dimanche 29 novembre 2015

Les apprentis sorciers du climat


VIDEO A VOIR SUR http://lemediatv.blogspot.fr/
Pour stopper le réchauffement de la planète, des scientifiques proposent de modifier le climat. Stimuler le plancton, repeindre les toits en blanc, envoyer des miroirs dans l'espace... : ces techniques plus ou moins fantaisiste font un retour en force. Une enquête remarquable sur une alternative inquiétante à la diminution d'émissions de CO2.

Stimuler le plancton, repeindre les toits en blanc, envoyer des miroirs dans l'espace… : des lubies ? Non, la géo-ingénierie. Ces techniques plus ou moins fantaisiste, visent à modifier le climat afin d'enrayer le réchauffement de la planète. Longtemps, les scientifiques se sont refusé à mentionner ce plan B parce qu'ils pensaient qu'il détournerait le monde politique du plan A (limiter les émissions de gaz à effet de serre). Autrefois décrié, il opère aujourd'hui un retour en force.
Les recherches les plus avancées se proposent d'imiter l'effet des éruptions volcaniques en pulvérisant des particules refroidissantes dans la stratosphère. Pour l'instant, ces expériences restent confinées en laboratoire. Mais jusqu'à quand ? Aux États-Unis, la géo-ingénierie séduit les milieux conservateurs, ceux-là mêmes qui nient le lien entre le réchauffement climatique et l'activité humaine. Cette solution présente, il est vrai, des avantages : elle évite de se mettre les industries polluantes à dos, d'imposer de nouvelles taxes, de changer nos modes de vie, et crée du business. Mais des scientifiques prédisent des effets dévastateurs en cascade : augmentation des pluies, suppression de la mousson, désertification...

Course à l'arme météorologique

Ce documentaire réunit de nombreux experts, partisans ou critiques à l'égard de la manipulation du climat : scientifiques, journalistes, lobbyistes, historiens, "géo-ingénieurs", exposant placidement des projets qui font froid dans le dos… À l'aide d'un riche fonds d'archives, le film se penche sur l'histoire ahurissante de ces techniques qui ont pris leur essor durant la course à l'armement de la guerre froide, brossant au passage le portrait d'Edward Teller, qui a inspiré le docteur Folamour de Stanley Kubrick. Ce dernier pensait, notamment, régler le problème de la sécheresse californienne par une explosion nucléaire…







4 commentaires:

  1. Anonyme1.12.15

    ce qui se passe en réalité dans notre climat est tout à fait normal ce sont des cycles solaires mais certains détraqués sur notre terre en ont décidé autrement, non seulement ils ont pollué notre terre, nos océans, nos mers avec toutes sortes de produits chimiques et nano-particules depuis des décennies mais en plus ils voudraient nous faire porter le "chapeau" de ce faux réchauffement climatique, en cabane avec des oranges à tous ces fous

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme1.12.15

    pour les sceptiques lire les livres de Marc Filterman :"les armes de l'ombre" également : "les anges ne jouent pas de cette HAARP" du Dr Nick Begicq et de jane Manning et de NENKI : "chemtrails les tracés de la mort"

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme1.12.15

    ils ont déployé des antennes HAARP en Eure et Loir (28) à la Ferté Vidame voir les nuisances qui se répercutent à plus de 70 kilomètres voir les témoignages de personnes sur la santé : vibrations, acouphènes etc. voir article d'ACSEIPICA du 26 novembre

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme1.12.15

    la pollution du trafic aérien (Otan et avions civils ) brusquement exclue de l'accord sur le climat de Paris du 1er décembre 2015 du site "ciel voilé" alors que ce sont eux justement qui nous polluent, nous empoisonnent volontairement dans un but de nous détruire et de nous couper de la lumière voir vidéos de géoswing

    RépondreSupprimer