War Isn’t Inevitable. There could be a lull before Lebanon's May 6 election and the Americans' May 12 decision on the Iranian nuclear deal, but revenge could come from Lebanon, Syria, Iran or further afield" lire ici quotidien israelien Haaretz pour vous en assurer.


Mais dans tous les cas, sachez que les Etats-Unis ont ABSOLUMENT besoin d'une guerre pour faire un défaut de paiement sur leur dette qui est devenue irremboursable. 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2018

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je dirais bien Fuck israel, mais il faut être politiquement correct, alors vu qu'allez vous faire enculer ne va pas non plus passer, je dirais que le mieux serait que les esprits se calment afin de pouvoir répondre posément que l'Iran qui est encore maître de son destin et ne fait pas partie de l'union du moyen orient sioniste, à le droit si cela lui chante, de demander pour le paiement de son pétrole, que l'on le lui paie en patates si cela leur chante. De quel droit divin d'Abraham, israël, s'interpose dans le nouveau paradigme que souhaite maintenant évoluer l'Iran par rapport au paiement de son pétrole, soit d'être payé en patates, plutôt qu'en cacahuètes?

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme6.5.18

    Le contrôle monétaire, l'asservissement financier et ce problème, l'Iran en serait indépendante des charabia occidental, c'est l'esclavage monétaires qui musle les nations. "Plutot que frappée un centre armée frappée la city londonienne ou new york la fed le vatican ect serait une bien meilleurs option.

    RépondreSupprimer