mercredi 20 avril 2016

BHL-MAK : liaison dangereuse


C’est bien une mauvaise nouvelle. Le sinistre théoricien du «printemps arabe» qui a détruit la Libye, la Syrie et le Yémen, Bernard Henri Lévy, compte bien calquer son horrible schéma sur l’Algérie. Comment ? En s’appuyant sur le mouvement dit d’autodétermination de la Kabylie (MAK) dont il vient de relayer l’appel pour une manifestation d’aujourd’hui à Paris.

Le dernier numéro de sa revue, «La règle du jeu» comporte un long sujet sur la célébration du printemps berbère mais pas dans la sa dimension commémorative. BHL est un homme de guerre, il est donc génétiquement incapable d’encourager la paix. Son instinct destructeur l’amène naturellement à appuyer des mouvements et des sectes visant à provoquer le chaos dans leurs pays.
Et c’est bien ce qu’il tente de faire en Algérie via le MAK auquel il offre, non sans plaisir, ses colonnes pour relayer l’appel de son «gouvernement provisoire» à manifester à Paris.

Intitulé «Kabyles : un peuple sans reconnaissance en Algérie», Bernard Henri Lévi publie un texte de soutien à la manifestation du MAK pour «l’autodétermination de la Kabylie» parce que, écrit-il «les kabyles manifestent pour la reconnaissance de leurs droits en Algérie et pour une société laïque». «Des amis kabyles nous ont demandé de relayer l’appel du gouvernement provisoire kabyle à manifester à Paris ce dimanche 17 avril. Nous le faisons d’autant plus volontiers que les thèmes de la manifestation, tels qu’ils sont précisés dans le bref texte qu’ils nous ont adressé, nous paraissent légitimes», souligne BHL .

Quel humanisme ! Il y a lieu de se méfier de cette liaison dangereuse entre le MAK et BHL tant ce va-t-en guerre dispose de puissants relais dans les rouages de l’Etat français et même en dehors. Le MAK de Ferhat Mehenni est pour lui un «bon client» pour s’approcher de l’Algérie qu’il ne désespère pas de la voir rejoindre la liste des pays soumis comme l’est la Libye.

Le soutien de BHL au MAK est assurément une mauvaise nouvelle pour la Kabylie et pour l’Algérie. Ce ne sont pas les idéaux du mouvement de Ferhat Mehenni qui le font bouger, mais l’idéologie sioniste et raciste contre les musulmans en général. Il suffit de jeter un coup d’œil sur le comité éditorial de sa revue pour se convaincre des desseins macabres de l’homme à la «chemise blanche»… tachetée de sang.

Un guerrier pour faire la… paix

On y retrouve tous les sionistes qui écument les médias français à l’image d’Armin Arefi, Hélène Brenkman, Eric Dahan, David Gakunzi, Raphaël Haddad, Patrick Klugman, Patrick Mimouni, Yann Moix entre autres. BHL qui a été invité en VIP en Algérie durant les années 90 pour soutenir l’Etat contre le terrorisme, en arrive aujourd’hui à prêter main forte à un mouvement séparatiste qui s’oppose à l’Etat algérien…

Ce chef de guerre qui s’en fiche pas mal des ses contradictions pour verser des larmes de crocodile sur ces «ce peuple Kabyle sans Etat comme le sont les Kurdes, contre ce qu’ils nomment le colonialisme algérien». BHL qui s’engage à «revenir sur le combat du peuple Kabyle», relaie dans sa «règle du jeu» l’appel du MAK aux «Kabyles de France et tous les Kabyles» à marcher pour «rendre hommage aux civils kabyles tués lors du printemps berbère de 1980» et «aux 128 civils kabyles tués lors du printemps noir de 2001».


Preuve de son envie maladive de semer le désordre en Algérie et pas seulement en Kabylie, BHL s’apitoie aussi sur le sort des «prisonniers politiques mozabites enfermés dans les geôles algériennes depuis neuf mois dans l’indifférence internationale générale». En parcourant ce soutien de BHL au MAK, on ne peut s’empêcher de conclure que la vigilance doit plus que jamais rester de mise pour mettre en échec ces tentatives réelles de déstabilisation qu’il faudra prendre au sérieux.

7 commentaires:

  1. Anonyme20.4.16

    Rappelons cet article publié en 2012, qui reste d’une grande actualité !
    _____________

    LE MAK, MEHENNI, INSTRUMENT FRANCO-SIONISTE DE DÉSTABILISATION ET DE RÉSERVE (Rappel)

    Par NASSER

    Le MAK n’est qu’un autre instrument de propagande de l’Empire – franco-sioniste, de déstabilisation et de réserve.- visant à tromper, par les siens, les peuples retenus dans la stratégie hégémonique. Il n’est donc pas surprenant de voir ce mouvement reprendre les mêmes thèmes subversifs et divisionnistes, qui ont échoué, du colonialisme Français en Algérie tel « Le MAK dénonce le négationnisme subit par les peuples amazighs de l’Afrique du nord » estimant que « En Algérie, en Libye, au Maroc, au Mali, de même qu’aux Iles Canaries, ils sont spoliés de leurs droits élémentaires et sont soumis à des politiques très actives de dépersonnalisation avec des crises de folies meurtrières ». Ce MAK affirme que l’Algérie pratique une « politique d’impérialisme » – à l’égard des Kabyles, des Mozabites et des Touaregs – car en optant pour la « reconnaissance fictive de Tamazight » elle espère « tromper l’opinion nord-africaine et internationale tout en confisquant par la “nationalisation “, l’identité et la langue amazighe ».
    Les ‘Makistes’, après avoir soutenu l’agression américano-arabo-sioniste de la Libye ….et maintenant le même complot contre la Syrie – les voilà nos apprentis traitres… adopter la même démarche et tactique en usant par tromperie du faux alibi « identitaire » comme moyen de division/subversion , en exécution des directives de leurs maitres, pour semer le chaos et la division, pousser au soulèvement et au désordre la catégorie la plus patriote de la population. Ce qu’un pays puissant membre de l’Otan, aidé par des dizaines de milliers de supplétifs / harki, n’a pas réussi en 132 ans, cette poignée de félons, de frustrés, de ratés, de paresseux et de corrompus, prennent le relai pour continuer l’œuvre de leur ex maitre et de leurs ascendants.
    Pour le cas de la Libye, le mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, a dénoncé l’ostracisme dont seraient victimes les Amazighs de Libye qui auraient contribué « à soustraire leurs pays à la dictature de “l’infâme Kadhafi” ». …. Le Mak a appelé le peuple Amazigh de Libye à « ne pas céder d’un iota sur leur droits légitimes en tant que peuple premier et légitime de Libye. » Plus hypocrite et opportuniste que cela tu meurs !
    Les Kabyles de services à qui la presse sioniste ou pro sioniste tend la main nous les connaissons ; même très bien ! Ils sont membres du MAK. Quand vous les contredisez dans leurs sites ils vous taxent immédiatement, en se relayant, de membre de la DRS, ou dépêché par la SM, de vendu, du système, les formules habituelles. La plupart de leurs membres sont des ignares ou des paumés. Ils singent les comportements des Européens dans les choses sales pour faire croire qu’ils sont « démocrates » « intelligents » et « intégrables » alors qu’ils sont de vulgaires arrivistes sans foi ni principes. Nous avons vu des réactions plutôt de mépris à leur endroit en France pour leurs singeries. Ils prônent le séparatisme par mission, ils sont racistes par complexe d’infériorité et faussement arrogant par faiblesse d’esprit. Leur langage est bien particulier et étrange. Ils disent par exemple « la Kabylie est le reste du monde arabe » pour désigner le reste de l’Algérie. Ils ne se déclarent ni musulman ni non musulman. Leur chef, Mehenni, qui crèche en France et/ou à Montréal, soutenu par des lobbies sionistes, nous avons lu ses interviews et surtout ses inepties dans la presse sionistes qui lui ouvre ses colonnes. Le MAK fait croire qu’il est implanté dans toute la Kabylie. Rien n’est vrai. Nous connaissons des régions entières qui ne connaissent même pas ces initiales. Et la majorité de ceux qui les connaissent est foncièrement contre ce mouvement pro français par allégeance et pro sioniste par intérêts.
    .....

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme20.4.16

    La dignité kabyle a été salie par ces énergumènes opportunistes et perfides. Nous avions défié ce mouvement de condamner solennellement et clairement le sionisme et Israël. Nous lui avions même demandé moins que cela ; à savoir soutenir les palestiniens dans leur lutte en affirmant qu’il le fera jamais, car il se retrouverait nu et le c… en l’air ! Il vient de faire mieux ; en se rendant en Israël ! Le Mak vit au dépend du sionisme. …. Le MAK est pro sioniste par intérêt mais aussi par conviction pour certains dirigeants et par ignorance pour les suivistes.

    Comme les sionistes qui se disent juifs et parlent au nom des juifs, nos Makistes se disent Kabyles et parlent au nom des Kabyles. La différence entre ces deux entités est que les 1er ont une idéologie claire et des objectifs déclarés alors que les second n’ont rien que du bavardage et la soumission à leur maitre français de préférence juif/sioniste. Un comportement lâche, sans repères ni racines, souvent soulard et surtout exécutant, en abrutis, la stratégie de leurs maitres. Beaucoup des membres de ce mouvement ne savent pas pour qui ils roulent ou ne sont pas assez perspicaces ou éveillés pour comprendre l’endoctrinement et la manipulation. Les Kabyles, les authentiques, déplorent que ce mouvement parle en leur nom et place. Le chef Ferhat Mehenni est bien un maillon anti arabe de la stratégie sioniste qui consiste à diviser les États, à susciter les rebellions. Le MAK est bien un instrument franco-sioniste, de déstabilisation, réservé le moment venu….
    Ce Ferhat Mehenni , ex chanteur ,est aidé de façon active par un autre félon marocain nommé Farid Mnebhi. Kabylie.net, le site du MAK, lui a réservé une tribune dans laquelle il déverse son fiel, ses mensonges et contre-vérités sur l’Algérie comme le fait le site sioniste « Israël-flash » qui lui a consacré aussi une tribune pour publier les mêmes articles sur l’Algérie. Donc deux sites – relais. Ce site israélien publie ses articles « sur sa demande » puisqu’il signe « Farid Mnebhi pour Israël-flash ». Oui un vrai … mouchard pour le compte d’Israël contre son voisin au profit de l’ennemi No 1 des arabes et des musulmans (dont son pays) ! D’ailleurs un article lui ai consacré et intitulé « Farid Mnebhi pour Israël-flash » : de Farid le marocain à Moshé l’israélien ? » le met à nu de façon cinglante. Mehenni … et Mnebhi le …marocain sont tous deux de vulgaires traitres qui ne cessent de proposer leurs capacités et leur disposition à servir bassement le sionisme international.
    ....

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme20.4.16

    Au sujet de notre raté converti en catastrophe en politicien de contrebande, un type qui exploite la mort de son propre fils pour faire du mal à son pays, qui s’assoie avec le diable, qui fréquente les nostalgiques de « l’Algérie française » et les milieux sionistes, qui n’a aucun ancrage ni aura en Kabylie significatifs a dû – par cet « extrémisme » stupide, absurde, désespéré et son ambition aveugle d’être « Président de Kabylie » – estimer frapper ‘juste là où il faut’ en s’accoquinant avec ces sociétés funestes. Il a en effet « frapper juste là où il faut » pour se désintégrer plus vite lui et son association de malfaiteurs. Il faut les voir, surtout en France, comment ils expliquent qu’ils sont ‘’kabyles’’ et non ‘’arabes’’, se présentant ni musulmans ni non musulmans, singer le comportement des européens à des vis-à-vis qui font air de voir la différence ! En fait c’est pour les pousser à entretenir la haine de leurs frères. Pour ces milieux là un ‘bougnoule’ est un ‘bougnoule’ qu’il soit kabyle, chaoui, mozabite, arabe ou targui. Pour eux c’est le même peuple qui les a chassés d’une terre, d’un paradis au moyen d’une guerre d’indépendance farouche. Mehenni et son clan viennent aujourd’hui pour la morceler ?
    ….
    Ce ‘plouc’, avec ses tarés, de ‘fafa’ qui avait été reçu à l’ambassade de l’entité sioniste à Paris en 2009, pour être ‘formaté’, aura sans aucun doute la réponse appropriée de ces fiers kabyles, nationalistes farouches, jamais traitres. Bien-sûr que Mehenni n’en a cure car il veut son « royaume » comme Ubu, mais il payera tôt ou tard lui et ses galopins leur félonie.
    Nasser

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme20.4.16

    Si le pouvoir algerien pan-arabiste n'avait, pas depuis l'independence du pays en 1962, essaye d'effacer la memoire, la culture et la langue Tamazight (berbere), ce pretendu movement Kabyle n'aurait aucun revendication legitime a faire valoir. Cependant le fait est qu'il a fallu 50 ans au algeriens non berberophone pour admettre leur hsitoire et leur culture berbere. Aujourd'hui si les algeriens arabophone regardent les Kabyle, notamment, et la culture Tamazight autochtone d'un oeil, au mieux, indifferent et au pire hostile, cela ne les empechent pas de se considerer arabes et de considerer leurs ancetres et la culture de leurs ancetres amazighs, comme des barbares qu'ils faut arabiser pour etre civilise. Heureusement que les algeriens voient aujourd'hui comment leurs soit-disant freres arabes du golf persique, les considerent et essayent de destabiliser l'algerie.

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme23.4.16

    "Si le pouvoir algerien pan-arabiste n'avait, pas depuis l'independence du pays en 1962, essaye d'effacer la memoire, la culture et la langue Tamazight (berbere), ce pretendu movement Kabyle n'aurait aucun revendication legitime a faire valoir...."
    ---
    Non c'est mal connaitre le MAK. Il faut consulter leur sites pour voir conclure que leur revendication "identitaire" n'est qu'un alibi, un instrument de mobilisation!! (Tamurt, Siwel, Kabylie.com par exemple)
    Quel lien alors entre cette "identité" avec sa visite en Israël où il a demander l'aide d’Israël à sa "sœur la Kabylie" (c'est l'expression qu'il a utilisé)
    Lors de sa visite en Israël il avait déclaré au Jérusalem Post : « qu’Israël tout comme la Kabylie vivent dans un environnement hostile, les deux partagent le même type de voie, sauf qu’Israël a déjà son propre état, c’est la seule différence ». « Israël devrait adopter comme sœur la Kabylie».

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme23.4.16

    Le MAK et Mehenni jouent contre l’Histoire. Mettre en avant sa différence avec le maximum de chahut n’affecte nullement la tendance historique de l’Algérie qui est indivisible. Le Mak est un mort-né. La Kabylie n’a pas les moyens des ambitions de ces activistes ; économiquement, politiquement et même socialement ! D’où ce rapprochement contre-nature avec les israéliens !
    Cet énergumène de Mehenni a mis en colère les kabyles. Ils lui en veulent ‘à mort’ même ses proches. Son père combattant de la guerre d'Algérie pour l’indépendance et l’unité du pays a du se retourner dans sa tombe. Des sites algériens ainsi que "Alterinfo", "Le Grand Soir" et bien d’autres ont parlé de sa visite en Israël.
    LISONS CET EXPOSE d’un intellectuel algérien en réaction à la visite du «Gouvernement Provisoire Kabyle» en ISRAEL :
    .
    Ce que je comprends à travers ce voyage de Ferhat Mehenni en Israël c'est que bientôt il y aura une base militaire israélienne en Kabylie, si jamais cette région arrivait à obtenir son détachement de l'Algérie. Il faut bien admettre que ce « gouvernement kabyle » de Mehenni ne disposera pas des moyens financiers de son ambition : gérer la Kabylie en tant qu’état indépendant. Il aura besoin du soutien financier d’un pays tiers classé comme ennemi de l’Algérie : ISRAEL. Ce faisant, il faudra bien que Mehenni accorde une contrepartie à Israël : implantation d’une base militaire israélienne aux portes d’Alger. Et dans la foulée, Ferhat Mehenni pourra compter aussi sur les forces israéliennes pour mater tout mouvement de révolte qui se produirait en Kabylie parce qu’il sait très bien que la majorité des Kabyles sont des nationalistes enragés, qui luttent certes pour faire valoir leur identité amazigh, mais jamais au prix de la trahison du siècle.
    A mon avis, les israéliens feraient mieux de ne pas trop s’approcher des portes d’Alger, ce serait déclencher une déflagration générale conduisant les peuples maghrébins à s’unir en mettant de côté leurs divergences. Autrement dit, Israël risquerait de creuser sa propre tombe !

    RépondreSupprimer
  7. L'IMPACT IMMÉDIAT, LES VISÉES RÉELLES, LES BUTS RECHERCHÉS

    C'est ce qui compte en politique. Et pour les déceler, il faut décrypter les mises en scène, les productions discursives et communications, les actions et démonstrations, les compagnonnages et affichages, les iconographies et les sémiotiques, afin de décoder les positionnement politiques et idéologiques. Et l'on découvre que le MAK-GPK vire à la " droite extrême / extrême droite ", là où se situent les Maitres gestapistes de la SM-DRS, ces criminels, mafieux et manipulateurs qui sont derrière le MAK, ce mouvement séparatiste extrémiste, instrumentalisé par ladite Police politique secrète pour diviser-séparer-isoler-discréditer la Kabylie, pour la neutraliser politiquement, et assurer ainsi un " sursis garanti " pour le Pouvoir militaro-mafieux, qui est l'Ennemi principal, l'Ennemi commun, le Mal originel, l'Origine du mal, le Démiurge, accapare et pille les richesses, réprime et embrigade la population civile, hypothèque l'avenir du pays tout entier ....

    Les Extrémistes de tous bords (...), les Faux-opposants, les Pseudo-démocrates, sont les valets des Généraux sanguinaires et prédateurs qui tiennent le Pouvoir réel ....

    Il faut d'abord condamner ce Pouvoir dictatorial militaro-mafieux, qui a créé ces partis-officines, ces associations-relais, ces organes-de-propagande, ces institution-alibis qui sont ses " digues de protection ", qui renforcent son " mur de soutènement " (Appareil de répression, Armée, Escadrons de la mort, Milices armées, Baltaguias, Agents provocateurs ....

    Il vous faut dénoncer tout ça, sinon rien ....

    RépondreSupprimer