samedi 6 mai 2017

Bulletins Le Pen déchirés et tractages pro-Macron : le FN s'insurge


Dans quelques départements, des électeurs rapportent des incidents avec la propagande électorale reçue dans leur boîte aux lettres. Certains maires ont par ailleurs diffusé des appels à voter Macron. Le FN dénonce une altération de la sincérité électorale.

Des bulletins de vote FN déchirés dans l'Allier, un courrier envoyé par le maire aux habitants de Lognes (Seine-et-Marne) appelant à voter Macron... Pour le parti frontiste, la coupe est pleine. Dans un communiqué, David Rachline dénonce «une situation très préoccupante quant à des violations graves du droit électoral». Le directeur de campagne de Marine Le Pen entend saisir la Commission de contrôle électoral, selon ce communiqué.




https://twitter.com/Marion_M_Le_Pen/status/859769477520658432





Des bulletins manquants ou déchirés


Différents types d'incidents avec la propagande électorale reçue dans les boîtes aux lettres ont été rapportés. A Agen (Lot-et-Garonne), des citoyens n'ont reçu que des bulletins Marine Le Pen dans leurs boîtes aux lettres, selon «Sud-Ouest».

Dans quatre des cinq départements de Rhône-Alpes, d'autres types de dysfonctionnements ont été signalés, rapporte France 3. Ainsi, dans 35 communes de la Drôme et de l'Ardèche, des électeurs ont rapporté que le bulletin Marine Le Pen glissé dans les enveloppes de propagande électorale était en partie déchiré. D'autres cas similaires ont été rapportés dans l'Ain.

Les préfectures locales ont relayé un communiqué sur les réseaux sociaux assurant que «des opérations de vérification de l’intégrité des bulletins livrés aux communes pour la mise à disposition des électeurs dans les bureaux de vote ont été conduites. Chaque bureau de vote disposera dimanche de bulletins conformes».

Les préfectures locales ont relayé un communiqué sur les réseaux sociaux assurant que «des opérations de vérification de l’intégrité des bulletins livrés aux communes pour la mise à disposition des électeurs dans les bureaux de vote ont été conduites. Chaque bureau de vote disposera dimanche de bulletins conformes».



Le FN y voit une situation «très préoccupante», assure David Rachline dans un communiqué. Contactée par un responsable local du parti frontiste, la préfecture de l'Hérault lui aurait assuré que la mise sous plis par une machine pouvait être en cause, rapporte «Sud-Ouest».

En utilisant un bulletin endommagé, le vote est considéré comme nul. En dehors des bulletins reçus à leur domicile, les électeurs trouveront évidemment des bulletins dans les bureaux de vote, rappellent les autorités.

Des appels à voter Macron envoyés par les mairies

Dans son communiqué, le parti frontiste dénonce aussi les courriers envoyés par certains maires à leurs administrés, «probablement avec les moyens» de la commune. Plusieurs édiles ont fait distribuer dans les boîtes aux lettres des appels à voter Emmanuel Macron sur du papier avec l'en-tête de la commune.

A Lognes (Seine-et-Marne), le maire invite ses électeurs par courrier à «ne pas se détourner des urnes». A Aÿ-Champagne (Marne), l'élu appelle ses administrés à «voter pour Emmanuel Macron, seul candidat dont le programme est compatible avec les valeurs de la République et sa devise liberté, égalité, fraternité». L'édile a précisé que cette impression a représenté «une somme absolument minime». Le maire de Lognes évoque quant à lui un coût de «quelques ramettes de papier et à peine la moitié d'une cartouche d'encre».




Philippe Saurel, le maire (Divers gauche) de Montpellier a par ailleurs installé une banderole sur le fronton de l'Opéra, sur laquelle il est inscrit «Non au Front national».

Alors que la campagne du second tour s'achève ce soir à minuit et à quelques heures du second tour, le Front national considère que ces bulletins endommagés et prises de position constituent une infraction au code électoral. Ces «manoeuvres frauduleuses» peuvent être punies d'une amende de 15 000 euros et d'un an de prison.

Source : http://www.leparisien.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire