dimanche 11 juin 2017

L'Allemagne va tester la reconnaissance faciale dans les gares



L'Allemagne va expérimenter un logiciel de reconnaissance faciale cet été dans une gare berlinoise, pour l'utiliser à terme dans des enquêtes antiterroristes ou criminelles, a annoncé samedi le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière.

"Nous disposons certes déjà de vidéosurveillance dans les gares. Mais nous n'avons pas la possibilité, par exemple, d'entrer dans un logiciel la photo d'un terroriste en fuite afin de déclencher une alarme s'il apparaît dans une gare", a-t-il indiqué au site du quotidien Tagesspiegel.

Le ministre conservateur, proche de la chancelière Angela Merkel, compte donc expérimenter cet été un tel logiciel dans la petite gare berlinoise de Südkreuz avec des volontaires, et envisage déjà une mise en oeuvre dépassant la lutte antiterroriste.

"Si le logiciel s'avère réellement fiable, il devrait pouvoir être utilisé pour des crimes graves à d'autres endroits où sont disposées des caméras de surveillance", a-t-il poursuivi sans plus de précisions.

Selon le Tagesspiegel, une telle mesure rencontrerait peu d'obstacles juridiques, puisqu'elle se limite à cibler des suspects sans restreindre les libertés de passants non concernés par l'enquête.

L'Allemagne a connu depuis l'été dernier plusieurs attentats et une série de fausses alertes. L'auteur de l'attaque la plus grave, commise le 19 décembre 2016 sur un marché de Noël de Berlin, avait pu s'enfuir en bus puis en train, franchissant plusieurs frontières avant d'être abattu par la police dans une gare de Milan (Italie). 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire