mardi 24 avril 2018

L’appel à expurger la Torah de ses versets meurtriers et racistes



 https://www.egaliteetreconciliation.fr

Tout a commencé par cette accusation dans le manifeste des 250 contre l’ansémitisme :

    « Nous demandons que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés d’obsolescence par les autorités théologiques »


En retour nous demandons que les versets de la Torah appelant à la soumission des nations et au meurtre des goyim soient frappés d’obsolescence théologique.

Dans les Nombres :

    Moïse leur dit :

    « Quoi ! Vous avez laissé vivre toutes les femmes ? (…)
    Et maintenant tuez tous les enfants mâles et toute femme qui a connu l’homme par cohabitation »
    (No XXXI.15-18).

Et dans le Deutéronome, premier livre apologiste de l’idée génocidaire :

    « Tu anéantiras donc tous les peuples que te livre l’Éternel, ton Dieu, sans laisser ton œil s’attendrir sur eux »
    (De VII.16).

Ou bien :

    « Quand l’Éternel, ton Dieu, aura fait disparaître devant toi les peuples que tu vas déposséder,
    quand tu les auras dépossédés et que tu occuperas leur pays,
    prends garde de te fourvoyer sur
    leurs traces après les avoir vu périr »
    (De XII.29-30).

Et encore :

    « Mais dans les villes de ces peuples dont l’Éternel, ton Dieu,
    te donne le pays pour héritage,
    tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire. Car tu dois vouer à l’extermination le Hétéen et
    l’Amoréen, le Cananéen et le Phérézéen, le Hévéen et le Jébuséen, comme te l’a commandé
    l’Éternel ton Dieu »
    (De XX.16-17).

Nous exigeons également que les écrits talmudiques et les proclamations racistes des rabbins soient définitivement condamnés par l’État sioniste d’Israël – où ils sont encouragés – et bannis définitivement du judaïsme contemporain !

Rav Ovadia Yossef – octobre 2010 :

    « Les goyim sont nés uniquement pour nous servir. Sans cela, ils n’ont pas de place dans le monde, uniquement de servir le peuple d’Israël. Pourquoi les gentils sont-ils nécessaires ? Ils vont travailler, labourer et récolter. Nous nous assoirons comme un effendi et nous mangerons ».


Et encore :

    « Avec les Gentils, ce sera comme toute personne, ils doivent mourir, mais Dieu leur donnera longévité. Pourquoi ? Imaginez que l’âne de quelqu’un meurt, ils perdraient leur argent. [le goy] C’est son servant. C’est pourquoi il a une longue vie : pour bien travailler pour ce juif. »

Ainsi, Itzhak Attia, le directeur des séminaires francophones, n’a pas hésité à déclarer dans Israël Magazine, en avril 2003 :

    « Même si notre raison nous crie de toutes ses forces l’absurdité de ce face à face entre un tout petit peuple
    aussi insignifiant que le peuple d’Israël et le reste de l’humanité [écrit-il]… aussi absurde, aussi incohérent,
    aussi monstrueux que cela puisse paraître, nous sommes bien engagés dans un combat intime entre Israël et les
    Nations qui ne peut être que génocidaire et total, parce qu’il en va de nos identités respectives. »

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je pense que si cela était fait dans l'ensemble des livres "saints", ce ne devrait pas être une finalité, mais uniquement un début. Par exemple il serait absolument nécessaire que l'islam et d'autres dont je n'ai pas connaissance, ne demande plus comme étant une obligation à un non musulman de se convertir pour se marier avec une musulmane. Le fait que l'islam aie cette demande, démontre le peu de foi dans leur conviction, partant que si leur foi était tellement supérieure et extraordinaire, l'iislam et ses représentants n'auraient point a avoir une position si tranchée, car les non musulmans n'attendraient pas de se marier avec une musulmane pour devenir musulman.

    Par exemple, je me suis marié deux fois avec une femme musulmane, l'on ne m'a jamais demandé si j'avais quelques connaissances que se soit du coran ou de la religion musulmane.

    Pour ma première épouse, une fois la "conversion" terminée, l’imam, me dit que même un poseur de bombe tuant des non musulman, si avant de faire sauter sa ceinture d’explosif il s’en remettait à Dieu (pas le dieu chrétien, ni les dieux hindoux va s’en dire), eh bien ce salopard de terroriste (ce sont mes mots), irait droit au paradis accueilli comme il se doit par un nombre impressionnant de vierges (là on voit le niveau du but de l’islam), mais l’imam ne m’a posé aucune question au sujet de mes croyances, ni quel était ma position et ma connaissance de l’islam, c’était à la mosquée de Lausanne en Suisse. Ce qui est autant troublant que choquant, c’est que bien que j’ai tenté d’alerté les autorités politiques et plusieurs partis politiques, aucune mesure n’a été prise contre ce triste individu.

    Après mon divorce avec cette femme, ma seconde épouse aussi musulmane et ressortissante du même pays. La famille était d’accord pour se mariage, mais l’on m’a obligé à me reconvertir une seconde fois, prétextant qu’ils n’étaient pas là lors de ma première conversion.

    Puis l’on m’obligea à ce que l’imam me rase totalement la tête, et à la fin de la cérémonie, une personne me traduit, car l’imam ne parlant pas français, ni moi son dialecte, j’appris ceci : Il fut dit par l’imam et la dizaine de personnes qui m’entouraient (tous des hommes) à ce moment là, qu’ils avaient tout bien fait les rites et que si pour ma part je m’étais converti dans l’unique but d’épouser celle-ci (celle qui allait devenir le lendemain mon épouse officiel au civil), eh bien qu’eux ayant tout bien fait, que c’était dès maintenant entre moi et dieu.

    Cela m’arrangeait, étant donné que je suis bouddhiste depuis 1983 et que je ne crois dans aucun dieu.

    Cela m’a juste informé qu’en fait, l’imam entouré de tous ces témoins laïcs, n’avaient jamais fait cette conversion pour moi, mais pour leur recherche de satisfaire dieu et de lui plaire, donc pour obtenir des bons points auprès de lui, alors qu’ils en avaient rien a faire de moi en particulier.

    Jusqu’à ce jour cela ce confirme, car l’on me fiche une paix royale lorsque je suis en leur présence, et même personne n’a tenté de m’influencer à suivre aucun culte, ni même le ramadan.

    Ou je veux finalement en venir, c’est que l’islam semble beaucoup se préoccuper du nombre de signataire de leur foi, sans s’occuper le moins du monde de savoir quelles sont les véritables convictions de ces convertis par mariages. En fait, simplement cela ne fonctionne pas, j’en suis la preuve vivante, même si je ne suis pas représentatif d’une autre réalité et que je n’étais pas l’arbre cachant la forêt.

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  2. cette article d'Egalite et reconciliation est faux ce n est pas la traduction correcte du talmud

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme15.5.18

    l'homme doit se convertir à l'islam car il devient le chef de famille c'est un peu comme le fait qu'avec le mariage la femme prend le nom de son mari c'est pour l'unité familiale, et ce n'est pas vrai dans tous les cas, des hommes épousent des musulmanes sans pour autant se convertir, ça dépend vraiment des familles.
    et dans la situation inverse une femme chrétienne ou d'une autre religion qui épouse un musulman n'a pas besoin de se convertir.

    dans votre cas mon cher, je ne vois pas bien où vous voulez en venir ... vous reprochez aux musulmans de vous avoir laissé tranquille vivre votre vie ? et de ne pas vous avoir forcé à faire telles ou telles choses en rapport avec la religion ?! c'est plutôt bien! de toute manière l'islam sera toujours critiquée, la preuve on se plaint de "ne pas avoir été forcé" et on se plaint à l'inverse d'avoir "été contraint " ça va jamais !

    de plus pourquoi avoir épousé 2 femmes musulmanes si c'est pour critiquer ? vous saviez où vous mettiez les pieds surtout la seconde fois !

    je ne suis pas musulman mais cet acharnement est viscéral !

    RépondreSupprimer