lundi 5 mars 2018

Des effets peu désirables des portables sur nos interactions sociales révélés


Selon une nouvelle étude de l'Université de Colombie-Britannique, les personnes qui se servent de smartphones lors d’un dîner avec des amis ou des membres de leur famille apprécient moins leurs interactions en face à face avec eux.

En étudiant l'effet des smartphones sur les interactions sociales en face à face, des chercheurs de l'Université de Colombie-Britannique ont constaté que les personnes qui utilisaient leurs appareils lors d'un dîner entre amis ou en famille s'amusaient moins que ceux qui ne le faisaient pas.

«Aussi utiles que soient les smartphones, nos résultats confirment ce que beaucoup d'entre nous soupçonnaient probablement déjà», a déclaré Ryan Dwyer qui a dirigé cette recherche.

D'après lui, lorsque les participants à cette étude utilisaient leurs portables quand ils passaient du temps avec des personnes qui leur tenaient à cœur — ils appréciaient moins ces moments, rapporte le site UBC News.

Pour mener cette étude, les chercheurs ont demandé à plus de 300 personnes d'aller dîner au restaurant avec des amis ou des membres de leur famille. Certaines d'entre elles devaient garder leurs portables sur la table, d'autres non. Après le dîner, on leur a posé une série de questions, notamment sur leur perception du repas.


Les participants qui avaient eu le droit de garder leur téléphone à portée de main se sentaient plus distraits, ce qui a réduit leur plaisir à passer du temps avec leurs amis et leur famille (environ un demi-point de moins sur une échelle de sept), ont constaté les chercheurs.

Ils se sont également légèrement ennuyés, ce que les chercheurs ont décrit comme surprenant.
«Nous avions prédit que les gens s'ennuieraient moins lorsqu'ils auraient accès à leur téléphone portable, parce qu'ils pourraient se divertir s'il y avait une période d'accalmie dans la conversation», a déclaré M. Dwyer.


Dans une deuxième étude menée avec plus de 100 personnes, les participants ont reçu un questionnaire cinq fois par jour sur leur smartphone pendant une semaine pour savoir comment ils se sentaient et ce qu'ils faisaient depuis 15 minutes.

Lire la suite sur  https://fr.sputniknews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire