vendredi 8 septembre 2017

L’éruption solaire superpuissante pourrait consumer le champ magnétique de la Terre


Le champ magnétique de la planète bleue pourrait se retrouver en danger suite à la série d'éruptions solaires superpuissantes survenues ces derniers jours, dont la dernière était 10 fois plus forte que prévu, estiment les scientifiques du Laboratoire d'astronomie du Soleil de l'Institut de physique auprès de l'Académie des sciences de Russie.


Le jet de la masse provoquée par l'éruption solaire superpuissante classée X a atteint la Terre plus tôt que ne l'estimaient les scientifiques, ce qui pourrait avoir des effets néfastes sur le champ magnétique de la planète, affirment les scientifiques du Laboratoire d'astronomie du Soleil de l'Institut de physique Lebedev auprès de l'Académie des sciences de Russie.

«Le nuage de plasma en provenance du Soleil est arrivé vers l'orbite de notre planète environ 12 heures plus tôt que prévu. Cela signifie que sa vitesse était environ 1,5 fois supérieure à la vitesse à laquelle on s'attendait», a-t-on expliqué au Laboratoire en constatant la puissance singulière de l'impact du nuage.

Ainsi, d'après les chercheurs, le premier à avoir encaissé «ce coup dur» était le satellite scientifique Advanced Composition Explorer (ACE), de l'agence spatiale américaine de la NASA, qui fonctionne à un million de kilomètres de la Terre. Après une analyse des données obtenues, la direction prise par le champ magnétique émis par le Soleil n'a pas été la plus favorable pour notre planète et serait susceptible de «brûler» les lignes du champ magnétique de la Terre.

L'éruption solaire la plus puissante depuis 12 ans s'est produite mercredi suite à la collision de deux groupes de taches sombres sur la surface de l'étoile, a constaté le Laboratoire de l'astronomie du Soleil de l'Institut de physique Lebedev auprès de l'Académie des sciences de Russie.

Les éruptions solaires sont classées d'après l'intensité de leur flux, mesuré en watts par mètre carré. Il existe quatre catégories: B, C, M et X. La classe X désigne les éruptions les plus puissantes, tandis que le chiffre associé donne plus d'information sur leur puissance. L'éruption de mercredi a été classée Х9.3, ce qui en fait l'une des plus puissantes enregistrées par les chercheurs depuis le début de leurs observations.

Source : https://fr.sputniknews.com

1 commentaire:

  1. Anonyme23.9.17

    là ceux dans les bunkers pulvérisés ! c'est fini de se cacher dans les grottes ou les villes souterraines

    RépondreSupprimer