vendredi 4 décembre 2015

Le miel de manuka, nectar précieux aux propriétés étonnantes pour la santé


Le miel de manuka est un trésor de la nature. Originaire d'Océanie -de Nouvelle-Zélande principalement-, il présente d'étonnantes vertus santé. 


Les bienfaits de miel de manuka et thym par miel-manuka

Le miel est une denrée appréciée des gourmets. Suave, fleuri, terreux ou doux, ce produit de la ruche est une alternative naturelle, savoureuse et bienfaitrice aux sucres raffinés. Le miel de manuka -Leptospermum scoparium de son nom botanique-, produit séculaire néo-zélandais issu des fleurs d’arbrisseaux sauvages, est un nectar qui figure parmi les plus précieux. Il se distingue par sa couleur orangé vif et sa texture crémeuse, par ses propriétés médicinales aussi. Alicament ancestral de la pharmacopée Maori, il prodigue ses bienfaits aussi bien via l’alimentation, la cosmétique ou les soins.
Le miel de manuka pour aider à la cicatrisation

Nombre d’études et essais cliniques confirment l’action du miel en faveur de la cicatrisation de l’épiderme. Certains hôpitaux y ont recours pour soigner les plaies, les ulcères, les escarres ou les brûlures, à l’instar du CHU de Limoges.

Pour cause, le miel présente d’importantes propriétés antimicrobiennes, cicatrisantes et anti-inflammatoires. « Le miel empêche le développement des bactéries pathogènes responsables des surinfections », explique le Docteur David Lechaux, chirurgien, dans un rapport sur l’effet du miel sur la cicatrisation des plaies.

Le miel tient ses vertus cicatrisantes de diverses substances actives, parmi lesquelles le Methylglyoxal (MGO) que l’on retrouve dans les aliments présentant une forte concentration de sucres, et à plus forte raison dans le miel de manuka. En fonction des variétés de miel, le taux de MGO varie de 3 µg (microgramme) à 800 µg par gramme de miel, selon Melibiotech, entreprise française spécialiste du miel médical. Le miel de manuka est le produit connu le plus riche en Methylglyoxal (jusqu’à 800 µg/g). Son action antibactérienne opère sur une large gamme de bactéries contre lesquelles les antibiotiques n’ont pas toujours d’effet.

L’efficacité du miel de manuka pour réparer l’épiderme et éviter les infections a attiré l’attention de la cosmétique. La société Comptoirs et Compagnie par exemple, a lancé une gamme de cosmétiques bio à base de miel de manuka destinée aux bébés afin de protéger et réparer naturellement la peau fragile des nourrisson.

Le miel de manuka contre les infections ORL

Les vertus antimicrobiennes du miel de manuka suffisent à expliquer son efficacité pour traiter les infections ORL et notamment les maux de gorge liés au refroidissement.

Aussi, il est recommandé aux adeptes des médecines douces qui ne souhaitent pas recourir -au moins dans un premier temps- à des médicaments de synthèse. Pour traiter, ou prévenir, une infection ORL, le miel de manuka peut s’avérer efficace, d’autant plus si l’on y ajoute quelques gouttes de citron bio.
On peut également se tourner vers l’huile essentielle de manuka, qui présente les mêmes propriétés anti-infectieuses. Différentes utilisations sont possibles : en diffusion par exemple pour assainir l’air d’une pièce ; ou en application cutanée. Pour cela, il suffit de mélanger quelques gouttes d’huile essentielle de manuka à une huile végétale. On applique la solution en massage sur le thorax afin de désencombrer le circuit ORL.

Attention : l’huile essentielle de manuka est fortement déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. Pour les autres, on applique au préalable une goutte sur la peau afin de vérifier sa tolérance au produit.

Le miel de manuka contre le cancer

Et si en plus de ses pouvoirs cicatrisants et bienfaiteurs sur la peau, le miel de manuka avait une action anti-cancer ? C’est ce que suggère une étude parue dans la revue scientifique Plos One en 2013. Les effets du miel de manuka ont été étudiés sur des cellules cancéreuses de l’épiderme, du colon et de la poitrine. Selon les résultats de l’étude, les pouvoirs antioxydants de ce nectar permettrait d’inhiber d’environ 33 % la croissance des cellules tumorales pour ces trois cancers.

Loin de compromettre l’action d’une chimiothérapie, le miel de manuka pourrait au contraire soulager les patients des effets secondaires induits par la toxicité du traitement, indique l’étude.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire