mercredi 30 novembre 2016

Un tweet de 2011 alimente les théories sur l'existence d'un réseau pédophile à Washington


Dans un tweet, Andrew Breitbart un journaliste politique américain avait écrit que John Podesta, directeur de campagne d'Hillary Clinton, couvrait un réseau d'esclaves sexuels mineurs. Le tweet a refait surface grâce aux efforts des internautes.

Le «Pizzagate», un scandale sur des réseaux pédophiles supposés qui agite internet depuis plusieurs semaines, a connu un rebondissement inattendu mardi 29 novembre. Le fondateur du site d'actualité Breitbart News semble apporter de l'eau au moulin des internautes «conspirationnistes». Un utilisateur du réseau social Reddit, a retrouvé un tweet du journaliste datant de 2011 qui relance la polémique. Celui-ci s'interrogeait déjà sur la proximité de John Podesta avec des réseaux pédophiles.
«Je ne comprends pas comment Podesta n'est pas vu comme étant un défenseur de premier ordre qui couvre une opération d'esclave sexuels mineurs.»




Depuis plusieurs semaines, les réseaux sociaux sont en ébullition sur ce que les internautes estiment être un réseau pédophile d'envergure à Washington DC, le «pizzagate».

«Je ferais mieux de jouer aux dominos sur du fromage ou sur des pâtes?»

Tout est parti des emails du directeur de campagne d'Hillary Clinton fournis par WikiLeaks. Dans des messages à première vue anodins, il y est plusieurs fois fait mention de pizza, de fromage, ou encore de pâtes de manière improbable : «Tu penses que je ferais mieux de jouer aux dominos sur du fromage ou sur des pâtes?», écrivait un agent immobilier dans un message énigmatique à John Podesta intitulé «fromage».

Dans un autre message avec le titre «Est-ce que tu as laissé ton mouchoir ?», le même agent immobilier informe Podesta : «Les agents immobiliers ont trouvé un mouchoir (je pense qu'il a une carte qui semble être en lien avec des pizzas). Est-ce qu'il t'appartient? ». Celui-ci répond qu'il lui appartient mais qu'il ne faut pas s'en inquiéter.

Si jusque là les mails sont étranges mais ne permettent pas de soupçonner quoi que ce soit d'illégal, les internautes ont décidé de creuser le sujet. Dans un long post sur Reddit, un internaute méticuleux a regroupé les nombreux messages avec ce genre de référence et fait le lien avec un code utilisé dans les sphères pédophiles pour communiquer en toute discrétion.

Cheese Pizza, dont l'acronyme est CP serait utilisé pour parler de «Children Pornography», la pornographie infantile. «Pizza» signifierait fille, «Domino» domination, esclavage, «cheese» petite fille, «hot dog» garçon et «pasta» petit garçon.

Les éléments troublants dénichés par les internautes 

Le compte Instagram de James Alefentis, patron du restaurant le Comet Ping-pong, a particulièrement troublé les internautes. Les photos qu'il contient – une petite fille attachée à une table, une blague sur un bébé «à vendre», de nombreuses références à des enfants comme étant des «pizzas», les ont d'autant plus alerté qu'il est considéré comme l'une des 50 personnes les plus influentes de Washington selon le magazine GQ.



Il a pour sa part réfuté dans une interview au New York Times, toute activité illégale dans son restaurant. «Nous avons été agressés à cause de cette folle, montée de toute pièce, théorie du complot» s'est-il plaint au journal. «Je n'ai rien fait d'autre qu'essayer de régler ça ces derniers jours et de protéger mon équipe et mes amis d'être terrorisés».

Le goût pour des artistes à la marge de la famille Podesta n'a fait qu'attiser la curiosité des «Redditeurs», notamment le «spirit cooking», auquel ils ont participé avec la sulfureuse artiste serbe Marina Abramovic.


En creusant, les internautes ont retrouvé un article de Washington Life dans lequel Tony Podesta, frère de John, nous apprend – entre autres – être un fan de la peintre Biljana Djurdjevic, dont un des thèmes de prédilection est les enfants dans des situations malsaines.



Reddit a depuis supprimé les discussions sur le sujet, le directeur du site refusant de contribuer à ce qu'il considère comme «une chasse aux sorcières».

John Podesta n'a pas officiellement réagit.

L'AFP a qualifié mardi 29 novembre le pizzagate de «folle rumeur qui se propage depuis des semaines sur internet, alimentant des menaces de mort et illustrant le pouvoir dévastateur des fausses informations».

Source : https://francais.rt.com

10 commentaires:

  1. Anonyme1.12.16

    y a pas qu'USA que ces debiles ou desaxés mentaux existent ,mais en FRANCE aussi;la verité se fera jour qu'ils le veuillent ou non !

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme1.12.16

    si seulement les gens pouvaient se réveiller et y croire, ça a toujours existé, les mayas faisaient des sacrifices d'enfants déjà ... il faudrait que ça révolte les gens, c'est pas parce qu'on voit pas les choses de nos propres yeux que ça n'existe pas. je parle dans ce cas précis, bien évidemment qu'ils font ça de manière très très cachée donc nous on risque pas de voir ça au coin de notre rue. Mais c'est réel quand même. le refus des gens à croire à ce genre de monstruosités c'est ce qui protège cette bande de merde!! c'est tellement facile de se servir des orphelins ou des sdf ou autres .. c'est écœurant que ce soit si facile pour eux

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme2.12.16

    et c'est maintenant que les gens parlent, ils ont laissé se faire l'ignominie pendant des décennies, il y a de quoi hurler sans arrêt jusqu'à la fin des temps, que tous les hommes sans exception (ceux qui ont fait et ceux qui ont laissé faire) brûlent en enfer éternellement dans des souffrances atroces

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme2.12.16

    la France, la Belgique gros noyau dur de la pédophilie et tous les présidents pédophiles à travers le monde voilà ce que ces salopards de médias ont caché et ont empêché de découvrir ainsi que la justice qui a couvert les pédophiles, mais finalement qui n'était pas au courant ?

    RépondreSupprimer
  5. Il est temps que cette affaire éclate, comme un sac de pus ! et que des individus comme Daniel CB, Polansky, Frédéric M, ou Jack L soient jugés ! La "république" les couvre...

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme3.12.16

    Ah mes amis, je vous comprend, j'ai beau en parlé tout le monde s'en cogne tant que sa touche pas leurs mômes. Les pedos satanistes au pouvoir virtuel l'ont compris depuis des lustres que la masse inculte et debile etait facile à berner et même qu'ils ont pas besoin de forcer à se cacher vu que l abrutissement chimique + magie la rend docile et soumise prete à describiliser les lanceurs d alertes et associations benefiques. Y a plus qu'a prieer l univers et notre Mere à tous, on est foutu.

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme5.12.16

    plus de 1000 enfants enlevés par jour, violés et tués, comment tout çà a pu exister depuis aussi longtemps, partout en France et ailleurs se trouvent des caves sataniques, sous le Vatican des enfants sont sacrifiés, à tout moment ce sont vos enfants qui sont en danger, allez voir le site de dondevamos

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme5.12.16

    La secte des témoins de jehovah est aussi un réseau. Aux usa elle est qualifiée de"paradis des pédophiles".ca fait plus de 40 ans que des ex tjs comme Babara Anderson la dénonce rien n'y fait. Elle continue d'envoyer ses adeptes à la recherche des proies.

    RépondreSupprimer
  9. Anonyme5.12.16

    Il faut que les Français se réveillent !!!!

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme5.12.16

    la wacthower ne se cache plus. Elle publie sur son site comment les proclamateurs tj prêchent aux enfants et s'arrangent pour que les parents ne soient pas là. En plus ils montrent les visages de ces gosses sans le consentement des parents. En france ils sont discrets mais dans les pays d'afrique et d'asie ils le font ouvertement.

    RépondreSupprimer