mardi 27 septembre 2016

Modification des gènes: Monsanto veut être le grand vainqueur


La société Monsanto, qui est fortement critiquée en Europe, annonce la conclusion d’un accord global avec l’Institut Broad de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT) et de l’Université Harvard sur l’utilisation d’une technologie de modification de génome.

L'entreprise Monsanto a publié un communiqué: la société a conclu un accord avec l'Institut Broad de l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT) et de l'Université Harvard sur l'utilisation de la technologie de modification de génome CRISPR-Cas dans l'agriculture. 




Selon l'accord, l'Institut Broad accorde à Monsanto une licence mondiale non-exclusive pour les applications agricoles de la technologie CRISPR-Cas. En outre, les autres points de l'accord n'ont pas été dévoilés. La société Monsanto compte sans aucun doute renforcer ses capacités en matière de modification des gènes. L'accord conclu en représente une preuve frappante. 

Selon l'annonce de Monsanto, l'Institut Broad est l'entreprise clé dans le monde dans le développement et l'échange de technologies de modification de génome CRISPR. Selon le responsable en biotechnologies de Monsanto Tom Adams, la licence sur le CRISPR-Cas de l'Institut Broad offre l'accès à un outil unique pour les recherches sur la modification de génome de l'entreprise.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201609261027928507-modification-genes-monsanto/

1 commentaire:

  1. Anonyme28.9.16

    un truc tt simple suffit de plus acheter leurs produits et ces mortiferes dispatraitront :c"est nous qui lees faisons grandir en achetant leur M...e !!!! donc pas de plainte.

    RépondreSupprimer