mardi 22 mars 2016

Hyperloop : le train supersonique va débarquer en Europe de l'Est


Le projet d'Elon Musk, pensé pour voir le jour en Californie, pourrait voir le jour sur le Vieux Continent dans moins de quatre ans



Il faut aujourd'hui un peu plus de trois heures pour rallier Paris et Marseille en TGV. Dans moins de dix ans, le voyage ne pourrait durer qu'une petite demi-heure, grâce à l'Hyperloop. Initié par l'Américain Elon Musk, le patron des voitures Tesla, le train supersonique circule dans un tube à basse pression. Libéré de la friction de l'air, l'engin atteint rapidement les 1.000 kilomètres/heure de vitesse de pointe (trois fois plus rapide que notre train à grande vitesse).

Le concept est acquis. Les premiers essais doivent débuter à la fin du mois. Mais l'événement c'est qu'à la base, l'Hyperloop était pensé pour relier Los Angeles à San Francisco en trente minutes d'ici quinze ans. Il pourrait finalement voir le jour en Europe, et dans moins de quatre ans. La Slovaquie vient d'annoncer avoir signé un accord avec la société Hyperloop Transportation Technologies. Objectif : qu'en 2020, une ligne de train supersonique relie Vienne, Bratislava et Budapest. Les capitales autrichienne, slovaque et hongroise se trouveraient ainsi à dix minutes seulement les unes des autres, contre plus de deux heures actuellement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire