vendredi 15 janvier 2016

Les vertus du curcuma


Le curcuma, aussi appelé safran des Indes, est une plante herbacée vivace originaire du sud de l’Asie. Cette racine appartient à la famille des zingibéracées et est utilisée aussi bien comme épice dans l’alimentation que pour les vertus médicinales de ses pigments polyphénoliques, appelés curcuminoïdes. Quelles sont les qualités offertes par le curcuma sur la santé ?



Le curcuma un puissant antioxydant

Depuis plus de 2 000 ans, le curcuma est ajouté aux plats afin de conserver la fraîcheur des aliments, leur saveur et leur valeur nutritive. Cette épice jaune dont les Indiens raffolent est réputée pour prolonger la vie grâce à ses propriétés antioxydantes. La curcumine, le pigment principal du safran des Indes, agit effectivement au cœur des membranes cellulaires, protégeant le corps tout entier des microbes et autres virus, mais aussi des attaques des polluants de l’industrie pétrochimique. Cette molécule stimule la fabrication d’immunoglobulines G, qui sont des anticorps spécifiques indispensables pour combattre les affections virales. En conséquence, le fonctionnement du système immunitaire est amélioré.

Prévenir et traiter les tumeurs grâce au curcuma

Des études réalisées aux États-Unis révèlent que la racine favorise la fabrication d’enzymes aidant l’organisme à se débarrasser des métastases. La curcumine limite la croissance de nombreux cancers et des vaisseaux sanguins irriguant ces tumeurs, notamment le cancer du côlon, du sein, du poumon, de l’œsophage, du foie et de la prostate. Le pigment jaune protège aussi des effets néfastes des ultraviolets et réduit le risque de contracter un mélanome. Des études cliniques ont démontré que les fumeurs ont tout intérêt à consommer 1 à 8 grammes de curcumine par jour pendant trois mois pour faire régresser les lésions précancéreuses.

Des propriétés anti-Alzheimer

Des chercheurs de l’Université de Californie ont constaté que le safran des Indes intervenait dans l’élimination des protéines amyloïdes. Cette découverte a toute son importance étant donné que ces protéines s’accumulent dans le corps pour former des plaques, provoquant la maladie d’Alzheimer. Ainsi, l’épice prévient efficacement les troubles cognitifs observés chez les patients atteints de cette affection neurodégénérative. Il a d’ailleurs été prouvé que consommer 1 à 4 grammes pendant six mois de cette précieuse poudre aux incroyables vertus de manière quotidienne permettrait de développer 4,4 fois moins de maladies d’Alzheimer du fait de son apport en vitamine E.

Réduire les problèmes cardiovasculaires

Une faible dose de curcumine a l’extraordinaire capacité d’abaisser le taux de cholestérol de 50 %. Ceci est dû à la stimulation de la sécrétion d’acides biliaires par les cellules du foie et dans l’intestin pendant la digestion. La bile solubilise le cholestérol et facilite alors l’absorption des graisses par l’intestin. Les graisses sont définitivement évacuées par les excréments sous forme de sels biliaires. Associé à de l’exercice physique régulier, le curcuma réduit la masse corporelle ainsi que la pression sanguine, ce qui évite réellement les problèmes cardiovasculaires.

Apaiser les troubles gastro-intestinaux

Le safran des Indes stimule la digestion et ralentit l’helicobacter pylori. Il s’agit d’une bactérie active responsable de la formation d’ulcères de l’estomac et du duodénum. Consommer 3 grammes de curcuma par jour durant trois mois permet de réduire les ulcères gastriques. Sur le long terme, la racine pourrait même offrir une régression complète. Par la même occasion, les crises de foie s’estompent. Les muqueuses gastriques sont ainsi protégées, l’estomac est soulagé.

Comment traiter les maladies inflammatoires chroniques avec le curcuma

Puissant antioxydant, la curcumine s’avère utile dans le traitement de divers troubles inflammatoires, dont les douleurs menstruelles ou rhumatismales comme l’arthrite rhumatoïde. La précieuse épice se montre aussi efficace qu’un anti-inflammatoire classique pour traiter l’arthrose, à condition d’en consommer 2 grammes par jour pendant six semaines.
Petit, mais costaud, le curcuma prévient et traite à lui seul toutes les pathologies de civilisation telles que le diabète, le cancer, les maladies cardiovasculaires, auto-immunes et neurodégénératives. Autant dire que cette poudre jaune capable d’agir simultanément sur tous ces niveaux dépasse largement les bénéfices de tous les médicaments réunis.

L’extrait qui permet d’augmenter la biodisponibilité du curcuma

Malgré ses qualités, la curcumine est assez mal absorbée et il faudrait en consommer d’importantes quantités pour en obtenir réellement les avantages. Il existe toutefois un extrait qui augmente drastiquement sa biodisponibilité et permet ainsi de se contenter de quantités nettement plus faibles. 

Les phytosomes sont des extraits végétaux complexés avec des phospholipides, qui ont la propriété de libérer les principes actifs de la substance de manière beaucoup plus complète et avec une bien plus grande biodisponibilité que ne le permettrait la substance végétale simple. Le complexe phytosomique associe le curcuma à la phophatidylcholine, un élément indispensable de la membrane des cellules. On obtient ainsi un « bio-curcuma » dont la biodisponibilité est 29 fois plus élevée que celle du simple extrait et qui, en plus,  pénètre les cellules par affinité.  Les bénéfices et les propriétés du curcuma sont ainsi démultipliés, en particulier :
  • son action protectrice générale et spécifique sur le système immunitaire s’en trouve nettement renforcée
  • Son action anti-inflammatoire sur la sphère gastro-intestinale et hépatique est considérablement accrue
  • Son action anti-inflammatoire sur le système ostéo-articulaire entraîne une très nette amélioration des paramètres biomécaniques.

Où trouver du curcuma de qualité ?

Cette nouvelle forme pharmacologique d’un produit ancien et peu coûteux possède une efficacité préventive de premier ordre et une efficace clinique démontrée à des dosages significativement plus bas que ceux nécessaires avec de la curcumine non complexée.

Où se procurer cet extrait de curcuma ?

La difficulté sur le marché du complément alimentaire est de trouver des extraits de grandes qualités. Lorsque vous acheter un complément, s’il parait moins cher, vérifier toutefois les dosages qui souvent sont nettement inférieurs par gelules ce qui expliques des montants inférieurs.


Si vous souhaitez vous procurer un extrait de qualité, cliquez sur l’image ici, vous accéderez à un site dont la qualité des produits est réellement irréprochable

2 commentaires:

  1. Anonyme17.1.16

    C'est un gingembre en photo d'article.

    RépondreSupprimer
  2. oui
    en vente dans tous les magasins bio
    tes mains s'en rappelle quand tu l'épluche(couleur orange très tenace)
    je l'achète en poudre

    RépondreSupprimer