vendredi 4 mars 2016

Claude Huet, écrivain et ancien sans abri, témoigne des incompétences de l’État


« Il est inacceptable de donner aux clandestins ce que l’on refuse à nos SDF »

Claude Huet, écrivain ayant passé dix années dans la rue, revient sur la réalité politico-historique des sans-abris. Il témoigne des conséquences de la libéralisation – que ce soit l’ouverture des frontières ou l’évolution des mentalités – et évoque notamment dans cet entretien la problématique actuelle des « migrants ».



Claude Huet désigne ainsi l’incompétence des politiques et des associations et explique les réels besoins des SDF.

« On se pose sérieusement la question, pour certains, des intérêts financiers dans ce système »

Président de l’association SOS Sans Abris, il a récemment rencontré Marine Le Pen pour évoquer le sort des Français en détresse, tandis que le gouvernement se préoccupe en priorité des clandestins...

1 commentaire:

  1. Anonyme4.3.16

    finalement nous allons découvrir que beaucoup de SDF sont demain ceux qui peuvent prétendre à remplacer les incapables d'aujourd'hui, ils valent mille fois mieux que ceux qui continuent à payer les voyous les esclaves, les crétins qui votent et payent leurs factures, les SDF ont une conscience ils sortent du système

    RépondreSupprimer