samedi 17 décembre 2016

Sa voisine de 89 ans est expulsée, elle rachète sa maison



Angie Tyma, 89 ans, vivait dans la même maison à Hudson en Floride depuis 35 ans, lorsqu'elle en a été expulsée le mois dernier.

( Bientôt en France aussi avec la "taxe sur les loyers implicites" http://bfmbusiness.bfmtv.com/ )

L'octogénaire avait vendu sa maison il y a plusieurs années, suite à la mort de son mari, à un ami de la famille qui l'avait autorisée à en être locataire. Mais son acheteur -un Européen- a fait face à des difficultés financières et a soudainement cessé de rembourser le crédit hypothécaire. La maison a dès lors été saisie par la banque et vendue dans la foulée aux enchères à une société d'investissement. "Ils ont vidé ma maison et jeté mes affaire dans l'herbe", raconte Angie Tyma à Fox 13. "Je ne pouvais rien y faire".

Pendant trois semaines, elle a vécu dans un motel. Elle indique que le plus difficile, dans le fait de perdre sa maison, était que les cendres de son mari avaient été dispersées dans l'eau derrière à l'arrière de l'habitation et que trois de ses animaux domestiques gisaient dans le jardin. "Ils ont tous été enterrés dans le jardin et je ne parvenais pas à accepter le fait que je ne pourrais jamais y retourner". 

En désespoir de cause, elle s'est adressée à l'une de ses voisines, Danielle Calder, à qui elle a carrément demandé de racheter sa maison. "La dernière chose dont j'avais besoin était une autre maison mais je voulais vraiment la garder comme voisine. Toute le monde le voulait", précise Danielle Calder. Elle a donc accédé à la demande de son amie et lui a remis les clés de sa demeure ce mardi, jour de son 89e anniversaire. "C'est magnifique!", s'est exclamée Angie en larmes lorsqu'elle a découvert sa maison fraichement repeinte. La vieille dame a pu s'y réinstaller et paie désormais un loyer à sa voisine.

Au moment de la saisie, des voisins ont emporté les biens d'Angie afin de les stocker chez eux en attendant que sa situation s'améliore. Elle a cependant perdu beaucoup de choses, notamment des meubles ainsi que ses décorations de Noël qui faisaient sa renommée dans le quartier. "Quand je décorais, j'allumais tout. Ils ont tout enlevé, vous le croyez, ça? J'avais une crèche. J'avais six grands anges. Ils les ont pris".

Les voisins d'Angie lui ont cependant donné quelques décorations de Noël afin que sa mésaventure n'entache pas cette période de l'année qu'elle aime tant.




Source : http://www.7sur7.be

2 commentaires:

  1. Anonyme19.12.16

    c'est comme un conte de fées, les fées sont descendues sur terre, est-ce que la terre est en train de se transformer et surtout ses habitants ?

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme20.12.16

    il serait grand temps que les gens arrêtent de fêter Noël fête satanique, tout comme carnaval, pâques et compagnie parce que l'on donne du loosh aux entités sans âme qui nous dirigent je ne parle pas des crétins de la merdasse politique, et surtout de la justice bien sur, ceux-là no comment
    par contre un grand bravo à cette voisine et autres voisins, la solidarité en France c'est autre chose... en moins bien

    RépondreSupprimer