jeudi 1 mars 2018

Produits ménagers : des substances toxiques qui endommagent nos poumons


Agents blanchissants, parfums de synthèse, parabens, conservateurs… les produits ménagers grouillent de substances chimiques toxiques. Une étude a passé au crible les dangers de ces produits “purifiants” qui nuisent gravement à notre santé.

Très agressifs, les produits d’entretien sont toujours plus puissants pour nettoyer et décaper notre maison. Cependant, ils peuvent abîmer les surfaces mais aussi la peau, les yeux et les poumons. C'est le résultat d'une étude publiée le 16 février dans la revue "American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine" et menée par des chercheurs de l'université de Bergen, en Norvège. Il semble que produits ménagers et santé ne font pas bon ménage !

Une étude menée sur 20 ans

De 1992 à 2012, dans le cadre de l’enquête de la Communauté européenne sur la santé respiratoire, les chercheurs de l’Université de Bergen ont suivi un groupe d’individus âgés de 20 à 44 ans. Durant 20 ans, ils se sont penchés sur les données collectées auprès de 6.235 hommes et femmes ayant répondu à des questionnaires sur leurs habitudes de ménage. À l’aide d’un spiromètre -appareil permettant de mesurer la capacité respiratoire- les scientifiques européens ont testé les fonctions pulmonaires des participants. Les chercheurs ont analysé à trois reprises l’impact des produits ménagers sur leurs capacités respiratoires : entre 1992 et 1994 (au moment de l’inclusion des participants) entre 1998 et 2002 puis entre 2010 et 2012.

L’étude publiée dans l’American Journal of respiratory and critical care medicine révèle que l’utilisation régulière de produits ménagers pourrait accélérer le déclin de la capacité respiratoire.

"Ces particules sont faites pour nettoyer vos sols pas vos poumons", déplore Oistein Svanes, membre de l’université de Bergen (Norvège)

Faire le ménage, plus nocif que le tabac ?

Fumer tue, nettoyer le serait aussi ? Désinfectants, détergents ou nettoyants de surface, ces produits sont riches en composés organiques volatils et surtout dangereux pour la santé. Des produits irritants qui se glissent dans nos poumons. C’est ce que démontre cette enquête en constatant une diminution significative de la capacité respiratoire des personnes qui faisaient régulièrement le ménage à la maison comparativement à celles qui ne faisaient pas de nettoyage.

Selon les auteurs de l’étude, l’utilisation régulière de certains produits d’entretien serait aussi dangereuse pour les poumons que de fumer un paquet de cigarettes par jour. Le déclin des fonctions respiratoires observé chez les participants en contact quotidien avec des produits d’entretien est semblable à celui qu'aurait subi un individu ayant fumé jusqu'à 20 cigarettes par jour pendant 10 à 20 ans. Un impact nocif sur la fonction respiratoire qui expliquerait des fréquences plus élevées de l’asthme chez les utilisateurs réguliers de produits d’entretien ainsi que l’accélération du déclin de leur fonction respiratoire au cours des années.

Lire la suite sur  http://www.bioalaune.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire