mardi 10 mai 2016

Sa forêt comestible lui offre l'autosuffisance alimentaire !


Son secret ? Faire confiance à la nature et se reposer sur elle. Ainsi, avec un effort minimum et une sagesse maximum, Juan Anton Mora ne manque de rien.

Si Juan Anton Mora se lançait en politique, voici quel pourrait être son slogan : « travailler moins… pour manger mieux » ! Cet espagnol à la retraite a en effet mis au point une technique qui lui permet d’atteindre l’auto-suffisance alimentaire… tout en bossant le moins possible ! Sa méthode : se reposer sur l’étonnant savoir-faire de la nature. Tout simplement. Bienvenue dans la « forêt comestible » d’un homme qui a beaucoup à nous apprendre!

La belle aventure de Juan Antonio Mora a commencé il y a une trentaine d’années par l’achat d’un lopin de terre planté de quelques orangers. Au départ, notre photographe industriel, qui n’y connaissait rien à la terre, laissait faire le jardinier. Et puis, en s’intéressant de près à la permaculture et à l’agriculture écologique, il a décidé de reprendre les choses en main. Et c’est là que le miracle de la nature a commencé à opérer !

Le site Sideways a consacré un très beau reportage à cet homme sage. Le voici (pour activer les sous-titrages en français, cliquer sur le bouton « CC » de la vidéo). C’est rafraîchissant, pleine d’optimisme et très inspirant…

« L’autosuffisance alimentaire devrait être la normalité. »

« La lutte et la révolution sont ici. »

« Il ne faut pas attendre qu’un parti ou une organisation résolve nos problèmes. Il faut le faire nous-mêmes. »

« Il faut passer à l’action avec des actions aussi simples que de commencer à planter des arbres. »
Non seulement Juan Anton Mora a trouvé le moyen d’être heureux et en bonne santé mais, en plus, il a décidé de partager son savoir avec le plus grand nombre. Ainsi, il ne fait pas que planter des graines, il fait aussi germer les consciences.

Voilà le genre d’hommes qui peut faire changer le monde. Et, la bonne nouvelle, c’est que nous pouvons tous être des Juan Anton Mora.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire