lundi 2 novembre 2015

Egon von Greyerz et Max Keiser : les bulles qui menacent l’économie mondiale



  • « Les gros clients ont été les premières victimes des taux d’intérêt négatifs, et maintenant les plus petits sont affectés. Absolument. Il n’y a donc plus aucune raison de garder son argent à la banque, surtout que cette monnaie est en train d’être détruite par la création de crédit et l’impression monétaire ».
  • « L’impression monétaire a créé une énorme richesse pour 1% ou moins de la population… quant aux autres, il ne leur reste que de la dette qui ne sera jamais remboursée ».
  • « Tout ce que les gouvernements savent, c’est que le dollar américain sera la prochaine devise à perdre sa valeur. Vous ne pouvez pas à la fois être la devise de réserve mondiale et être le pays le plus endetté au monde… et quand vous n’avez pas enregistré d’excédent budgétaire depuis le début des années 1960, ni d’excédent commercial depuis les années 1970… Donc, le dollar va – et très bientôt, selon moi, dans les mois à venir – se mettre à décliner de manière dramatique ».




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire