lundi 11 janvier 2016

Un revenu de base pour tous bientôt en France ?


L’attribution d’un revenu de base destiné à l’ensemble des citoyens fait partie des 20 recommandations d’un rapport du Conseil national du numérique, remis au Ministre du Travail Myriam El Khomri, mercredi 6 janvier 2015. Le but ? Accompagner la révolution numérique.

L’idée de distribuer un revenu de base inconditionnel à tous les français est à l’étude au sein du gouvernement. Le Conseil national du numérique a remis son rapport au Ministre du travail, mercredi 6 janvier 2015, pour anticiper les conséquences de la révolution numérique.

À l’entrée de l’ère numérique

“L’emploi et le travail à l’heure du numérique”, voilà le titre du rapport remis mercredi 6 janvier 2016 à la Ministre du travail Myriam El Khomri. Il faut trouver «une nouvelle manière de penser la relation entre le travail et la distribution des richesses», soulignent les auteurs du rapport, selon le journal Le Figaro publié le même jour. Parmi d’autres mesures liées à l’économie collaborative ou le compte personnel de formation, ce rapport du Conseil national du numérique vise à anticiper les risques de chômage et d’inégalités sociales.

Accompagner la révolution numérique

« La révolution industrielle 2.0 est différente des précédentes. » Ainsi introduit le journaliste Nicolas Barré sur Europe 1 le 27 mai 2015. Il compare la révolution industrielle du début du siècle à celle du 21è, et mesure le contraste entre la première période où l’on observait une hausse de la production et des emplois suivie de la révolution numérique synonyme, elle, d’une baisse de la croissance et de l’emploi.

Devant cette réalité, des métiers sont appelés à disparaître et le magazine Challenges, du 24 janvier 2014, en cite quelques uns comme les téléconseillers, couseuses, réparateurs de montres, spécialistes du développement et traitement de la photo. D’autres métiers apparaissent, en contre parti, souvent très qualifiés. On trouve, par exemple, le curateur web, chargé de collecter, trier et diffuser des contenus sur le Net ou le manager “funèbre digital”, le pendant inverse du “community manager”, il assure la mort numérique d’une personne. Pour s’adapter à l’évolution du marché du travail bousculé par la révolution numérique, une des recommandations du rapport consiste à distribuer un revenu identique à tous les citoyens. Le rapport estime ce revenu autour de 600 € et 800 €, une somme applicable d’après la synthèse de toutes les aides sociales, allocations et indemnités reversées jusqu’alors selon différents critères. Le Mouvement français pour un revenu de base défend l’idée d’un revenu de base inconditionnel, indépendant de l’âge, sexe et statut social.

Un revenu de base à l’essai en Europe

Cette idée de revenu universel circule en Europe. Un texte en ce sens sera discuté en Finlande pour la fin de l’année 2016. Le dispositif serait mis en place, au départ, dans une région à fort taux de chômage. Le premier ministre Juha Spilä serait prêt à verser jusqu’à 1000 € sans contrepartie sous la forme d’un revenu à tous les citoyens. À ce revenu minimal viendrait s’ajouter un revenu d’activité.
Au Pays-bas, 20 villes testent un dispositif similaire, comme à Utrecht où 250 personnes perçoivent un revenu de base, c’est à dire 900 € pour une personne seule et 1300 € pour un couple. En Suisse, les députés ont rejeté la proposition d’instaurer un revenu de base universel équivalent à environ 2304 €, en septembre 2015.

Les retombées estimées


Cette mesure, puisqu’elle s’accompagne d’une réunion de toutes les aides sociales devrait permettre de réaliser des économies de gestion et de réduire le nombre de fonctionnaires. Sinon, une personne au chômage serait encouragée à rechercher un travail adapté à son profil plutôt que de profiter des aides. Le revenu universel assurerait une stabilité financière minimale pour satisfaire aux besoins minimum et favoriser l’équilibre de la société

3 commentaires:

  1. Anonyme11.1.16

    Quesqu'IL$ nous réservent ces zigomars ??
    Tient donc ...Où est la contrepartie ???
    La puce RFID ??
    Des impôts supplémentaires ??
    Les retraités y auront droit ??

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme12.1.16

    D'un côté c'est bien ce revenu de base sa va aider surtout les Rmistes qui touche rien du tout pour vivre mais de l'autre on ne sait pas encore ce qu'il nous cache. Peut être qu'ils nous le sortiront quand l'euros s’effondrera ( en tout cas ce revenu de base je pense que s'est en rapport avec l'effondrement prévue de la monnaie ), bref comme tu le dit collègue anonyme ( Où est la contrepartie ??? ), il faut avoir la garde avec eux.

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme14.1.16

    préparation du NWO

    RépondreSupprimer