mardi 29 septembre 2015

Le leader mondial de la viande se paie le géant européen du poulet



Le groupe brésilien JBS, leader mondial de la viande, a annoncé la conclusion de l'achat du groupe européen de volaille Moy Park à sa compatriote Marfrig pour un montant de 1,505 milliard de dollars (1,336 milliard d'euros).

La société précise qu'elle a obtenu les autorisations nécessaires, notamment de la Commission européenne, pour mener à bien cette opération, annoncée en juin dernier.

Né en Irlande du Nord, le groupe Moy Park élève et transforme des poulets et des dindes au Royaume-Uni, en Irlande, aux Pays-Bas et en France. Il a annoncé un chiffre d'affaires de 5,5 milliards de réals (1,19 milliard d'euros au taux de change actuel) pour 2014.

"La valeur de la conclusion de la transaction se compose d'un paiement à vue de 1,212 milliard de dollars à Marfrig et de la prise en charge par JBS de la dette de Moy Park, d'un montant de 293 millions de dollars, qui incluent les titres de dette d'un montant de 300 millions de livres sterling à échéance en 2021". 

"Cette opération est dans la ligne de notre stratégie globale d'élargir notre portefeuille de produits préparés et pratiques. Par ailleurs, nous voyons un potentiel dans le fait d'étendre notre base de clients sur le marché européen, avec une production intégrée, qui propose de l'innovation et des marques fortes", a commenté Wesley Batista, le PDG de JBS.


JBS Friboi, leader planétaire de la viande de boeuf, est également devenu un mastodonte dans le secteur du poulet en 2013, à la suite des rachats successifs d'entreprises parmi lesquelles les activités de Tyson au Mexique et au Brésil, Seara, branche avicole de Marfrig au Brésil, et Frangosul, filiale brésilienne du volailler français Doux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire