samedi 28 mai 2016

Un CRS agresse violemment une femme à Toulouse (VIDEO)


Alors que les nombreuses manifestations françaises contre la loi travail ont connu leur lot de violence, de part et d’autre des cordons policiers, un nouvel incident, qui s’est déroulé le 26 mai à Toulouse, a particulièrement ému la toile.
Sur la vidéo postée sur Twitter, on voit un policier saisir puis pousser violemment une femme contre une rambarde, avant d’être insulté par celle-ci.



L’incident, qui s’est déroulé en marge de la manifestation toulousaine de jeudi contre la loi travail, aurait eu lieu juste après l’interpellation musclée d’un homme (placé en garde à vue pour violence avec arme), elle aussi, filmée. Sur cette dernière vidéo, on voit en effet la même femme se tenant près de l’homme, torse nu, semblant vouloir lui rendre son vêtement.

Sur les réseaux sociaux, les réactions indignées se sont enchaînées : «J’ai honte», «Voilà la police française» ou encore «Violence policière non justifiée», a-t-on pu lire parmi les tweets.


Violence policière à toulouse : un CRS frappe... par MisterBuzz
Si d’autres violences policières ont eu lieu depuis le début de la contestation contre la loi travail, visant notamment un jeune lycéen frappé par un CRS à Paris le 24 mars, de nombreux incidents ont également été le fait de manifestants. Un policier touché par un jet de pavé lors d’une manifestation le 28 avril dans la capitale, s’était notamment retrouvé dans un état critique.

Lire aussi : «Allez, va faire la vaisselle, dégage», la remarque d’un CRS à une manifestante (VIDEO)

3 commentaires:

  1. Anonyme29.5.16

    un vrai SS, rendons lui sa politesse par un procés, ces pauvres types apres s'etonnent de recevoir des projectiles

    RépondreSupprimer
  2. la vidéo est coupée et sans défendre le crs , la femme était saoule et on le voit bien dans la vidéo complète ...

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme2.6.16

    et alors même si elle était saoule ce sont des manières normales ? c'est dommage que cela ne tombe pas sur nous, CRS, tout comme la police, les gendarmes c'est de la MERDE, ils font partis du système CONTRE NOUS
    au lieu d'arrêter les pédophiles que vous alimentez à l'Elysée, il faut avoir le courage de leur dire en face, et vous verrez leur réaction , pas un mot

    RépondreSupprimer