mercredi 13 avril 2016

L’Etat islamique a bien utilisé l’invasion migratoire pour infiltrer ses djihadistes en Europe



EI-12
   
Le chef du contre-espionnage allemand et l’agence Frontex reconnaissent que l’Etat islamique a utilisé l’invasion migratoire pour infiltrer ses djihadistes en Europe.

Le chef de l’Office Fédéral de Protection de la Constitution (BfV, l'un des services de contre-espionnage allemand), Hans-Georg Maassen, reconnaît dans une interview pour 'Die Welt am Sonntag' que les services allemands ont commis une grosse erreur en croyant que l’Etat islamique n’utiliserait pas l’afflux d’immigrants clandestins pour infiltrer ses combattants en Europe.
-
Il reconnaît aussi que la République fédérale d’Allemagne se trouve aujourd’hui confrontée au plus gros risque terroriste de son histoire, et encore, que 70% des immigrants arrivés en 2015 n’avaient pas de passeport valide et qu’ils étaient enregistrés sur la base des informations qu’ils fournissaient eux-même.
-
Ces affirmations viennent s’ajouter aux révélations du journal 'Bild' qui affirmait la semaine dernière, sur la base d’un rapport confidentiel du ministère de l’Intérieur, qu’un demi-million de clandestins ne s’étaient même pas enregistrés. L’agence européenne de surveillance des frontières Frontex reconnait, elle aussi, que les flux migratoires avaient été utilisés par l’Etat islamique pour faire venir un nombre indéterminé de terroristes en Europe.

Son rapport (en anglais) « Risk Analysis 2016″ peut être téléchargé ici.

Sources : Die Welt am Sonntag  - Bild   -  Frontex  vu sur http://www.l-union-fait-la-force.info

1 commentaire: