mardi 24 mai 2016

L’Arabie saoudite confrontée à de graves problèmes financiers


Bientôt un plan d'austérité pour les saoudiens?
Il existe des rapports relatant que l’Arabie saoudite a prêté des obligations qui sont échangeables et ceci montre à quel point la situation financière de ce pays est grave. 

Le journal Daily Telegraph a écrit : « Le taux d’emprunts interbancaires à Riyad a commencé subitement à monter et a atteint son summum depuis la crise de Lehman Brothers de 2008. »
Les sociétés du groupe Ben Laden, largement endettées, s'en prennent aux ouvriers de bâtiment et en ont licenciés 50000 jusqu'ici. 

Le service de change de la banque Société Générale a conseillé à ses clients de vendre leurs rials saoudiens car les responsables de cette banque prédisent un important changement du cours du rial saoudien face au dollar.

Cette situation pourrait porter aussi un grand coup au pétrole sur les marchés mondiaux.
Un des grands responsables bancaires des Etats-Unis, Francisco Blanche a déclaré que la fin de la stabilité du cours du rial saoudien, sera le plus mauvais événement de l’année et qu’il faut s’attendre à une chute du prix du baril de pétrole à 25 dollars.

Malgré le fait que l’Arabie saoudite ait eu recours à la vente d’obligations et à des prêts pour faire baisser son déficit budgétaire, les réserves de devises étrangères de Riyad continuent à baisser.
Alors que le prix du brut n’a pas connu de hausse depuis la mi-février et qu’il atteint à peu près 50 dollars le baril en ce moment, il ne semble néanmoins pas que cela puisse arranger la crise financière saoudienne.

L'Arabie Saoudite pourrait épuiser toutes ses réserves financières d'ici 2020, selon une estimation du Fonds monétaire international (FMI) faite en automne 2015.

Mais l’Arabie saoudite avait déclaré alors en retour qu’elle refuserait de mettre en place un plan d'austérité. 


Les saoudiens bénéficiaient jusque-là d’un bon niveau de vie grâce aux subventions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire