mercredi 28 octobre 2015

Tomate : à la recherche du goût perdu


Les tomates de supermarchés ont perdu leur goût et leur typicité. Face à ces variétés standards et fades, les tomates rustiques de diverses formes et couleurs regagnent lentement du terrain. Mais sont-elles aussi savoureuses qu'elles en ont l'air ?




Ornées de billes rouges, lisses et brillantes, les grappes de tomates qui décorent les étals de la grande distribution se ressemblent toutes. Standardisé à outrance et cultivé hors sol pour 80 % de la production, ce fruit estival a perdu son goût de soleil. Il existe pourtant 10 000 variétés de tomates, nouvelles ou anciennes, toutes d’aspect et de goût différent. Prenant le contre-pied de cette agriculture ultra-productiviste et uniformisée, des producteurs s’en retournent vers des variétés anciennes, atypiques. Mais ces tomates bigarrées, rustiques de toutes les couleurs sont-elles à la hauteur des promesses qu’elles tiennent ? Maud Guillaumin a enquêté sur ce produit tant apprécié des consommateurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire