jeudi 10 mars 2016

Le revenu de base inconditionnel arrive au Canada et va être débattu en France !


Le revenu de base inconditionnel (RBI), ou revenu de base universel, séduit de plus en plus à travers le monde. Ainsi, l’Ontario, province la plus peuplée du Canada, va également expérimenter cette idée.

L’idée d’instaurer un revenu de base inconditionnel fait son chemin à travers le monde. Pour rappel, les Pays-Bas et la Finlande testent actuellement cette mesure qui existe déjà au Brésil, en Namibie ou dans l’état de l’Alaska, aux États-Unis. En Suisse, c’est un référendum qui se tiendra sur la question en juin prochain, pour instaurer, ou pas, un RBI équivalent à 2 300 euros par mois.

C’est au tour de la province de l’Ontario, au Canada, de se lancer dans l’expérience. Une annonce faite à la fin du mois de février dernier au cours du vote du budget annuel du gouvernement local, qui a alors annoncé « travailler avec les chercheurs et les communautés […] pour déterminer la meilleure façon de concevoir et d’implémenter un revenu de base pilote. » Le concept du revenu de base inconditionnel est simple : verser mensuellement à chaque habitant une allocation suffisante pour vivre dignement, sans condition. La somme et la date du début de l’expérience en Ontario ne sont pas encore arrêtées.

Quid de la France ?

L’idée d’un RBI en France, défendue par le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB), séduit de plus en plus de politiciens français, de tous bords, bien que des divergences existent sur les montants à attribuer (Dominique de Villepin propose 850 euros mensuels contre 400 euros pour Christine Boutin par exemple). 

Dès ce mercredi 9 mars, ce projet sera débattu au Sénat pour la première fois, avec un « projet de résolution » déposé par le parti Europe-Ecologie-Les Verts (EELV), qui demande au gouvernement de « prendre les mesures nécessaires » pour mettre en place le revenu de base, « une nécessité pour accompagner dignement les mutations de l’économie française ». Des mutations qui concernent notamment le remplacement progressif de l’Homme par les machines dans des secteurs entiers de l’économie.


Source : techinsider  vu sur http://citizenpost.fr

8 commentaires:

  1. Anonyme10.3.16

    faut filer 400 a boutin et on verra si la petite vit avec ca alors que nos chers ZELUS touchent en gros 14000€/MOIS dont 4000€ au black c'est a dire non déclarés pour (les POVRES)frais de fonctionnements;ces memes politiques qui nous ont amené la ou nous en sommes et qui nous tiennent la tete sous l'eau par une dette bidon ; ca SUFFIT qu'on vire tous ces malades .ca va loin leur debilité car genre wauquier et d'autres veulent faire de l'esclavage moderne avec les pauvres du RSA=400€/mois qu'ils jugent comme feneants etc..on tombe dans le totalitarisme absolu avec de tels malades : donc RBU= oui a 2500€/MOIS revenu de base est un revenu qui permet de vivre decemment ;c'est clair et la dessus on pourra travailler creer pour gagner + et faire des heureux en plus car on aura,n'en deplaise a beaucoup une societé heureuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme12.3.16

      il faut quand même déclarer que nos soi-disant ministres, stars du show bizz, sportifs, milliardaires etc. ont appliqué le principe de l'OPPT et c'est pourquoi ils ne payent plus leurs impôts, leurs prêts immobiliers et toutes factures en toute légitimité, factures, dettes qui ont annulées grâce à l'OPPT, par contre les esclaves continuent à payer, ASSIGNEZ au Tribunal les banques qui vous harcèlent pour des prêts qui sont forclos et pour éviter de payer toutes factures d'ailleurs, mais non , la populace continue à payer mais vous verrez elle est occupée la populace ! elle se prépare à aller défiler, faire grève, ah! ils doivent bien rire,les soi-disant dirigeants, on vous donne la possibilité d'être libre et vous ne vous en servez pas, donc restez esclave mais çà arrive vous avez déjà un NWO mais par contre bon vent pour tous ceux qui vont partir de ce système

      Supprimer
  2. Anonyme11.3.16

    Je les connais ces politiciens, si revenu de base est bien c'est en dessous de 800 euros.
    Mais si la Suisse l'accepte est à un revenu élevé, la France alors proposera 800 euros et on nous confisquant toute les autres aides ( APL logement, etc ).

    Madame Boutin et si on ne vous donner que 400 euros en vous enlevant votre emploi et vos allocations, comment pourrais vous survivre ? peut être en faisant la manche devant L’Élysée. Saloperie !

    Merci à la lumière de nous informer des dernières avancées du revenu de base.

    RépondreSupprimer
  3. Faudrait le mettre en place en priorité dans les pays où les besoins physiologiques ne sont pas assurés.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme12.3.16

    ils sont en train de vous fabriquer une saloperie, çà sera pour ceux qui ne sont pas prêts à s'assumer sans l'aide de politiciens et bingo ! mais vous verrez il y une telle masse de gens endormis qu'à partir du moment où ils auront la possibilité de ne pas travailler, çà va être du propre ! je parle de leurs occupations...

    RépondreSupprimer
  5. Le nom de revenu est une escroquerie intellectuelle.
    UN revenu c'est quelques chose qui provient d'un bien que vous avez deja ,loyer,actions donc sans rien faire..
    IL est preferable de parler de salaire de base comme dit Bernard Friot car meme en restant chez soi,les gens travalllent pour eux certes mais travaille et cela ne passe pas par la case capitaliste ce qui derange les politiques et les lobbystes car ils ne peuvent rien gratter..

    RépondreSupprimer
  6. Le nom de revenu est une escroquerie intellectuelle.
    UN revenu c'est quelques chose qui provient d'un bien que vous avez deja ,loyer,actions donc sans rien faire..
    IL est preferable de parler de salaire de base comme dit Bernard Friot car meme en restant chez soi,les gens travalllent pour eux certes mais travaille et cela ne passe pas par la case capitaliste ce qui derange les politiques et les lobbystes car ils ne peuvent rien gratter..

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme14.3.16

    Le nom de revenu est une escroquerie intellectuelle.
    UN revenu c'est quelques chose qui provient d'un bien que vous avez deja ,loyer,actions donc sans rien faire..
    IL est preferable de parler de salaire de base comme dit Bernard Friot car meme en restant chez soi,les gens travalllent pour eux certes mais travaille et cela ne passe pas par la case capitaliste ce qui derange les politiques et les lobbystes car ils ne peuvent rien gratter..

    RépondreSupprimer