mardi 12 avril 2016

Des cellules solaires « tout-temps » génèrent de l’électricité qu’il pleuve ou qu’il vente


allweathersolarcells2

De nombreux efforts de recherche ont déjà démontré le potentiel du graphène pour améliorer l’efficacité des cellules solaires. Aujourd’hui, une équipe de chercheurs chinois a mis à profit les propriétés remarquables du matériau miracle pour développer une nouvelle conception de cellule solaire tout temps, capable de produire de l’électricité lorsque les cellules solaires actuelles ne le peuvent pas – c’est-à-dire quand il pleut.


Parmi les nombreuses propriétés impressionnantes du graphène, se trouve sa conductivité, qui permet aux électrons de circuler librement à travers sa surface. Lorsqu’il est placé dans une solution aqueuse, cela donne au matériau, la capacité de lier une paire d’ions chargés positivement avec une paire de ses électrons chargés négativement dans ce qui est connu comme une réaction acide-base de Lewis.

Cette propriété est exploitée pour éliminer les ions de plomb et des colorants organiques à partir de solutions et a inspiré une équipe dirigée par Qunwei Tang pour développer des cellules solaires qui produisent de l’électricité non seulement à partir du soleil, mais aussi à partir de gouttes de pluie.

Plutôt que d’être de l’eau pure, les gouttes de pluie contiennent divers sels qui se divisent en ions chargés positivement et négativement. Quand l’eau entre en contact avec du graphène, les ions positifs se lient avec des électrons sur la surface du graphène. A ce point de contact entre l’eau et le graphène, une double couche d’électrons et des ions chargés positivement se forme, créant une pseudo capacité. La différence de potentiel entre les deux couches est suffisamment importante pour générer une tension et un courant.

allweathersolarcells1

Une nouvelle conception de panneau solaire exploite les propriétés du graphène pour produire de l’électricité à partir des gouttes de pluie

Des essais en laboratoire utilisant l’eau de pluie simulée ont prouvé cette théorie. Un prototype de cellule solaire à pigments photosensibles à laquelle un film mince de graphène a été appliqué, a été testé avec de l’eau légèrement salée simulant la pluie. Elle a réussi à générer des centaines de microvolts et à réaliser une conversion solaire en électricité avec une efficacité de 6,5 %. Les chercheurs croient que, avec plus de raffinement, le processus pourrait devenir assez efficace pour produire des cellules solaires tout temps qui peuvent produire de l’électricité, quel que soit le temps.

http://www.greencarcongress.com/2016/04/20160403-tang.html

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/anie.201602114/abstract


Source : http://www.infohightech.com

1 commentaire:

  1. Une antenne capable de capter l'énergie du rayonnement infrarouge


    http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/developpement-durable-energie-demain-sera-t-elle-tiree-infrarouge-16390/

    RépondreSupprimer