mercredi 13 juillet 2016

Le bras bionique de prochaine génération développé par la DARPA arrive sur le marché


La prochaine génération d’armes prothétiques aidera bientôt les amputés à avoir une «emprise» dans le monde réel. Le bras LUKE, connu précédemment sous le terme de bras Deka, a été développé dans le cadre du programme Revolutionizing Prosthetics de la DARPA par DEKA Research & Development Corp. Il a reçu l’autorisation de commercialisation de la Food and Drug Administration américaine (FDA) en 2014 et est maintenant prêt à entrer sur le marché d’ici quelques mois.


Le bras DEKA est le premier jeu de bras prothétique approuvé pour les marchés commerciaux qui traduit par des signaux provenant des muscles d’un patient en mouvements complexes. Rebaptisé le bras LUKE (Life Under Kinetic Evolution) par le fabricant de dispositif médical Mobius Bionics, ce qui l’amènera à le commercialiser avec Universal Instruments Corporation en tant que fabricant contractuel, la prothèse sera la première d’une nouvelle catégorie de produits pour prothèses de bras intégrées.


La technologie de contrôle central du bras LUKE, où des électrodes d’électromyogramme (EMG) sont utilisées pour capter les signaux électriques provenant des muscles du patient, existe depuis des décennies. La principale innovation est à quel point le mouvement, le contrôle et la force du nouveau système est capable de traduire les informations à partir de ces signaux vers le bras qui possède jusqu’à 10 degrés de liberté alimentés en énergie.

Selon Mobius Bionics, le bras LUKE livrera un certain nombre de nouvelles fonctionnalités aux amputés, y compris une articulation de l’épaule alimentée en énergie qui peut aller au-dessus ou derrière le dos, un coude assez fort pour soulever un sac d’épicerie du sol vers le plateau d’une table; un poignet avec assez amplitude de mouvement et une grande dextérité pour tenir un verre d’eau par-dessus ou au niveau de la taille sans être renverser, et une main complexe avec quatre moteurs qui peuvent tenir des objets lourds et délicats comme un œuf sans les laisser tomber ou se casser.


Le système dispose d’un capteur qui renvoie également des informations sur « la force d’appréhension » vers le patient, et donne de la rétroaction sur la façon dont quelque chose est fermement saisi. Une autre innovation est l’utilisation de capteurs de mesure inertielle connectés au pied sur le bras qui offrent un autre moyen de contrôle.

L’objectif d’une prothèse de membre supérieur avancé avec contrôle quasi naturel est quelque chose sur laquelle la DARPA a commencé à travailler il y a une décennie. Le bras LUKE est le résultat d’années de recherche et de développement de la DARPA, d’anciens combattants américains et d’entreprises privées, y compris plus de 10.000 heures de tests impliquant près de 100 amputés.
Mobius Bionics accepte maintenant les noms des personnes intéressées à posséder l’un des premiers bras LUKE.



http://www.mobiusbionics.com/home.html

Source : http://www.infohightech.com

1 commentaire:

  1. on va enfin pouvoir se branler sans se fatiguer

    RépondreSupprimer