mercredi 23 mai 2018

Harvard en Himalaya – Des Moines avec des capacités ‘Suprahumaines’ montrent aux scientifiques ce que nous pouvons tous faire


Il est fascinant de considérer combien d’enseignements anciens nous disent que les humains ont la capacité d’acquérir des pouvoirs extraordinaires grâce à diverses techniques.

Certaines de ces techniques, connues sous le nom de siddhis dans la tradition du yoga (du sanskrit, signifiant “perfection”), comprennent la méditation, la danse statique, la pratique du tambour, la prière, le jeûne, les psychédéliques, et plus encore.








Dans le bouddhisme, par exemple, l’existence de pouvoirs avancés est facilement reconnue; en fait, Bouddha s’attendait à ce que ses disciples soient capables d’atteindre ces capacités, mais aussi de ne pas se laisser distraire par elles.

Un professeur d’études bouddhistes et tibétaines à l’Université du Michigan, Donald Lopez Jr, décrit les nombreuses capacités attribuées à Bouddha:
Avec cette illumination, on croyait qu’il possédait toutes sortes de pouvoirs supranormaux, y compris la pleine connaissance de chacune de ses vies passées et de celles des autres êtres, la capacité de connaître les pensées des autres, la capacité de créer des doubles de lui-même, la capacité de s’élever dans les airs et simultanément tirer du feu et de l’eau de son corps. . . . Bien qu’il soit passé au nirvana à l’âge de quatre-vingt-et-un ans, il aurait pu vivre “pour une éternité ou jusqu’à la fin de l’éternité” si seulement on lui avait demandé de le faire (source).
Il  y a de nombreuses anecdotes historiques de personnes qui ont, comme l’Institut de Sciences Néotiques les appellent, ‘des capacités humaines étendues’. Comme cet article se concentre sur les moines bouddhistes, voici un autre exemple tiré des récits écrits par Swami Rama dans Living with the Himalayan Masters (Vivre avec les maîtres Himalayens):
Je n’avais jamais vu auparavant un homme qui pouvait rester immobile sans cligner des yeux pendant huit à dix heures, mais cet adepte était très inhabituel. Il lévitait de deux pieds et demi pendant ses méditations. Nous l’avons mesuré avec une corde, qui a ensuite été mesurée par la règle du pied. Je voudrais cependant préciser, comme je vous l’ai déjà dit, que je ne considère pas la lévitation comme une pratique spirituelle. C’est une pratique avancée du pranayama avec application de bandeaux. Celui qui connaît la relation entre masse et poids comprend qu’il est possible de léviter, mais seulement après une longue pratique. . .

Il avait (également) le pouvoir de transformer la matière en différentes formes, comme changer une pierre en un cube de sucre. Le lendemain matin, il a fait beaucoup de choses semblables les unes après les autres. Il m’a dit de toucher le sable – et les grains de sable se sont transformés en amandes et en noix de cajou. J’avais déjà entendu parler de cette science et j’en connaissais les principes de base, mais je n’y croyais guère. Je n’ai pas exploré ce domaine, mais je connais parfaitement les lois qui régissent la science. (source)
Beaucoup de ces histoires existent dans la littérature et les traditions, mais ce ne sont que des histoires, et c’est aux lecteurs de décider si elles sont vraiment crédibles. Bien sûr, celui qui adhère à divers enseignements anciens sera plus enclin à croire qu’il ne s’agit pas seulement d’histoires et de contes. Avec la science jetant la lumière sur les vérités possibles de l’ancien mysticisme, il n’est pas invraisemblable de penser que, à un moment donné, ces capacités étaient plus courantes.

Aujourd’hui, il y a un certain nombre d’études dans les royaumes de la parapsychologie qui ont déclaré des résultats statistiquement significatifs, particulièrement en examinant les découvertes provenant de la physique quantique. C’est pourquoi Max Planck, le physicien théoricien qui est à l’origine de la théorie quantique, a déclaré qu’il “considérait la conscience comme fondamentale” et qu’il considérait “la matière comme dérivant de la conscience.” Il a aussi écrit que “nous ne pouvons rien faire sans la conscience” et que “tout ce dont nous parlons, tout ce que nous considérons comme existant postule l’existence de la conscience.” Et le Dalai Lama a soutenu ce point de vue :
D’une manière générale, bien qu’il y ait quelques différences, je pense que la philosophie bouddhiste et la mécanique quantique peuvent se serrer la main sur leur vision du monde. Nous pouvons voir dans ces grands exemples les fruits de la pensée humaine. Indépendamment de l’admiration que nous éprouvons pour ces grands penseurs, nous ne devons pas perdre de vue le fait qu’ils étaient des êtres humains tels que nous sommes. (source)
R.C. Henry, professeur de Physique et d’Astronomie à l’Université John Hopkins, explique les choses plus en détail:
Une conclusion fondamentale de la nouvelle physique reconnaît également que l’observateur crée la réalité. En tant qu’observateurs, nous sommes personnellement impliqués dans la création de notre propre réalité. Les physiciens sont forcés d’admettre que l’univers est une construction “mentale”. Le physicien pionnier Sir James Jeans a écrit:”Le flux de connaissances se dirige vers une réalité non mécanique; l’univers commence à ressembler davantage à une grande pensée qu’à une grande machine. L’esprit ne semble plus être un intrus accidentel dans le domaine de la matière, nous devrions plutôt le saluer en tant que créateur et gouverneur du domaine de la matière. Reprenez-vous et acceptez la conclusion incontestable. L’univers est immatériel-mental et spirituel. (source)
Pour une liste d’articles sélectionnés de revues scientifiques à comité de lecture téléchargeables relatant des études sur les phénomènes psychiques, publiés pour la plupart au 21e siècle, vous pouvez cliquer ICI (en anglais).

Harvard et les Moines Himalayens

Au cours d’une visite dans des monastères reculés dans les années 1980, le professeur d’Harvard de médecine Herbert Benson et son équipe de chercheurs ont étudié des moines vivants dans les montagnes himalayennes qui pouvaient, par le g Tum-mo (une technique de yoga), augmenter la température de leurs doigts et orteils de 17 degrés. On ne sait toujours pas comment les moines sont capables de produire une telle chaleur. (source)

Et cela ne s’arrête pas là – les chercheurs ont également étudié des méditants avancés à Sikkim, en Inde, où ils ont été étonnés de constater que ces moines pouvaient réduire leur métabolisme de 64 pour cent (source).

En 1985, l’équipe de recherche de Harvard a réalisé une vidéo de moines séchant des draps froids et humides avec la seule chaleur corporelle. Il n’est pas rare que des moines passent des nuits d’hiver à 15 000 pieds d’altitude dans l’Himalaya.

Ce sont là des exploits vraiment remarquables, et ce n’est pas la première fois que la science examine des êtres humains capables de faire des choses extraordinaires. Nous avons publié un article il y a quelques mois montrant que des facteurs associés à la conscience peuvent influencer notre système nerveux autonome. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans l’article ci-dessous, car il a des sources abondantes et fournit des liens vers plusieurs articles qui indiquent clairement comment les facteurs associés à la conscience peuvent influencer notre biologie.

Étude : des facteurs associés à la conscience peuvent influencer notre système nerveux autonome
Si vous êtes intéressés par ce sujet, je vous recommande de lire Supranormal: Science, Yoga, et des Preuves de Capacités Psychiques Extraordinaires par Dr. Dean Radin, Chef Scientifique à l’Institut de Sciences Noétiques.

Un autre Article en lien qui pourrait vous intéresser: 6 Humains avec des vrais “Superpouvoirs” que la Science ne peuvent pas expliquer.


1 commentaire:

  1. Anonyme31.5.18

    c'est çà la méditation transcendale les prières de démons le yoga la science du diable tout ce qui peut empêcher les gens d'aller à la vérité

    RépondreSupprimer