vendredi 29 avril 2016

L’UE a toujours été un projet de la CIA


Pas étonnant que Washington s’oppose au Brexit. L’Union européenne est un projet soutenu par les États-Unis depuis ses origines, selon des documents du Département d’État qu’a pu consulter un journaliste du Daily Telegraph.

L’opposition active de Washington à l’éventuelle sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne n’est en rien étonnante, car ce sont précisément les services spéciaux américains qui sont à l’origine de ce grand projet européen, lit-on sous la plume du journaliste du Daily Telegraph, Ambrose Evans-Pritchard.

Des documents déclassifiés par le Département d’État américain montrent clairement que les services spéciaux US ont secrètement financé l’intégration européenne pendant des décennies, souligne l’auteur de l’article. Plus encore, les autorités américaines ont déployé des efforts considérables afin de pousser le Royaume dans l’Union.

L’un de ces documents, daté de 26 juillet 1950, évoque une campagne visant à promouvoir un parlement européen à part entière. Ce document a été signé par le général américain William J.Donovan qui, à l’époque, a dirigé l’OSS (Office of Strategic Services), peu après remplacé par la CIA (Central Intelligence Agency, Agence centrale de renseignement).


D’après la même source, la CIA a utilisé certains pères fondateurs de l’Union européens comme agents. L’organisation les a activement empêchés de rechercher de nouvelles sources de financement pour qu’ils ne puissent pas mettre fin à leur dépendance vis-à-vis de Washington.

Selon le journaliste du Daily Telegraph, une telle politique "n’est en rien malveillante". 

"Les États-Unis ont fait preuve de clairvoyance dans le contexte de la guerre froide. Leur reconstruction politique de l’Europe a été un grand succès", estime le journaliste.

Depuis lors, les États-Unis se sont servis de l’UE comme point d’appui pour leurs intérêts en Europe. La stratégie politique US en France, en Italie, en Allemagne et en Scandinavie s’inscrit dans la logique américaine: ils sont convaincus que l’Union européenne est un instrument de l’influence anglo-saxonne. 

On ne peut pas dire que les relations entre les États-Unis et l’UE soient sans nuage. Cependant, selon l’auteur du Telegraph les États-Unis doivent soutenir l’Europe qui est actuellement la cible de trois menaces, à savoir les djihadistes, la Russie et la Chine.

Fait curieux, le journaliste prône le maintien de la participation de son pays à l’UE se référant à une menace russe croissante. 


Auparavant, le président américain Barack Obama, lors de sa visite à Londres, a essayé de persuader les Britanniques de voter pour le maintien au sein de l’UE. Le chef d'Etat américain a prévenu que le Royaume-Uni régresserait en termes de commerce avec les USA s'il quittait l'Union européenne.  

4 commentaires:

  1. Anonyme1.5.16

    respectons et appliquons les decisions sages de DE GAULLE etde CHIRAC qui en avaient encore;la FRANCE appartient aux FRANCAIS et non a une bande de nevrosés d'origine anglaise qui ont volé les terres indiennes et exterminé ces gens....leurs comportements de grands malades depuis des siecles ne les a pas abandonné a foutre la mort et l'ingerence dans tous les pays du monde et ce bien sur appuyé par des traitres locaux; les elements changent et les flammes vont se retouner contre eux a qui seme la tempete recupere la tempete;faut-il etre aussi con pour ne pas comprendre ca !?!!!!la partie du jeu est finie.quant a nous peuple de FRANCE sous l'egide de JEANNE D'ARC qui elle en avait suffit de dire NON a ces ricains et leur tafta...tisa...ptan...complots et compagnies et de refuser leurs produits mortiferes ; DEHORS ! et puisse l'angleterre qui a toujours fait bande a part dans l'europe avec notre benediction qu'elle soit aussi virée........les peuples ne sont plus dupes.et ceci est mon droit d'expression sans qu'on me taxe de complotiste ce que sait faire le pouvoir voyou par excellence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme2.5.16

      le problème est plus grave que çà, les familles royales ne sont plus tout à fait humaines et il serait temps que la masse comprenne que depuis des décennies plus aucun gouvernement ni plus aucun président ne dirige quoi que ce soit en dehors d'un gouvernement secret...
      En tout cas Chirac et De Gaulle étaient aussi des pions manipulés

      Supprimer
    2. Anonyme2.5.16

      intéressante vidéo de Jordan Maxwell : https://www.youtube.com/watch?v=vgjq5He21_w

      Supprimer
  2. Anonyme4.5.16

    Chirac pion ok, mais faut arrêter de dire n'importe quoi,le général de Gaulle est le seul à dégager les franc maçons du pouvoir et donc des serviteurs du gouvernement secret dont tu mentionne. De Gaulle n'était pas corrompu, il venait de l'armée et non des politiciens.
    Il a fait front au USA/Israël tandis que les autres politiciens ont tous fait ami ami avec les USA.

    RépondreSupprimer