vendredi 12 février 2016

Le marché japonais chute de 918 points et la Deutsche Bank dément être sur le point de s’effondrer


Mardi 09 Février 2016, les obligations à haut rendement ou pourries (Junk Bonds) ont continué de s’effondrer , le cours du pétrole a brièvement plongé en dessous des 28 dollars le baril, la Deutsche Bank a été contrainte de démentir qu’elle est au bord l’effondrement, mais la plus grande nouvelle est venue du Japon. Le Nikkei s’est effondré de 918 points, mais ce krach boursier n’a que très peu fait les gros titres dans le monde occidental. Si le Dow Jones s’était effondré de 918 points aujourd’hui, cela aurait été la plus importante chute jamais enregistrée de toute l’histoire des Etats-Unis. Alors, ce qui vient de se passer au Japon est vraiment énorme.

Le Nikkei est maintenant en baisse de 23,1 % par rapport au sommet du marché, ce qui le place solidement en tendance baissière. Globalement, 16.500 milliards de dollars en terme de richesse mondiale ont disparu des marchés financiers depuis le milieu de l’année 2015. Comme je l’ai expliqué hier, voilà à quoi ressemble la crise financière mondiale.

Tout comme nous l’avions vu lors de la dernière crise financière de 2008 (elle avait débuté en juillet 2007), les grandes banques jouent un rôle de premier plan, et c’est certainement vrai aussi au Japon. A l’heure actuelle, les valeurs bancaires japonaises implosent littéralement, et c’est ce qui a provoqué une grande partie de la panique la nuit dernière. Les chiffres suivants proviennent de Wolf Richter
  • Mitsubishi UFJ Financial Group, Incorporated ou MUFG a plongé de 8,7% et est en baisse de 47% depuis Juin 2015.
  • Mizuho Financial Group, abrégé en MHFG a plongé de 6,2% et est en baisse de 38% depuis Juin à 2015.
  • Sumitomo Mitsui Banking Corporation, abrégé en SMBC a plongé de 6,2% et est en baisse de 26% depuis mai 2015.
  • Nomura Holdings a plongé de 9,1% et est en baisse de 42% depuis Juin 2015
Beaucoup d’analystes étaient plutôt concentrés sur le ralentissement chinois ces derniers mois, mais je pense qu’il est beaucoup plus important de surveiller le Japon actuellement.

Je suis convaincu que le système financier japonais va jouer un rôle central dans les premières étapes de cette nouvelle crise financière mondiale, et je vous encourage tous à garder un œil attentif sur le Nikkei tous les soirs.



Le co-directeur général de la Deutsche Bank, John Cryan s’est déplacé pour apaiser les craintes au sujet de la stabilité de la banque mardi 09 Février 2016 en expliquant que le bilan de la banque est “absolument solide comme un roc.”

Les investisseurs deviennent de plus en plus nerveux au sujet de la santé des banques européennes qui ont été frappées par la baisse des prix du pétrole et qui font face à des préoccupations croissantes quant à leurs niveaux de fonds propres.

Bien sûr, Lehman Brothers avait publié le même genre de dénégations juste avant qu’elle se soit effondrée en 2008. Les commentaires de Cryan n’ont rien fait pour calmer les marchés, et même Jim Cramer l’a compris en lisant à travers les lignes…

«Vous savez, la Deutsche Bank émet une note disant:” écoutez, ne vous inquiétez pas, tout va bien. ” Ca me rappelle ce que disait la JP MORGAN: quand vous êtes en train d’expliquer que vous êtes solvable alors c’est qu’il est déjà trop tard“.

Il y a autre chose que Lehman Brothers avait fait juste avant qu’elle ne se soit effondrée en 2008, elle avait licencié des salariés. Et justement, nous avons vu un certain nombre de grandes banques le faire ces derniers temps, y compris la Deutsche Bank

Le co-directeur général de la Deutsche Bank, John Cryan, 55 ans, a cherché à stimuler les capitaux propres et la rentabilité en réduisant les coûts et en éliminant des milliers d’emplois alors que les marchés volatils minent les recettes comme les questions réglementaires en suspens qui soulèvent le spectre de provisions de capitaux frais pour aider à couvrir les frais juridiques liés à des poursuites. Le coût de la protection lié à la dette de la Deutsche Bank pour éviter un défaut a plus que doublé cette année, alors que les actions ont chuté d’environ 42 %.

Le graphique ci-dessous provient du site zerohedge. Personne sur Internet n’a fait un meilleur travail que le site zerohedge avec ses graphiques. Je vous recommande d’aller leur rendre visite chaque jour juste après avoir visiter le site de l’effondrement économique. Ce graphique montre que l’action de la Deutsche Bank a déjà chuté plus qu’à n’importe quel moment lors de la dernière crise financière…

La Deutsche Bank est la banque la plus grande et la plus importante dans l’économie la plus grande et la plus importante de l’union européenne à savoir l’Allemagne, et son exposition sur les produits dérivés est d’environ 20 fois le PIB allemand.


Si cela ne vous alarme pas alors je ne sais pas ce qu’il vous faut.
La plus grande bulle financière mondiale de l’histoire est entrée dans sa phase terminale, et les parallèles que l’on peut faire avec la dernière crise financière sont devenus tellement évident que presque tout le monde peut les voir à ce stade. Il suffit juste de prendre en compte quelques-unes des mises en garde inquiétantes que nous avons vu récemment…

Le milliardaire Carl Icahn, par exemple, a récemment sonné l’alerte sur un média national lorsqu’ il a déclaré, ” Les gens se dirigent à nouveau dans un piège comme ils le faisaient en 2007 .”
Et l’économiste prophétique Andrew Smithers a averti, ” les actions américaines sont surévaluées d’environ 80 % maintenant .”

Smithers est revenu sur sa prédiction utilisant un ratio qui prouve que la seule fois de l’histoire où le risque était à un tel niveau sur les actions américaines, c’était en 1929 et 1999. Et nous savons tous ce qui est arrivé ensuite, les actions avaient chuté de 89% et de 50%, respectivement.
Même la Royal Bank of Scotland (RBS) dit que les marchés lancent des signaux d’alertes semblables à la crise de 2008. Ils ont dit à leurs clients de “tout vendre ” parce que ” dans une salle bondée, les portes de sortie sont de trop petites tailles pour que tout le monde puisse sortir en même temps.”
Et il ne faut pas oublier que le célèbre homme d’affaires et milliardaire Hugo Salinas Price a averti que le monde “se dirige vers une dépression économique”.

Le chaos auquel nous avons assisté cette semaine est tout simplement une progression logique de la crise qui a commencé au cours de la seconde moitié de l’année 2015. Si vous aviez dressé une liste de toutes les choses dont vous vous attendiez voir lors des premières étapes d’une nouvelle crise financière, toutes les cases seraient cochées.

Dans les jours à venir, surveillez de près l’Allemagne et le Japon.

Oui, le système bancaire italien s’effondre complètement en ce moment, mais je crois que ce qui se passe en Allemagne va être la clé de la crise en Europe, et je suis convaincu que la Deutsche Bank sera au centre de cette histoire.

Pendant ce temps là, ne sous-estimez pas non plus ce qui se passe au Japon.

Les Japonais ont encore la troisième plus grande économie au monde, et leur système financier est une chaîne de Ponzi qui repose sur une population vieillissante en forte augmentation, on peut même parler de déclin démographique.

La chute du Japon sera le signal que l’apocalypse financière est en train de se produire.
Et après la nuit dernière, il semble que ce moment soit beaucoup plus proche que beaucoup d’entre nous pourraient le penser.

http://www.businessbourse.com/2016/02/11/le-marche-japonais-chute-de-918-points-et-la-deutsche-bank-dement-etre-sur-le-point-de-seffondrer/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire