jeudi 1 octobre 2015

À Londres, un « lit sous escalier » à louer pour 680€ par mois


Une chambre à louer sous l’escalier pour 500 livres par mois à Londres !

Se loger à Londres représente un budget impressionnant autant pour un étudiant que pour un cadre, mais ce n’est pas tous les jours que vous tombez sur une chambre à 500 livres par mois (680€), qui s’apparente littéralement à une vraie réplique du placard sous l’escalier dans lequel Harry Potter a séjourné lorsqu’il vivait chez les Dursley. 

Diplômée d’université, Alex Lomax, 23 ans, a publié des photos sur Twitter mercredi matin pour partager son indignation après qu’on lui ait montré une chambre située dans le quartier de Clapham, dans le sud de Londres. 

Quand quelqu’un a demandé si elle plaisantait, elle a tweeté le lien de l’annonce sur london2let.com pour une colocation à Sisters Avenue, Clapham. On peut voir que l’annonce ne comporte pas de photos. 

Alex, qui a voyagé de Nottingham pour voir la chambre, raconte à la BBC: « Il y avait le propriétaire, il m’a montré la cuisine et le placard sous l’escalier, il semblait très sérieux, ce qui est peut-être le plus inquiétant ». Elle continue: « Il a dit, « vous devrez partagez [la maison] avec trois autres personnes ». Je n’avais alors qu’une envie, de sortir de là. Donc j’ai fait mes excuses et je suis sortie ». 

Elle regrette de n’avoir fait aucun commentaire au propriétaire: « J’aurais voulu être plus en colère parce que c’était vraiment grotesque, et je suis furieuse contre moi-même d’avoir fait des excuses ». 

L’annonce disait: « Nous cherchons une personne sympathique, ouverte d’esprit et extravertie pour rejoindre notre colocation dans une grande maison d’époque dans Clapham. Nous sommes un bon groupe et nous aimons beaucoup nous détendre ensemble; nous ne cherchons pas vraiment quelqu’un qui souhaite juste rester dans sa chambre. La chambre comprend un lit. Les charges sont à partager, env. 60£ (81€) par mois chacun. » 

Alex Lomax a dit que l’homme qui lui avait montré la chambre « n’a pas présenté d’excuses » pour les conditions de la chambre et lui a dit « que c’était la dernière chambre à louer ici ». 

Le marché immobilier londonien « saturé » 

Matt Hutchinson, directeur du site de location d’appartement et de colocation SpareRoom.co.uk, voit l’annonce comme un signe de saturation du marché immobilier de Londres. « 

Le loyer moyen d’une chambre à Clapham Junction est actuellement à 784£ (1063€) par mois, de sorte que vous pouvez voir pourquoi quelqu’un serait tenté par une « affaire » à 500£ », a–il dit. 

L’histoire d’un étudiant qui fait le trajet jusqu’à Londres depuis la Pologne chaque semaine 

Cette semaine, une autre histoire démontrait la flambée des prix du logement à Londres. Dans un article paru dans le Mirror, on peut lire que Jonathan Davey, un étudiant de 23 ans à l’université Goldsmiths à Londres, fait le trajet depuis Gdansk, une ville du nord de la Pologne, jusqu’à Londres chaque semaine ! Et cela lui revient moins cher que de vivre dans les logements universitaires tout prêt de son université. 

En effet, d’après le jeune homme, louer une chambre dans le campus universitaire à Londres peut revenir à 200£ (271 euros) par semaine. Mais louer un logement en Pologne, acheter des vols aller-retour chaque semaine ainsi que le bus vers et depuis les aéroports ne lui coûte que 2100 livres (2848€) par an. Le Mirror a calculé que cela lui faisait économiser environ 4940 livres (6700€) de septembre à mai. 

L’étudiant dit avoir des cours magistraux les mercredis, jeudis et vendredis. Il retourne alors en Pologne jusqu’au mercredi suivant. « Je quitte Gdansk pour Luton à 6h chaque mercredi. Avec le décalage horaire, je peux assister à mon premier cours à 10h du matin » 

Les deux nuits que Jonathan doit passer à Londres, il va chez des amis, chez ses parents qui vivent dans le Hampshire, ou dans des auberges de jeunesse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire