mardi 8 septembre 2015

Benjamin Fulford, 7 septembre 2015


Chaos dans le système financier

Traduit et publié sur http://lasphrebleue.blogspot.ca

Le chaos et les conflits, au sommet du système financier occidental, a créé une occasion unique, de mettre définitivement fin au contrôle de l'Occident, par la mafia Khazarian.

En outre, un nouveau groupe de dirigeants seront au pouvoir au Pentagone et, s'ils sont en mesure de se coordonner, avec le mouvement de résistance dans le monde entier, dès cet automne, l'humanité pourra être libérée de l'esclavage de la dette Babylonienne.
La chose importante à enfoncer dans la tête des militaires, des policiers et des responsables du renseignement dans le monde entier, c'est que l'Occident est sous occupation, par un groupe de gangsters génocidaires, et qu'il est nécessaire de les écarter du pouvoir, et de les mettre en arrestation, aussitôt que possible.
Pour parler plus crûment, il faut expliquer aux indécis militaires, que la mafia Khazarian a activement essayé, de les faire mourir, eux et leurs familles, en les faisant souffrir avec des maladies manufacturés, des produits chimiques toxiques, de la nourriture malsaine, de multiples tentatives de déclencher la 3e Guerre Mondiale, etc. Ce qui signifie que, demeurer indécis, n'est plus une option. Il est devenu obligatoire de se défendre.

L'anniversaire ce vendredi, du 11 septembre 2001, l'événement d'assassinat de masse à New York, serait un bon moment pour prendre des mesures.

Tout ce qu'il faudrait, c'est que tous les membres conscients, de l'armée et de la police aux États-Unis, et de tous les gouvernements en dehors des États-Unis, exigent l'arrestation immédiate des auteurs de ce crime. Toutes personnes, à partir d'Obama en descendant, tentant d'empêcher ces arrestations, doivent aussi mises sous arrêts.

En fait, il y a déjà des signes clairs, que l'armée américaine est en train de prendre des mesures énergiques, contre la mafia Khazarian. Les sources du Pentagone disent. que la banque Khazarian JP Morgan, a été "mise sous surveillance militaire," parce :

"c'est le bras opérationnel de la Réserve Fédérale." Les sources du Pentagone expliquent que JPM gère les timbres alimentaires, ou cartes électroniques de transfert des avantages, qu'ILS auraient pu arrêter, afin de créer des émeutes alimentaires. JPM a été relevé de son contrôle afin d'éviter que cela ne se produise.

Cependant, les militaires signalent maintenant que la plupart des fonds JP Morgan ont "disparu". Ils étudient maintenant si les banques Morgan, Stanley et Barclays sont responsables d'avoir volé de l'argent, parce que, si c'est le cas ", ils seront Lehmanizés", i.e. mis en faillite et démantelés.

Une source MI5 au Royaume-Uni, a pour sa part noté: «il est intéressant d'entendre cela, parce que Morgan Stanley, dans le Royaume-Uni, est derrière l'enquête sur le Chilcot Irak (blanchissage), sur la participation du Royaume-Uni dans l'invasion illégale de l'Irak.

Le MI5 note également, que les hauts courtiers du pouvoir au Royaume-Uni, comme John Scarlett (ancien chef du MI6), et Jeremy Heywood (Secrétaire en chef du Cabinet du Royaume-Uni), travaillent jusqu'à ce jour avec des meurtriers génocidaires, Benjamin Netanyahu et la famille Bush, en essayant de maintenir l’Occident, sous le contrôle de la mafia Khazarian.

Il y a aussi actuellement, une crise financière massive, contre d'autres institutions financières contrôlées par la mafia Khazarian. Ils sont ébranlés dans une attaque combinée impliquant le dumping des bons du Trésor américain (par la Chine), l'effondrement des prix du pétrole, des pertes sur les dérivés du pétrodollar, le taux d'intérêt à zéro (sur les prêts), et de l'exigence par les exportateurs pour le paiement en yuan chinois.

Citigroup contrôlé par Rockefeller, "envoie son or et son argent volés en Russie, dans un effort d'éviter que cela ne tombe dans les mains des Chinois", selon les sources chinoises et celles du Pentagone.

Cela coïncide avec les déclarations de Henry Kissinger, l’intermédiaire de Rockefeller, que les États-Unis doivent se montrer amicaux avec la Russie. La Russie est susceptible de simplement revendiquer que lui soit retourné l'or, comme étant le trésor tsariste.


Comme mentionné dans un bulletin publié en août, un signe clair de l'intensité de la guerre financière en cours, a été observé lorsque, le 12 août, le super ordinateur chinois, Tianhe-1, a été frappé avec une arme à impulsion électromagnétique nucléaire, immédiatement après que la Chine, le 11 août, ait dévalué le yuan contre le dollar US.


La dévaluation chinoise a été utilisée, dans le cadre d'une attaque sur les positions en produits dérivés, des grandes banques Khazarian. Les Khazars ont répondu avec une arme nucléaire volée. Les responsables du Pentagone ont été prompts à expliquer aux Chinois, que l'attaque contre eux était originaire de la mafia Khazarian, et non du complexe militaro-industriel américain.
Les Chinois ont clairement fait savoir, qu'ils s'attendent à une forte action contre la mafia Khazarian, de la part du complexe militaro-industriel des États-Unis, s'ils veulent éviter la guerre. Cette action est déjà commencée, ont-ils dit.

L'armée américaine, les Russes, les Iraniens et leurs alliés, ont maintenant augmenté leur pression sur la mafia Khazarian et Israël, leur état marionnette.

Ces trois pouvoirs coopèrent désormais pour attaquer ISIS, l'armée de proxy israélienne au Moyen-Orient. Selon des sources du Pentagone, l'Égypte est également sur le point d'adhérer à l'alliance Iran, Russie, Pentagone.

Une campagne militaire est actuellement en cours par ces alliés, dans le but de couper ISIS de leur approvisionnement en pétrole, en provenance de l'Irak via la Turquie et Israël. Couper ces voies d'exportation du pétrole priverait les Khazars, et leur armée de proxy ISIS, de leur plus importante source de fonds, (à part de celle des stupéfiants).

Les Khazars ont déjà fait face à une défaite majeure aux États-Unis, dans leur tentative d'arrêter le rapprochement en cours actuellement, entre les États-Unis et l'Iran.

Le fait que le lobby Khazarian, en dépit d'une campagne massive, n'a pas pu obtenir suffisamment de voix au Congrès et au Sénat, pour opposer le veto à l'accord Iran, est une preuve claire que les Khazarians sont en train de perdre le contrôle du système politique américain.

Pendant ce temps, le gangster du placard Khazarian, le roi Salman d'Arabie Saoudite, est arrivé à Washington DC le 4 septembre, pour exiger le retour en Arabie, de leur or conservé aux États-Unis.

Il a été informé par les Américains, que s'il persistait dans ses exigences, son royaume serait écrasé.

En outre, on lui a dit que son pays ferait face à "des conséquences graves" s'il cessait de fournir le pétrole au complexe militaro-industriel des États-Unis, et commençait à le vendre aux Chinois à la place. Les sources du Pentagone disent aussi, que Salman a également été contraint d'accepter l'accord d'Iran.

La situation en Europe en arrive également à un pic. La crise des réfugiés massive, qui circule dans les nouvelles, a en fait été montée, dans le cadre du plan à long terme de P2, afin d'utiliser un conflit entre l'islam et le christianisme dans le bût de forcer une unification des religions monothéistes.

Le plan en appelle à une escalade de la crise des réfugiés, et l'arrivée de forts contingents de "combattants armés" ISIS, pour accélérer le processus, selon les sources allemandes "deuxième Reich".
Selon ces sources, les forces de l'OTAN sont parvenues à un accord secret, le 25 septembre, pour commencer à aller de l'avant avec leur Nouvel Ordre Mondial. Une sorte d'accord sera ensuite signé le 25 décembre, selon les mêmes sources.

Le plan global, disaient-ils, est de réduire à zéro, la totalité de système actuel, afin d'être en mesure de tout reconstruire à partir de rien.

L'arrivée aux États-Unis, du Pape François, Vladimir Poutine, Xi Jinping et autres courtiers du pouvoir, à la fin de septembre, soi-disant pour célébrer le 70e anniversaire de l'ONU, pourrait bien être un signe qu'une sorte de traité mondial serait sur le point d'être signé.

Un autre signe que quelque chose de très inhabituel se passe, est le fait que les défenses aériennes américaines, sur la côte Est des États-Unis, vont être suspendues, au cours de la dernière moitié de septembre, alors même que les forces navales chinoises et russes sont stationnées près de la côte des États-Unis. La dernière fois qu'une telle chose soit arrivée, c'était le 11 septembre 2001


Pendant ce temps au Japon, il y a aussi des signes, que les affaires ne sont pas comme d'habitude. Il semble que le Premier Ministre esclave, Shinzo Abe, travaille pour de nouveaux maîtres.

Le signe le plus évident est, que le gouvernement du Japon a, non seulement mis fin, à toute prétention de sanctions, contre la Russie ou l'Iran, il est également prévu d'arrêter d'utiliser le dollar américain dans les transactions avec la Russie. Japon négocie déjà avec l'Iran et la Chine, sans utiliser le dollar américain.
Dans d'autres nouvelles du Japon, Yamaguchi Gumi, le Japon et le plus grand syndicat du crime du monde se sont aussi divisés récemment. Les sources à l'intérieur du Yamaguchi Gumi et des gangs rivales, disent que la scission était un problème local, non directement liés aux événements internationaux.

Tsukasa Shinobu, l'actuel chef de bande, vient de Nagoya (le chef lieu de Toyota Motors), et le mécontentement contre le contrôle de Nagoya a été formenté dans Kobe, la base traditionnelle de la bande.

Non seulement la faction Nagoya prenait des décisions personnelles, mais ils exigeaient également un hommage excessive, selon les sources du gang. Il est peu probable que cette scission conduise à la guerre, parce que les deux factions ont trop à perdre, dans l'événement qui se produit, selon les mêmes sources.

La dernière fois qu'une scission a eu lieu dans le gang, lorsque le Goto Gumi a quitté en 2008, il n'y a pas eu de guerre. Tadamasa Goto, la tête du gang Goto, vit maintenant en retraite au Cambodge.

Si une guerre des gangs devait éclater, les gangs évacueraient leur chef lieu habituel, déguiseraient leur apparence, et commenceraient à s'entretuer les uns les autres.

Dans une note finale pour les lecteurs, l'auteur tient à remercier ses lecteurs pour s'être contentés des rapports pré-écrits, ce qui lui a permis de prendre son congé annuel au Canada.
Le Canada se dirige vers une élection générale, le 19 octobre, et les sondages d'opinion montrent maintenant, que le régime Sioniste de Stephen Harper, se dirige vers une défaite cruciale.

Le Canada devrait alors être en mesure de s'aider, et d'aider ses cousins du Sud, à se libérer de l'esclavage de la dette babylonienne.


Traduction Estelle P.


7 commentaires:

  1. Anonyme8.9.15

    AHHH j'aime bien lire les bonnes nouvelles de Fulford.

    Quel naif ce roi Salman D'Arabie, il vient cherché son or :-) mais ne sait il pas que pendant la seconde guerre les Américains nous ont volés une grande partie de notre or, et oui ! grâce à un mensonge on vous garde votre or puis on refuse de vous le donner, c'est ça les états Unis D'Amérique le pays de la grande démocratie ou Hollywood nous a bercés d'un pays fantastique de liberté et d'égalité.
    ## Il a été informé par les Américains, que s'il persistait dans ses exigences, son royaume serait écrasé.##
    voilà ce qui arrive quand on fait alliance avec le diable ( mais Salman est aussi un petit diable ).


    Pour l'alliance qui se fait je me méfie beaucoup du complexe militaro-industriel des États-Unis même s'ils se disent est contre la mafia Khazarian, car jusqu'à présent ils les ont aider, on change pas comme ça du jour au lendemain. Je les crois de gros menteurs devant l'éternelle, j'espère que les Russes, L'Iran et les dragons ne soient pas trop naif, mais ont ils une autre solution d'une alliance pour en finir ?

    Merci Fulford de nous informer, en effet je m'en douter les migrants sont bien un plan futur pour déstabiliser les pays et pour des conflits religieux
    afin d'instaurer une loi martial du NOM. D'ailleurs tout ce qui passe en gros titre dans les médias est de la désinformation pour nous manipuler comme des petits moutons.

    Bon on va voir des rebondissements en ce mois de Septembre.

    RépondreSupprimer
  2. rien a ajouté ,de part et d'autre tout est en place ,nous reste a suivre les rebondissements du mois de septembre !

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme9.9.15

    Il y a ce film « Dr Strangelove or : How I Learned to stop Worrying and Love the Bomb » (Docteur Folamour ou : Comment j’ai appris à aimer la Bombe et à ne plus m’en faire ) Kubrick avait fait ce film en pleine guerre froide, il y dépeint un général américain joué par Sterling Hayden qui fait une crise de parano et décide d’envoyer toute une escadrille de B52, bombarder nucléairement ce qui était encore à l’époque l’URSS, le réalisateur a expliqué qu’il avait volontairement donné un côté humoristique, proche du « cartoon »à son film, tellemment cette idée d’une conflagration généralisée lui semblait relever d’un non sens total, en suggérant que toutefois cette capacité à s’autodétruire était bien là. Nous sommes en 2015 et nous pouvons mieux comprendre que ces deux lignes dont parlait Kubrick entre fantasme et réalité ont de plus en plus tendance à se confondre, si le général Ripper à l’époque du film de Kubrick, semblait être une exception, toute proportion gardée, force est de constater que l’état du monde, aujourd’hui projette en la multipliant l’ombre du Général , Kubrick voulait terminer son film en montrant les protagonistes dont le fameux Dr Folamour, joué par Peter Sellers, installés dans la « War Room » se livrant à une bataille rangée de tarte à la crème, comme dans les films muets style Laurel et Hardy, à la place il nous montre sous une forme poético cynique des panaches en forme de champignon peuplant ici et là l’atmosphère de la planète, ce que nous montre Kubrick en fait, c’est que le cas de Ripper , n’est pas l’exception, mais représente un des maillons de cette chaîne de commande et de pouvoir aspirés comme par un aimant vers une situation qui échappe à tout contrôle, en ce sens tous les personnages réunis dans la war room et leurs côtés grotesques soulignent bien le pathétique d’une réalité qu’ils ne maîtrisent plus, et plus je lis Fullford plus j’ai l’impression que nous sommes tous dans la war room...

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme9.9.15

    Merci Fullford de nous informer que la lumiere soit sur la Terre merci

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme9.9.15

    certains signes sont la ,il faut les repérer
    comme ce grand monsieur pascal poot qui vient de mettre un coup de pied au cul a Monsanto
    si cela passe a la télémerdia,c'est meme un enorme coup de pied au cul
    c'est magnifique
    http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/faire-pousser-des-legumes-sans-eau-c-est-possible_1074079.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme9.9.15

      alalumièredunouveaumonde nous a informer et à diffuser une vidéo de Pascal Poot il y a quelques mois déjà.
      Mais c'est pas trop le sujet ici, merci quand même.

      Supprimer
  6. Anonyme9.9.15

    Autre date à retenir:
    les nouvelles élections législatives auront lieu le 20 septembre en Grèce.

    RépondreSupprimer